Focus : Peur sur Bamako

32

arsenalAttaques à main armée, braquages, vols avec violence, viols : Bamako, la capitale, devient une ville à la merci des malfrats. Très souvent armés. Lourdement dans certains cas. L’assassinat, à Hamdallaye ACI, d’un ressortissant français vient allonger une liste déjà longue de victimes de ces tueurs. Cet acte crapuleux a été commis par deux malfrats dont l’intention était de voler la voiture de la victime. Celle-ci ne voulant pas céder a été abattue de sang froid.

 

La semaine dernière, c’est un établissement hôtelier, situé à Niaréla, qui a reçu la visite de deux bandits armés. Face à la résistance des employés de l’hôtel, les deux voleurs se sont échappés. Un acte qui s’est passé en plein jour.

Face à la recrudescence des actes criminels, les Bamakois ne dorment plus que d’un œil. Excédées et face à l’incurie notoire des forces de sécurité, les populations sont au bord de la révolte. En attendant, des doigts accusateurs sont pointés en direction des forces de sécurité qui brillent par leur absence sur le terrain. Au-delà, c’est surtout la carence, voire le laxisme du département en charge de la sécurité qui semble être à la base de la détérioration du climat sécuritaire à Bamako.

La réalité est que, contrairement aux discours, les commissaires de Bamako et autres brigades de gendarmerie ne disposent pas de moyens pour faire face à des malfrats bien équipés et très bien organisés. Dans le lot, il y a la présence même d’anciens éléments des forces de sécurité, en rupture de ban avec le corps, et qui ont basculé dans le banditisme. Ceux-ci opèrent généralement avec des armes de guerre. Ce fut le cas, en janvier dernier, à Sébénicoro. Là, une ressortissante allemande a été braquée en plein jour par deux malfrats qui ont emporté la voiture de la dame. Cet acte avait été commis par trois soldats, d’après les enquêtes. Alors, il urge que les autorités, notamment le ministre de l’intérieur, prennent des dispositions afin de faire face à ce grand banditisme.

 

C H. S.

 

Commentaires via Facebook :

32 COMMENTAIRES

  1. @ sambou & PKagame: vos 2 commentaires sont tres revelateurs car nos policiers et gendarmes sont les grands voleurs et criminels de aujourdhui au Mali. Ils ouvrent et sont complices des grnads bandits de la capitale, du pays. Je me demande si dans leurs formations on les dispensent des cours d’etiques, et meme si c’est le cas ils le ne l’ont simplement pas et la majorite d’entre deshonnerent nos tenus, le petit groupe qui sont vraiment au travail pour la population. Meme si un citoyen est en toutee regle, un poulet lui demande: thieee iteke bla ikoun caaa. Je sais que la population a du mal a joindre les 2 bouts souvent mais un peu d’honnetete est de mise. Et celle commence depuis Koulouba jusqu’a fond. :mrgreen: 😉 .

  2. C’est très simple comme l’état n’a pas de moyen pour la sécurité alors chacun prend ses précautions tu abats celui qui t’attaque.

  3. Salut EL HADJI Nyéf!Comme nombre de ces bandits sont “d’anciens éléments des forces de sécurité, en rupture de ban avec le corps”la question que l’on doit se poser est QUI A RECRUTE CES BANDITS DANS LES RANGS DE NOS FORCES ARMEES ET DE SECURITE?Ceux sont ces mêmes dignitaires des 23 ans de démocratie de façades qui étaient les “sous couverts” de ces délinquants de nos villes qui ont été recrutés dans la fonction publique à la place de pauvres citoyens honnêtes!Aujourd’hui nous recoltons les pots cassés! 👿

  4. Si ces bandits sont attrapés il ne faut jamais leur livrer à la justice; par ce que ce sont des assassins formés pour ça. Plus pire encore il se trouve souvent au sein de ces bandits des apatries porteurs de notre drapeau. D'où ces armes à feu?

  5. Malgré tout ça, il faudra s’attendre à la nomination d’autres généraux le mercredi prochain!

    ————————–
    El Hajj Niyé, au Mali on confond un dégénéreux et un général!

  6. L’heure n’est pas de chercher à savoir qui est responsable ou pas,je pense plutôt qu’il faut reflechir sur la manière par laquelle nous;population abandonnée à notre mêmes ,pouvoons nous proteger par tous les moyens ,y compris armés.C’est la seule solution,si la population se lève pour proteger,vous verrez que les autorités reagiront.Preferons les actions au dicours!

