Association Action Citoyenne Commune I : Des jeunes s’impliquent avec des projets porteurs pour les habitants

0

L’implication des citoyens dans la gestion des affaires locales demeure une nécessité absolue pour contraindre les gouvernants à tous les niveaux, à se préoccuper du  bien-être de la collectivité. C’est dans une volonté de jouer pleinement leur partition que les responsables de l’Association Action Commune 1 ont rencontré la presse au musée « MoussoKunda » pour évoquer les projets de développement qu’ils souhaitent promouvoir dans en commune I.

Cette association, pour l’essentiel, est constituée de jeunes de divers bords politiques et de la société civile  avec plusieurs qualifications professionnelles. Elle se voudrait indépendante dans son mode de fonctionnement et d’action, d’où certains principes déjà établis. Selon un de ses membres, Monsieur HamidouDoumbia, l’association ne saurait ni solliciter ni accepter des soutiens de la part des différentes figures politiques du Mali. C’est une singularité qui conforterait les adhérents de l’association, dont plusieurs sont des militants de partis politiques.

Le but de l’objectif était de présenter l’association, aussi un plan d’action exhaustif de l’année en cours comportant une douzaine d’activités programmées. Il s’agit entre autres de la réalisation d’un forage dans un quartier de la commune. Mieux, la citoyenneté sera au cœur de certaines compétitions sportives.

Il s’agit de déployer leur propre intelligence et leur énergie individuelles pour un vrai développement : « Nous voulons former les jeunes à connaitre ce que c’est qu’un vrai citoyen, à connaitre ses devoirs et ses droits et travailler à sensibiliser les gens à s’acquittent de leurs taxes de développement régional et local. La particularité de notre association est qu’elle est indépendante. Elle ne fait pas de la politique, elle ne donnera pas de consignes de vote» insiste Hamidou Doumbia, un des leaders de l’association.

Cette association compte mettre plus l’accent sur l’intellect que les finances. Les compétences, en termes d’ingénierie, constituent le socle d’une implication de ces jeunes. L’association est uniquement basée en commune I et ses objectifs ne concernent que cette collectivité. Une association très active, avec une vision lointaine dans ses options.

S’agissant de l’insécurité chronique, aux dires  de HamidouDoumbia, les autorités locales avaient fait cas de l’insuffisance d’effectifs dans la commune. En tant que jeunes patriotes, soucieux de la stabilité et de la tranquillité des habitants de la commune I. L’idée de brigade de vigilance est une promesse de campagne du Maire Mamadou B Keita et les jeunes souhaitent œuvrer aux côtés des forces de sécurité pour juguler et réduire le banditisme urbain.

Aujourd’hui, l’heure est à la mobilisation et à la coordination avec des couches socio-professionnelles. Une campagne d’enrôlement des indigents à l’ANAM est aussi dans le chronogramme afin d’aider les démunis.

 

La rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here