Journées portes ouvertes à Ségou : Le lobbying de l’UTM

Informer et sensibiliser la grande majorité sur les mutualités et relevé de plus de 78% le taux de couverture maladie des secteurs agricole et informel dans la région de Ségou. Voilà l’objectif des journées portes ouvertes de l’Union Technique de la Mutualité Ségou.

0

Le Mali est un des pays les plus pauvres d’Afrique de l’Ouest.  La situation en matière de santé est très précaire. Les secteurs public, privé, traditionnel et communautaire coexistent et proposent une offre de soins très inégale. Malgré, le développement d’un vaste réseau de centres de santé, l’utilisation des services de santé demeure très faible.

C’est dans ce souci que l’union des mutualités du Mali a ouvert ses portes les 29 et 30 octobre 2015 à la population de Ségou. Seydou Ouattara et ses collègues sont allés à la rencontre des populations pour les expliquer les bienfaits de la solidarité en matière de Santé et les avantages qui y sont liés. Ces journées ont été mises à profit pour sensibiliser les populations à adhérer. Et la technique était d’offrir des soins gratuits à la population. Il s’agissait de prélèvement de taux de glycémie et la prise de tension.

De l’avis de tous les observateurs pour une première ce fut un véritable coup de maitre. La mutuelle de santé existe à Ségou depuis 2002. Elle est accompagnée dans ses actions par la mutualité chrétienne du Hainaut oriental en Belgique, l’Alliance nationale des mutualités chrétiennes de Belgique et l’organisation non gouvernementale belge, Solidarité mondiale.

Les mutuelles sont des groupements à but non lucratif qui, essentiellement aux moyen des cotisations de leurs membres se proposent de mener dans l’intérêt de ceux-ci ou de leurs familles une action de prévoyance, de solidarité et d’entre aide. À ce titre, elles assurent notamment la prévention des risques sociaux liés à la personne et à la réparation de leurs conséquences ; la protection de l’enfance, de la famille, des personnes âgées ou handicapées ; le développement culturel, moral, intellectuel et physique de leurs membres et l’amélioration de leurs conditions de vie.

Albert Kalambry

 

PARTAGER