Ministère de la santé et de l’hygiène publique : Quand Marie Madeleine Togo se trompe de combat

1

La nomination de Marie Madeleine Togo à la tête du département de la Santé et de l’Hygiène publique avait suscité un grand espoir pour les professionnels de la santé, parce qu’elle était sur un terrain connu pour avoir travaillé à l’hôpital du Point G et à Gabriel Touré. Cet espoir s’est transformé aujourd’hui en désespoir en raison du comportement de Marie Madeleine Togo, qui veut chasser tous les Directeurs généraux et cadres valables des structures sanitaires, pour placer ses hommes.

 

La gestion de la santé des humains ne doit pas obéir au critère subjectif d’une  considération politique, plutôt aux critères de compétences et d’intégrité des hommes. Tel n’est pas le souci du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Marie Madeleine Togo, qui, depuis son arrivée à la tête de ce  département, n’a entrepris aucune action visant à améliorer les pyramides sanitaires, si ce n’est que de chasser les Directeurs généraux et cadres valables à la tête des structures sanitaires.

En effet, les hôpitaux au niveau desquels elle vient de lancer un appel à candidatures pour les postes de Directeurs généraux, sont dirigés par des hommes valables qui ont été choisis à la suite d’un appel à candidatures. Mais, ce n’est un secret pour personne, au Mali, chaque ministre nommé vient avec ses camarades du même bord politique, même si ceux-ci ne sont pas à la hauteur des attentes. Ce sont les mêmes règles que le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique veut adopter en lançant un appel à candidatures pour les Directeurs généraux des hôpitaux.

 

Marie Madeleine Togo, qui a même de la peine à parler la langue de Molière et qui est lente dans ses actions depuis son arrivée à la tête du département, n’a fait que des visites inutiles dans les structures sanitaires, sans apporter le moindre changement dans ce sens. Au lieu de faire partir les Directeurs généraux des hôpitaux dont les compétences ne font aucun doute, même aux yeux de leurs collaborateurs, elle devrait s’atteler à consolider les acquis de son prédécesseur qui a énormément travaillé pour améliorer les conditions de vie des travailleurs et garder un climat social serein, mais aussi mener une communication efficace du département en vue de sa visibilité.

 

Selon nos informations, le comportement du ministre Marie Madeleine Togo ne vise qu’à mettre ses camardes du Rpm à la tête des structures sanitaires. Sinon, comment comprendre que l’actuel Directeur général de l’hôpital du Point G, un fils de pauvre qui a trimé pour arriver là où il est aujourd’hui, un homme honnête, compétent, puisse être chassé sans aucun argument valable ? C’est au Mali, sous le régime d’IBK, qu’on voit une telle étourderie de la part du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

 

Il est temps que Marie Madeleine Togo se ressaisisse et se mette rapidement à la tâche, car les défis qui l’attendent sont nombreux. Son combat aujourd’hui doit être de poursuivre les acquis déjà enregistrés par son prédécesseur, pour se projeter vers l’avenir afin que les populations aient un accès rapide à la santé, au lieu de mener une chasse aux sorcières au profit de son parti politique.

Diango COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.