Justice et Réconciliation : Début des premières audiences publiques sur les atteintes des droits à la liberté

0

La Commission Vérité, Justice et Réconciliation du Mali (CVJR) s’apprête à organiser des audiences publiques durant une année dont la première débute ce dimanche 8 décembre 2018 au Centre International de Conférence de Bamako (CICB).

Les audiences publiques des Commissions Vérité n’est pas un espace judiciaire mais plutôt une opportunité unique pour les citoyens d’apprendre des expériences des victimes, témoins et survivants de violence de masse, et une occasion pour les victimes d’être reconnues dans leur dignité et soutenues dans leur processus de guérison.

Selon le Président de la CVJR M Sidibé, les audiences publiques permettront de rendre aux victimes leur dignité et faciliter un début de guérison, en reconnaissant publiquement ce qui leur est arrivé ; promouvoir  la reconnaissance nationale des victimes et l’intégration de leurs récits à la mémoire et à l’histoire nationales ; utiliser l’information reçue comme un outil d’éducation et de sensibilisation pour la population dans son ensemble , afin de promouvoir le dialogue sur le passé et la réconciliation nationale et enfin faire connaitre sa structure la CVJR.

Nature des audiences  de la CVJR seront axées en six (6) thématiques dont 4 centrées sur les violations graves couvertes par le mandat de la CVJR, ici arrangées en 4 thèmes (pour 4 audiences) : les atteintes  au droit à la liberté (arrestation, détention, enlèvement, séquestration, etc.) ; les atteintes au droit à la vie et à l’intégrité (meurtre, torture, traitements inhumains, etc.) ; les disparitions forcées et les atteintes au droit à la propriété (pillages) . Les 2 autres audiences thématiques sur les violations commises contre des groupes spécifiques : Femmes et enfants.

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here