Festivités du 8 Mars : Les femmes de l’ACRT réitèrent leur soutien aux autorités de la Transition

0

Les femmes de l’Appel citoyen pour la réussite de la Transition-Faso ka wélé (ACRT-Faso ka wélé) ont célébré le 6 mars dernier la journée internationale de la Femme. Elles ont profité de l’occasion pour réitérer leur soutien aux autorités de la Transition tout en œuvrant à la réussite de celle-ci.

Les femmes de l’Appel citoyen pour la réussite de la Transition- Faso ka wélé (ACRT-Faso ka wélé) soutiennent le processus de transition politique au Mali et entendent œuvrer à la réussite de cette dernière. C’est en tout cas ce qu’elles ont réaffirmé lors des festivités du 8 Mars, célébrées le 6 au Cicb. La cérémonie a enregistré la présence de la présidente des femmes de la Cmas Zeïnab Diawara ainsi que celle de Djim Fatoumata Dicko (marraine de l’événement).

« Le nouveau Mali que nous voulons passe par la réussite de la Transition » a expliqué la présidente des femmes de la Cmas et 3eme vice-présidente des femmes de l’ACRT Zeïnab Diawara. Les femmes sont les premières victimes des situations de crise, il est donc de leur devoir de travailler à la réussite de cette Transition politique car l’échec de cette transition n’est pas sans conséquences pour les femmes. Elles ont ainsi appelé à une solidarité envers les veuves et les enfants des vaillants soldats tombés pour le Mali. Le choix du 8 mars pour manifester leur soutien au gouvernement de la Transition n’est pas fortuit. Car elle est la journée internationale de la Femme. Occasion mise à profit par cette association pour lancer un vibrant appel afin que les femmes maliennes ne tombent encore dans les oubliettes.  « Nous avons un grand rôle à jouer pour la restauration de la paix et de la cohésion sociale au Mali et cela à travers l’appui à la réalisation du Programme d’action gouvernementale (PAG) » a conclu la marraine Djim Fatoumata Dicko.

Oumar Alpha    

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here