Humanitaire : CIM-Mali vient en aide aux déplacés et aux pupilles de la République

0

Dans le but de permettre aux déplacés du centre qui ont trouvé refuge au centre Mabilé ainsi qu’aux pupilles de la République, de faire face aux différentes dépenses du quotidien, de subvenir aux besoins des enfants, d’assurer leur prise en charge sanitaire et autres, Commerce International pour le Mali (CIM-Mali) a volé au secours de plus de 80 ménages de déplacés et des pupilles de la République. Le représentant de CIM-Mali, Bassirou Cissé, accompagné d’une forte délégation constituée par les représentants de la Direction du Développement social, de celui du maire de la commune VI, a redonné le sourire aux déplacés en leur offrant des vivres, des kits scolaires, afin qu’ils sachent qu’ils ne sont pas oubliés. C’était le mercredi 18 novembre 2020 dans les locaux du centre Mabilé, en présence de plusieurs déplacés.

 « La crise au centre du pays a fait beaucoup de déplacés. Certains ont trouvé refuge au centre Mabilé. La solidarité étant l’une des valeurs cardinales de notre pays, notre rôle en tant qu’entreprise citoyenne est de venir en aide à tous ceux qui sont dans le besoin. C’est la raison pour laquelle nous sommes ici ce matin afin de prouver à ces déplacés que nous pensons à eux et que nous ne pouvons pas les oublier », a affirmé le représentant du Commerce International pour le Mali (CIM-Mali). Il a souligné que ces dons sont composés de vivres et de kits scolaires (50 sacs de riz, 50 sacs de sucre, 150 paquets de macaroni, 40 cartons de 10 paquets de lait en poudre, 25 cartons d’huile de 5 litres et 200 kits scolaires pour un montant d’environ 10 millions de FCFA. Et d’ajouter que ces dons, modestes soient-ils, redonneront du sourire aux déplacés et aux pupilles de la République et les aideront à passer des meilleurs moments. Il a rassuré que le geste sera pérennisé afin de permettre aux bénéficiaires de subvenir à certains besoins vitaux. Il leur a fait savoir que le pays pense à eux et qu’il ne les oubliera jamais, que le retour des enfants à l’école et leur prise en charge sanitaire seront assurés par l’Etat malien. Le représentant de la Direction du Développement Social a signalé que le centre Mabilé sert d’abri pour 83 ménages déplacés du centre. Il a remercié la population de Sogoniko pour sonaccueil à l’endroit des déplacés, avant de rassurer que le gouvernement mettra tout en œuvre afin qu’ils regagnent leur contrée. « Sachez que vous êtes là pour un bout de temps, car vos villages ne peuvent pas être soustraits de la carte du Mali, il faut que vous y retourniez reprendre la vie auprès des vôtres», a-t-il conseillé. Il a convié les autres sociétés du Mali à continuer avec cet élan de solidarité en faveur des Maliens qui sont dans le besoin. La représentante des bénéficiaires Tédy Barry a, au nom de tous les déplacés, remercié le geste des responsables du Commerce International pour le Mali (CIM-Mali) qui, à ses yeux, prouve qu’ils ne sont pas oubliés, tout en assurant que tout doit être mis en œuvre pour éteindre le feu au centre du pays afin que les populations vaguent à leurs occupations.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here