Incendie du marché rose : Les sinistrés en colère contre IBK

7
Incendie au grand marché: d’énormes dégâts matériels!

Le Marché rose et deux immeubles voisins en plein centre du marché ont été consumés par le feu dans la nuit du 10 au 11 décembre. Les sinistrés ne parviennent toujours pas comprendre l’absence du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita à leurs côtés en ce moment de douleur.

Pour les sinistrés l’absence d’IBK sur les lieux prouve l’indifférence du président de la République à leur égard. “Compte tenu de l’ampleur des dégâts, le président devait se rendre sur place pour partager avec nous ce moment difficile. On a l’impression qu’il se fout de nous. Dans certaines circonstances, la présence physique d’une personne est plus importante que le soutien financier qu’elle apporte”,  a laissé entendre un sinistré.

Les commerçants n’arrivent toujours pas à comprendre qu’après un tel désastre, qui a frappé le “cœur de l’économie de la capitale” que le même jour le chef de l’Etat quitte le pays pour un autre pays. “Ce qui nous a fait plus mal c’est que IBK, le président de la République du Mali, après  une telle catastrophe, qui a fait mort d’homme et dont les dégâts sont estimés à plusieurs milliards de F CFA s’en aille. La moindre des choses, c’était de retarder son vol pour nous assister. Je crois qu’il a son avion privé pour cela”, a regretté un autre.

En plus de ce constat fâcheux des commerçants à l’endroit du président IBK, les hommes du Grand marché de Bamako ne se décolèrent pas contre l’EDM-SA. “A ce jour on ne se fait plus confiance. Nous les hommes du marché on pense souvent que c’est vous (les autorités) qui font incendier le marché. On n’écarte pas cette possibilité. Pour nous tous les services publics font partie des autorités. L’EDM-SA en est un. Or la plupart des incendies qu’on a connus ici au marché, la faute incombe à ce service de l’Etat. Mais à chaque fois qu’on essaie de remonter cela, l’affaire est étouffée dans les circuits administratifs”, a déploré le président du marché, Gaoussou Coulibaly dit Djéry.

Les commerçants reprochent aux services d’EDM de ne pas jouer leur rôle pour éviter ce genre d’incident. “Il y a des poteaux ici au marché qui ne cessent de produire des masses électriques depuis des années. Et à chaque fois le service de l’EDM est informé, mais jusqu’à présent le problème persiste. Il est vrai qu’il y a des branchements anarchiques partout au marché, mais qui doit veiller à ce que cela n’arrive pas”, a déploré un commerçant.

En plus de ces reproches, les responsables du marché invitent les autorités compétentes à s’assumer pour dégager les voies afin que l’intervention des pompiers puisse se faire sans difficulté.

Youssouf Coulibaly

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi toujours accuser IBK directement. Où sont vos maires? Pourquoi vous ne vous orangiez pas pour interpeller votre maire ….? Soyons serieux …le président de la république ne peut se rendre sur chaque site d’incendie…voyez avec vos maires et gouverneurs irresponsables! C’est la faute aux maires etc. AYE AW GNE YELE AW KA AW JOUGOU DON …MAIERES EW DRON DO!
    Allah kan kissi a gnoko were ma! c’est tout!

  2. Le président IBK était en france quand l’incident s’est produit. Le premier ministre est allé rencontrer les sinistrés. Et le président IBK donne 250 millions aux sinistrés comme aide. Les hommes politiques qui veulent se faire voir sont allés se promener au marcher sans rien apporter comme aide. A quoi est-ce que cela aide les sinistrés?

    Il faut situer la responsabilité des commerçants qui sont victimes aujourd’hui de cette incendie qui a pour but que le désordre qui règne au marcher rose. Les autorités ont voulus mettre de l’ordre dans cette partie du marcher, ils ont dit non soutenus par les opposants. Voilà aujourd’hui ces commerçant ont perdu leurs biens et tout ce que Ras bath et le voleur certifié trouve à faire c’est aller ce faire un nom sur le malheur de ce gens.

    C’est encore IBK qui vient en aide. Il faut vraiment que les maliens acceptent la vérité et arrêtent de se faire manipulé les hommes politiques qui ne veulent que le pouvoir et rien d’autres.

  3. je ne vous comprend vraiment on accuse IBK de tous les pêches du monde, Même si une femme divorce de son mari C’est IBK. mais ou allons-nous?
    et les 200 millions qui leurs sont promus?
    Le premier ministre n’a t-il pas faut le déplacement?

    • D’où viendra cette somme. Pas de la poche du Président, C’est l’argent du contribuable.

  4. Ningné bagama dan yé ! Vous faites vos conneries et vous accusez IBK. Je suis pas ibkiste mais ça c’est vous-mêmes. Vous n’êtes pas des enfants. Qu’est-ce qui n’a pas été dit à Ami KANE ? Voilà une conséquence du désordre et du YÈRÈ SAKOKÈ. Voyez le Dabanani c’est pire.

    • Houn ne be siran koumagnè dèh!
      Avant tout Allah kan kissi a gnogon wèrè ma, ka do an ni ko tchè!
      MAIS JUSQU’À QUAND?
      Ca m’attriste qu’on choisisse toujours la solution de facilité en préférant toujours accuser le président de tout sans nous remettre en cause un instant.
      Combien d’incendie au grand marché maintenant? quasiment toujours les mêmes raisons. A chaque fois des pertes colossales, une reconstruction coûteuse et rebelote, nouvel incendie.
      Allah ta yé ko bè yé mais vraiment si on enlève l’incivisme et le désordre généralisés qui règnent au grand marché (et compagnies…) A TÔ BI DIN!
      Famaw kou ta kè an fènè kan djô yôrô fa sa!!!
      Ne bôra kouma la, akèto ba kan, sws.
      Bon courage à tous.

Comments are closed.