Opérationnalisation de la couverture maladie universelle : Les acteurs se concertent

0

 Trois jours durant, les acteurs en charge de la mutuelle santé se sont réunis pour tenter de  trouver une réponse à l’opérationnalisation de la couverture maladie. C’était au cours d’un atelier national initié par le ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, sur l’articulation des mutuelles sociales avec les stratégies de mise en œuvre de la couverture maladie universelle.

 Tenu  du 20 au 22 avril 2016 à la Maison des aînés, cet atelier a enregistré la présence de la représentante du ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Mme Kouyaté Fanta Kamissoko, du représentant-résident de l’Uemoa, Hyacinthe François Akoko, et du directeur national de la protection sociale, Bassirou Traoré.

Le présent atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de l’atelier technique régional sur la coordination intersectorielle et l’articulation des stratégies et instruments pour la mise en œuvre de la couverture maladie universelle dans les Etats membres de l’Union, tenu en novembre 2014.

Les échanges ont porté sur le mandat et la fonction possible des mutuelles pour la mise en œuvre  de la couverture  maladie universelle ; les modalités et les fonctions des mutuelles, opportunités et risques ; la mesure de la couverture maladie et les mesures d’accompagnement. Cet atelier visait à définir les articulations optimales entre les instruments de gouvernance des mutuelles et ceux régissant la mise en œuvre de la couverture maladie.

Le représentant de l’Uemoa, Hyacinthe François Akoko, a soumis aux participants un certain nombre de préoccupations clés pour la réussite d’un Pari mutuel en Afrique. Il s’agit, entre autres, des questions de réflexion sur l’articulation des instruments dans la mise en œuvre d’un régime unifié de financement pour la couverture maladie universelle : comment le mouvement mutualiste devra-t-il assurer une participation efficiente dans la mise en œuvre de la couverture mutuelle universelle, tout en renforçant sa mission et ses acquis issus d’environ trois décennies de prestations sociales alternatives au profit des populations ? Quels sont les modèles et mécanismes susceptibles d’assurer l’efficacité et la pérennité de chacune des principales parties prenantes, notamment l’Etat à travers la couverture mutuelle universelle et le mouvement mutualiste ? Quelles sont les stratégies et mesures spécifiques pour garantir le financement et le mouvement mutualiste ?

Pour mener à bien ce travail d’opérationnalisation de la couverture mutuelle universelle, un groupe d’experts a été mis en place, avec cinq sous-groupes thématiques afin de produire, d’ici à 2018, tous les textes législatifs et réglementaires en vue d’une couverture totale des populations.

 Dra Konta

Commentaires via Facebook :

PARTAGER