Tueries des 10-11-12 juillet : Les assurances du ministre Imam Diarra aux victimes

1

Le ministre délégué de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Déplacés et des Réfugiés a reçu le collectif des victimes des 10-11 et 12 juillet à son département cette semaine. C’était une toute première depuis le drame survenu l’an dernier lors des hostilités contre l’ancien régime d’IBK. Le ministre a donné des assurances aux victimes.

C’est avec des larmes que le ministre Imam Oumarou Diarra a reçu ses anciens camarades de lutte du mouvement M5-RFP. Une soixantaine de personnes toutes victimes des tueries des 10,11 et 12 juillet 2020. Des parents, des frères et des proches des personnes décédées et des blessés, tous sous l’égide de leur président Seydou Doumbia et leur porte-parole, Abdoulaye Sidibé, ont eu à échanger avec le ministre Imam Diarra.
Les échanges ont porté sur la situation des victimes et les actions que le gouvernement envisage à leur endroit. Aux dires du ministre Diarra, une loi d’indemnisation est en cours d’élaboration pour prendre en charge toutes les victimes du Mali, aussi bien celles des 10, 11 et 12 juillet 2020. La prise en charge financière et autres seront effectuées par le ministère de la Réconciliation et de la Paix au Mali, a précisé le ministre.
Le ministre Diarra a aussi instruit aux responsables du collectif, de dresser une liste définitive des victimes. Après études et examen, la loi d’indemnisation sera prise sur la base d’une liste définitive, selon Imam Diarra. Il a requis aussi le bilan des cas des d’urgence de traitements en cours. Cela, pour une prise en charge rapide et effective des cas de traitement au Mali et faciliter leur évacuation s’il y a besoin. Pour ce faire, des instructions seront données aux différentes structures en  charge des indigents. « Le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et son Premier ministre Choguel Kokalla Maïga sont tous engagés dans ce sens », a rassuré le ministre.
Rassurées, les victimes à travers leur président Seydou Doumbia ont remercié le ministre Imam Oumarou Diarra pour cette initiative et le gouvernement pour la loi d’indemnisation en cours. A les en croire, le ministre Diarra a déjà participé à l’évacuation et la prise en charge en Tunisie d’un blessé pour une opération à hauteur de plusieurs millions de nos Francs CFA sur fonds propres. Il a aussi initié à son département le financement de projet pour les familles qui ont perdu un membre lors de l’évènement. Des financements à hauteur de 2 millions de F CFA et aussi des motos taxi, des dons de vivres et autres actes de bienfaisance à l’endroit des victimes.
Des instants pleins d’émotions ayant fait pleurer le ministre qui dit connaitre ce que c’est qu’une victime. Le ministre aurait subi des séquelles de tortures lors de son arrestation par l’ancien régime et traine aujourd’hui, dit-il, les séquelles de problèmes respiratoires. La rencontre a pris fin par des prières et des bénédictions à l’endroit des défunts et blessés.

Koureichy Cissé

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here