Programme de pulvérisation intra domiciliaire : 690 000 Maliens annuellement protégés contre le paludisme depuis 2007

0

L’Initiative du président des Etats-Unis contre le paludisme (PMI) et son projet partenaire «VectorLink» viennent de prendre avec le succès d’un programme quinquennal de lutte contre le paludisme par Pulvérisation intra domiciliaire (PID). Le programme a contribué à protéger 690 000 Maliens par an contre le paludisme. 

Aujourd’hui sur le continent africain, a indiqué un communiqué publié jeudi dernier (1er décembre 2022) par l’ambassade des Etats-Unis, le Mali occupe la première place en termes de couverture en moustiquaires, avec une augmentation de près de 200 % du nombre de femmes enceintes et de jeunes enfants qui dorment sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée d’action (MILDA) depuis l’entame du partenariat entre l’initiative PMI et le gouvernement du Mali en 2007. «Les décès d’enfants dus au paludisme ont diminué de 47 % au cours de la même période. La fin du projet, financé par l’initiative PMI, intervient à un moment où le gouvernement du Mali met l’accent sur le déploiement de MILDA de nouvelle génération comme étant la principale intervention de lutte contre le paludisme», a précisé le communiqué.

Depuis 2018, a-t-on noté, le projet financé par le PMI a travaillé avec le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), la Direction nationale de l’assainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances et les équipes locales en charge de la conformité sanitaire et environnementale dans 47 zones les plus touchées par le paludisme dans les cercles de Bandiagara, Bankass, Djenné et Mopti.

Le projet a réalisé des campagnes de PID avec un insecticide de longue durée pour protéger les communautés contre les moustiques vecteurs du paludisme. Une intervention qui a prouvé son efficacité à pouvoir sauver des vies. La dernière campagne a eu lieu du 30 mai au 6 juillet 2022 et a permis de pulvériser plus de 72 000 structures dans ces cercles, protégeant ainsi plus de 273 800 personnes, dont près de 21 000 femmes enceintes et 50 000 enfants de moins de cinq ans, qui restent les plus vulnérables face à la maladie.

«Au cours des dernières années, les campagnes ont été réalisées dans des zones difficiles, car le terrorisme et l’extrémisme violent ont fortement impacté les zones ciblées, ce qui a mis à haut risque la conduite des opérations par les équipes en charge de la pulvérisation.  Les récentes épidémies et les pénuries de carburant ont également entravé la prestation des services de santé, soulignant l’importance de la prévention du paludisme dans les communautés touchées», a souligné le communiqué. Malgré ces défis, au cours des cinq dernières années, le projet PMI VectorLink a mené cinq campagnes PID…

Depuis 2007, l’Initiative PMI s’est associée au PNLP pour lutter contre le paludisme en contribuant à hauteur de 26,5 millions de dollars en 2021 et 339 millions de dollars à ce jour. Grâce aux programmes de l’initiative PMI au Mali, plus de 20 millions de moustiquaires, 29 millions de tests rapides, 20 millions de médicaments pour la prise en charge des cas et 39 millions de traitements préventifs pour les femmes enceintes et les enfants ont été distribués aux cliniques et aux communautés.

Près de 75 000 agents de santé ont été formés avec le soutien de l’initiative PMI. Un appui qui a permis d’améliorer leur capacité à détecter et à traiter le paludisme, tout en renforçant le système de santé dans son ensemble et en octroyant des compétences clés pour lutter contre le Covid-19 et les futures pandémies.

Kader Toé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here