Koulikoro : Plus de 2 millions de Mild pour bouter le palu hors de la région

0
Samba Ousmane Sow
Samba Ousmane Sow, ministre de la santé

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba Ousmane  Sow, a officiellement lancé l’édition 2018 de la campagne de distribution gratuite de Moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action (Mild) dans la région de Koulikoro, le samedi 7 juillet 2018 à Baguinéda. Cette campagne vise à assurer une couverture universelle (100 %) de la région de Koulikoro en raison de une Mild pour 2 personnes d’ici fin décembre 2018, soit environ 2 millions de moustiquaires.

Selon le système d’Information sanitaire, le paludisme a constitué 32 % des motifs de consultation (DHIS2, février 2017) avec des répercussions socio-économiques sur les populations.

Les enfants de moins 5 ans, les femmes enceintes, les populations déplacées, les citadins en sont les plus vulnérables. En 2017, il a été enregistré 2 097 797 cas de paludisme dans les formations sanitaires dont 1 424 223 cas simples, 673 574 cas graves, 1050 décès notifiés, avec un taux de létalité de 0,50 %.

L’un des meilleurs moyens de lutter efficacement contre le paludisme est de dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée d’action. Selon RBM ITN Working Group mars 2004, avec 80 % de couverture en moustiquaire imprégnée d’insecticide, on peut réduire de 50 % le nombre d’épisodes de paludisme par les populations et 10 % le nombre de décès parmi les  enfants de moins de 5 ans par an.

Les approches de distribution des Mild au Mali sont la routine et la campagne de masse. La distribution de routine ne concerne que la cible Pev (les enfants de moins de moins d’un an qui constituent 4 % de la population) et la cible CPN (les femmes enceintes qui constituent 5 % de la population).

La couverture universelle est mise en place pour couvrir le reste de la population (plus de 90 % de la population) en vue réduire le réservoir de parasites et la transmission du paludisme. La campagne 2018 dans la région de Koulikoro concerne 380 546 ménages pour une population de 4 440 372 habitants dont le besoin réel en Mild est 2 170 562 Mild. Elle mobilisera 4786 agents de dénombrement, 2130 agents distributeurs, 452 superviseurs de proximité, 36 superviseurs du niveau district sanitaire, 9 superviseurs du niveau régional, 18 superviseurs du niveau central, 2 644 mobilisateurs sociaux et 45 radios de proximité. La  campagne est financée par l’Etat malien (la première fois), le Fonds mondial, l’USAID/PMI et l’OMVS.

Alex Brown, représentant résident du PSI-Mali, a, au nom du Fonds mondial loué les efforts consentis par le gouvernement du Mali dans la lutte contre le paludisme. Il a aussi rassuré l’Etat du Mali de l’accompagnement du fonds mondial pour vaincre le paludisme.

Le ministre de la Santé et l’Hygiène publique a lancé un appel solennel à la population de la région de Koulikoro à prendre part massivement à la campagne, mais surtout à dormir sous ces moustiques toutes les nuits et en toute saison et à bien les entretenir.

Le MSHP a rendu un vibrant hommage à l’illustre disparu, Pr Ogobara Doumbo, qui a permis de mettre en exergue un vaccin candidat contre le paludisme.

Ousmane Daou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here