Profession pharmaceutique : Le Collectif des Jeunes Pharmaciens du Mali célèbre la 2e édition de sa journée

0

Placée sous le thème “difficultés de début de carrière du jeune pharmacien officinal”, la 2e édition de la journée Carrière et Formations Continues en Pharmacie a été célébrée par le COJEP-Mali (Collectif des Jeunes Pharmaciens du Mali), le samedi 29 février 2020 au CICB. C’était sous la présidence du M. Jean Claude SIDIBÉ, Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Dr DIALLO Deïdia Mahamane KATTRA, ex-ministre était au rendez-vous en tant que la marraine. Étaient également sur place, le Président d’honneur du COJEP, Dr Abdou DOUMBIA ; Le représentant du Ministre de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ; Le représentant du Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Mali ; Le Président du COJEP, Dr Jules Amadou TOGO ainsi que plusieurs membres et sympathisants du COJEP-Mali.

 À leur sortie de la faculté de Pharmacie, les jeunes pharmaciens ne disposent que peu de moyen pour faciliter leur intégration dans la profession pharmaceutique. Ils sont souvent victimes d’abus de confiance et d’exploitation. Conséquence, ils sont tentés de s’exiler dans d’autres pays pour avoir un emploi mieux rémunéré pour subvenir à leur besoin. Face à cette situation, le COJEP-Mali, fidèle à son engagement de promouvoir l’épanouissement des jeunes pharmaciens, tient à apporter des propositions de solutions idoines.

Dès l’entame de la cérémonie, le Président Togo fera savoir que cette journée se veut un cadre d’échange, d’information, de réflexion et d’orientation entre les différents acteurs du secteur pharmaceutique afin de cerner les difficultés du jeune pharmacien assistant en officine de pharmacie et celui en transition vers le statut de chef d’entreprise.

Selon lui, leur union a pour objectifs, d’informer les pharmaciens sur les défis à relever en tant que chef d’entreprise ; D’échanger sur la possibilité de mettre en place un système de mentorat entre les jeunes pharmaciens et les pharmaciens expérimentés dans la gestion de l’officine de pharmacie; D’inviter les jeunes pharmaciens à s’approprier les textes régissant le secteur pharmaceutique du Mali; D’échanger avec les pharmaciens titulaires sur le rôle et les responsabilités du pharmacien assistant. Tout cela pour faire évoluer les mentalités sur le rôle d’un pharmacien assistant dans le secteur officinal.

En fin, tout en témoignant sa reconnaissance envers les partenaires du COJEP, le Président Togo a informé  que  cette journée est organisée avec la collaboration du  CNOP (Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens); Le Décanat de la Faculté de Pharmacie (FAPH) ; le CPEC (Collectif des Pharmaciens Enseignants Chercheurs); l’UPGM (Union des Pharmaciens Grossistes du Mali); l’AEP (Amical des Étudiants en Pharmacie); le SYNAPO (Syndicat Autonome des Pharmaciens d’Officine Privée) ; le SYNAPHARM (Syndicat National des Pharmaciens ); l’AFEPHAR (Association des Femmes Pharmaciennes) et l’AMPB (Association des Médecins et Pharmaciens Biologistes).

À signaler que la clôture de cette cérémonie d’ouverture a été sanctionnée par des remises de diplômes honorifiques : au ministre de l’emploi ; à la représentante de la CANAM; au représentant du Conseil National de l’ordre des pharmaciens du Mali ; à la marraine ainsi qu’au Dr Joseph KODIO, un jeune pharmacien qui s’est démarqué des autres à travers de bel exemple.

 

Vivement la prochaine édition.

 

Dognoumé DIARRA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here