  7. Je me demande toujours ce quoi le rôle de Sada samake à part de détournes l’argent du ravec etc il ne sert à rien ce mr ventru la sécurité de la population du mali doit être sa priorité à bko la déliquescence est devenu divertissement les délinquant sont protégés par des policiers gendarme et homme politique corrompu Au mali on te tue pour une Djakarta ou pour un téléphone en plein jour

    • Tu te demande quel rôle joue Sada Samaké? Il est comme tous les autres membres de ce gouvernement qui ne brillent que par les scandales financiers qu’ils créent tous à un niveau ou à un autre.

  8. les consequences du coup de Sanogo .les bandits militaries de sanogo c sure ne cherchez pas loin le ministre d l’inter est nul

  9. Aucune protection présidentielle ne sera accordée à un voyou au col blanc au seul motif qu’il est chef de famille.
    Tous les sales dossiers sont et seront transmis à la justice sans aucune entrave de qui que ce soit.
    Tout se fait désormais dans la plus grande transparence et chacun peut le constater.
    La justice prendra le temps qu’il faudra , il n’y aura aucune interférence de la part du président de la république et rien ne sera bâclé.
    Une chose est certaine, il faudrait que les maliens le sachent, le temps des impunités est à jamais révolu au Mali.

  10. Que le Ministre de la Sécurité nous donne tout de suite un numéro vert afin qu’on puisse appeler rapidement la police ou les éléments de la sécurité dès que le besoin se fait sentir. NE TARDER PAS S’IL VOUS PLAIT MR LE MINISTRE.

  11. les agents de sécurité du Mali ne font que roder dans les quartiers de patron nuit et jour laissant les autres à la portée des bandits. il ya plein de quartiers à Bamako ou on ne sente pas l’odeur de policiers même le jour à fortiori la nui. sinon la sécurité est vain mot de nos dirigents.

    Matigi Alah k’an lakana Amina

  12. Aminata Sissoko
    Oh les voleurs est pitié des pauvres gents. Que d'arrachée la vie des gents pour des motos. Mais n'oublier pas que le jugement dernier vous entends AMEN.

  13. De quelle sécurité vous voulez parler? On ne peut pas avoir la mafia à la tête de l’état et parler de sécurité .Si la sécurité est renforcée,comment voulez-vous que les affaires des Tomi et associés prospèrent .La sécurité,nous la voulons d’abord pour nos deniers, pour nos populations.Le mali est devenu un grand espace d’insécurité,au nord les bandes armées,au sud la bande d’I.B.K .Dans un pays corrompu ,parler de sécurité a ses exigences .Il faudra d’abord procéder aux purges dans les rangs des forces de sécurités annoncées en grande pompe par le Ministre chargé de ce département . Ensuite doter les forces de sécurités de moyens conséquents.Renforcés. Mais aussi ,débarrasser le pays du poids de la mafia qui l’étouffe au sommet.Chasser .I.B.K qui fait la honte du Mali.C’est ça la sécurité.

  14. La Sécurité doit être la première des priorités
    La Sécurité doit être renforcée dans tous les domaines
    Autant il faudrait une totale implication de l’Etat et de tous les citoyens contre la fièvre hémorragique à virus Ebola
    Autant il faudrait également une totale implication de l’Etat et de tous les citoyens contre le grand banditisme.
    Le grand banditisme fait non seulement beaucoup de morts, sème la terreur et la désolation mais aussi asphyxie à la longue l’économie du pays.
    Aucune réalisation qu’elle soit personnelle ou collective n’est possible ou envisageable dans un climat d’insécurité à grande échelle.
    La meilleure manière de lutter efficacement contre le grand banditisme c’est la prévention.
    Il faudra arrêter les bandits avant qu’ils ne commettent l’irréparable. Pour cela il faut tout d’abord augmenter les nombre des agents des services de paix et de sécurité.
    -Multiplier le nombre de patrouilles de jour comme de nuit
    -Procéder à des fouilles de corps et de véhicules

    • -Mettre un numéro gratuit et à quatre chiffres à la disposition de la population afin d’informer rapidement la police en temps et en heure.
      -Mettre des cameras cachés dans les zones sensibles
      -Avoir un fichier national pour tous les bandits de grand chemin
      – Surveiller les activités de tous les bandits actuellement en liberté et déjà été incarcérés pour les mêmes faits.

