Achèvement et de pérennisation du RAVEC : Le gouverneur de Bamako satisfait de la Minusma

2

Pour combler le retard dans les opérations d’achèvement et de pérennisation du Recensement administratif à caractère d’état-civil (Ravec), la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) renouvelle son accompagnement aux autorités maliennes.

En prélude à ses visites de terrain dans le district de Bamako, le directeur de la division électoralede laMinusma, Kacou Assoukpé, a conduit une délégation qui a été reçue le lundi 8 décembre 2014 par le gouverneur du district, Hady Traoré.

Les discussions entre le chef de la délégation et le gouverneur ont porté sur le renforcement de la collaboration dans le cadre du processus électoral au Mali en particulier, la fin des opérations du Ravec et les élections communales et régionales à venir ainsi que le soutien apporté par les assistants logistiques dans les 6 communes du district.

M. Assoukpé, après avoir remercié le gouverneur pour l’excellent accueil réservé à sa délégation, a expliqué le mandat de la division électorale conformément à la résolution 2100 de 2013 indiquant le soutien de la Minusma à l’organisation des élections présidentielle et législatives de 2013 puis celle votée en juin dernier (résolution 2164) donnant mandat à la division électorale de soutenir la préparation et l’organisation des élections communales et régionales.

Selon le directeur de la division électorale, cet appui aux opérations d’achèvement et de pérennisation du Ravec fait suite aux différentes rencontres du cadre de concertation entre le gouvernement et les partis politiques. Il est ressorti des recommandations, la prise en compte des nouveaux majeurs et des omis, d’où l’organisation du présent processus d’enrôlement pour lequel le gouvernement avait sollicité le soutien de la Minusma.

Le gouverneur de Bamako a été édifié sur l’appui considérable de la Minusma, à travers sa division électorale, aux élections générales de 2013. Pour lui, le couplage des prochaines élections communales et régionales et particulièrement l’élection des présidents de conseil de cercles au suffrage universel direct revêt d’énormes défis et enjeux.

A l’en croire, l’organisation des élections présidentielle et législatives sur l’ensemble du territoire national n’aurait pas été chose facile pour le gouvernement du Mali. Toutes choses qui expliquent le rôle de catalyseur qu’a joué la Minusma, notamment dans le déploiement du matériel électoral, le soutien au recouvrement rapide des résultats ont permis au gouvernement de remplir tous ses engagements institutionnels tels que prévus dans les textes fondamentaux.

Le gouverneur s’est félicité de la contribution des assistants logistiques qui remplissent leur mission avec beaucoup d’efficacité en mettant à profit les équipements à leur disposition pour faciliter le bon déroulement des opérations du Ravec.

Il a souhaité que cet accompagnement se poursuive au-delà des opérations du Ravec, car comme rappelé ci-dessus, les élections communales et régionales impliquent de nombreux défis que seules la neutralité et l’impartialité de ces assistants pourraient accroître la légitimité des élus locaux.

A noter que les opérations d’enrôlement du Ravec dans le district de Bamako se déroulent normalement et le taux de participation est plutôt satisfaisant. Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, dans un message adressé aux gouverneurs des régions et du district de Bamako et aux autres autorités administratives locales, a instruit la prolongation des opérations d’enrôlement jusqu’au 30 décembre 2014.

A.M. C.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Mais oui, c est bien elle, avec ses volets bleus, la trerasse pour le pastis et l ombre du grand platane. Vous avez du faire votre croquis un matin, n est-ce-pas ? Mmm, ca me donne carrement la nostalgie du pays !Amicalement,

Comments are closed.