Injustement emprisonné en Mauritanie depuis plus de 8 ans : La famille de Yaya Cissé adresse une lettre ouverte au Président de la transition, son excellence M. Bah N’Dao

0

Son excellence M. le Président, nous venons par la présente solliciter votre demande d’implication pour la réouverture du procès de notre frère M. Yaya Cissé, un citoyen malien né le 12 février 1977 à Mopti et qui est injustement incarcéré en Mauritanie depuis plus de 8 ans.

Les faits

Yaya est accusé d’avoir pris part physiquement à l’assassinat de M. Ethmane Ould Elmane un citoyen Mauritanien, travaillant comme guide touristique à Nouadhibou. Son corps fut retrouvé en plusieurs morceaux dans le désert. Des parties de son corps mutilés furent retrouvé dans un quartier périphérique de la ville, ainsi qu’au port artisanal, le 26 juillet 2010. Pourtant, notre frère était à Bamako à cette période (donc au moment des faits).

Monsieur le Président, nous disposons de toutes les preuves pour prouver cela. Il s’agit notamment des références de son billet d’avion, du cachet de la police des frontières Mauritanienne et Malienne, de son relevé téléphonique fourni par l’opérateur téléphonique (Orange Mali), des personnalités politiques qu’il a rencontrées ici à Bamako, dont : Pr. Dionkounda Traoré, Président de la République par intérim, feu Dr. Timoré Tioulenta, ancien ministre de l’Education National, le député de Mopti, l’honorable Sidi Diarra…, pour ne citer que ceux ci. Il y a également sa famille, des collègues et des amis dont certains ont parlé sous serment devant un notaire.

En plus dotant de toutes ses preuves, il nous plait de vous rappeler que M. Yaya Cissé n’a été cité dans cette affaire de meurtre que 2 années après les faits. En effet, il a été condamné sur simple dénonciation d’une dame qui n’est pas crédible et qui était rappelons le, en détention au moment des faits. Aussi, c’est plus de 20 jours de tortures qu’il a subi en garde à vue, pour être finalement obligé à signer un aveu écrit en arabe et dont il ignorait tout du contenu.

Monsieur le Président, Yaya Cissé était un homme actif et très engagé pour sa communauté. Raison pour laquelle, il a fondé l’association ‘’Yèrèko’’ qui avait pour but d’aider et d’orienter les Maliens résidant en Mauritanie. De par sa maitrise du terrain et de par son savoir-faire, il a réussi à donner le sourire à plusieurs maliens qui ont eu des soucis avec les autorités mauritaniennes. Enfin bref, M. Cissé était prêt à tout pour servir le Mali à partir de la Mauritanie.

Monsieur le Président, le nommé Yaya Cissé était assez influent parmi les Maliens de la Mauritanie. Toute chose qui lui a valu de recevoir des personnalités comme l’ex Président Amadou Toumani Touré et l’ex Président Ibrahim Boubacar Keita, de passage en Mauritanie.

Son excellence M. le Président, nous nous battons auprès de notre frère, mais seulement au nom de la justice et pour la justice. Nous ne voulons pas d’une grâce Présidentielle pour lui, tout ce que nous voulons, est que le procès soit rouvert et que la justice soit rendue (en prenant en compte les preuves de son innocence).

  1. le Président, nous vous savons bien capable de prendre en main ce dossier, car vous détestez l’injustice.

Tout pour dire, que c’est convaincu de votre engagement sans faille et jamais égalé dans la résolution des problèmes de justices au Mali, que nous, avons décidé de faire recours à votre haute bienveillance pour nous aider à mettre la lumière sur ce cas, qui n’a que trop duré.

Monsieur le Président, recevez nos salutations les plus dévouées et nos remerciements anticipés, pour les efforts que vous entreprendrez au plus vite au nom de la justice et pour la justice.

 

Bamako le, 24/12/2019

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here