  15. La police malienne a autre chose a faire que de veiller a la securite de nos population: ils ont besoin de raketer et remplir leur propre poche d’abord. Je pense qu’il faut former une nouvelle unite speciale de neutralisation pour faire patrouille la nuit. Ce n’est plus ces pourris là en bleu.

  16. le mal est que: quand on envoie les policiers pour faire la patrouille afin d’arrêter les bandits; ils se mettent à ra-quetté la population. au lieux de nous sécurisé, ils terrorise nos bonnes et enfants qui ne sont des bandits.Le directeur Nationale de Police est au courant et tous les bavures de la police.
    Malheureusement c’est ainsi.Que faut- il faire les Maliens?

  17. Je crois que l article 320 doit revenir car ces voyous ne comprennent que ce langage

  18. Qu’on nous donne le numéro vert de la police rapidement comme le cas de l’épidémie ebola. Le banditisme tue plus que ebola aujourd’hui, à cet effet un numéro vert doit être afficher tout de suite contre ce fléau.

  19. le ministre sada samake doit démissionné sinon on va marcher sur le ministere depuis qu’il est arrive le banditisme entrain de prendre ampleur pas sanction le vol le braquage est devenu monnaie courant a Bamako plus peur de s attaques aux honnêtes citoyen la police et la gendarmerie avec argumenent faute de moyen alors s il s agit de racketté c est des 1er on tombe sans forme de justice vraiment desolant on sait plus ou va le mali avec des incompétents comme les sada samake

  20. Tous les maux actuels du Mali ont la même cause, l’incompétence de l’équipe gouvernementale. Il n’y a que 2 ou 3 bons ministres ce n’est pas suffisant pour gérer efficacement un pays.

  21. ah, nos hommes en uniforme !…des fou-riens! 🙁

    quel laisser-aller dans un pays en guerre !

    à ce rythme, les djihadistes vont venir en commando prendre koulouba en une nuit….euhh …je veux dire sébénikoro…mais, 🙄 qu’est ce que je raconte…bofff…je sais plus…

    😯 Au fait, c’est où le palais présidentiel ? ❓

  22. Bienvenue à Bamako 😉 😉 😉

    @Lynx et sankingba …………….concernant la rue du Cherche Midi et de Paris ,l’insécurité qui y règne est surtout due à vos frères africains et maghrébins au cas ou vous ne le sauriez pas .Bien sur il y a une police mais c’est elle qui est menottée pour ne pas etre accusée de racisme 👿 👿 👿

    • Blanche neige l insécurité en afric est du a des grandes sociétés implante en afric comme total Areva juste pour les ressources de ses pays et tu parle de l insécurité des black et maghrébin ces qui a la base (trafic de la kame)?
      Des blancs affaires clairstrum il y’a eu combien de mort ? Affaire Juad tackhidine cope haurtaufeux Sarko combien de mort? Ensuite le plus récemment bygmalion et tu ose nous parles de l insécurité noir et maghrébin je suis d accord avec toi qu au mali que l’état ne prend pas au sérieux la protection de la population qui devrais être une priorité sinon l occident n’a pas de leçon à nous donnes de se coté la

  23. Normalement un ministre en charge d un département qui doit s occuper des brigands et ne le fait pas est un brigand donc qu il quitte.

  24. La réalité est que la plus part des vols violents actuels du Mali est l’œuvre de policiers, gardes, gendarmes ou militaires (en exercice le plus souvent). Il y’a des centaines d’exemples qui le confirment. On va direct au mur.

    • Ahh Lynx22 toi aussi, IBE SE YELEKO KOUMA FOLA DEHH 😆 😆 😆 . Que veux-tu que Karim alias BILLISI DE SEBENIKORO fasse maintenant, apres s’etre tu comme un mort malgre tous les bruits de casseroles que son VOLEUR de pere trainait avec la surfacturation des armements. Meme pas une phrase de sa part pour condamner cet acte ASSASSIN et MONSTRUEUX.

      S’il ouvre le clapet aujourd’hui parce que les petits delinquants veulent tenter aussi leur chance en imitant MANDE ZONKEBA, on va lui couper la langue. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • C’etait une simple maniere de mettre en evidence la BANALISATION des institutions et les postes strategiques “Le raisonnement par l’absurde”.

        :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😉

Comments are closed.