Lancement du forum Multi-acteur de IDEM : Halte à la marginalisation des femmes

0

L’Association de l’Institut pour la démocratie et l’Education au Medias au Mali (IDEM), a lancé jeudi 23 octobre 2014 à la maison de la presse, le forum multi-acteur. C’était en présence de plusieurs personnalités dont le représentant du ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, celui du ministère de l’économie Numérique, de l’information et la communication, directeur associé des pays de l’OXFAM Novib, de l’Institut Panos Afrique de l’ouest, des responsables d’Association etc. Les travaux ont duré deux jours.

L’objectif de ce forum était de promouvoir les droits des femmes, particulièrement les femmes maliennes marginalisées, à s’exprimer, à être entendues sur leurs droits civils. Ces deux jours ont permis aux femmes maliennes de combler leurs lacunes en la matière.

En effet, elles ont souligné les difficultés auxquelles elles sont confrontées et dénoncé les violences à elles faites au Mali : des services et excès sexuels au sein du couple, discrimination dans la gestion l’héritage et la succession, le non- accès à la terre, etc.

Ce forum multi –acteurs, est constitué d’acteurs clés de la société civile et des experts et a pour ambition de rassembler une variété de points de vue sur les principaux enjeux soulevés par la problématique soumise à consultation.

Le coordinateur de l’Association IDEM, Mr Sadou Yattara   dira que «plusieurs études sérieuses rapportent que la marginalisation des femmes   au mali est une réalité palpable, au point que beaucoup d’acteurs de la société civile s’interrogent quant à la perspective d’un rééquilibrage du genre tant dans les colonnes des journaux et sur les ondes, qu’au sein des rédactions. Les femmes sont encore peu nombreuses à investir les instances de décision tant dans la gestion des affaires publiques et privées que dans la politique ».

Les remarques de l’orateur ont également porté sur l’actuel gouvernement avec un nombre très réduit de femmes.

Sont nombreux, les défis posés aux medias maliens pour promouvoir un environnement médiatique plus favorable aux droits des femmes à l’information et à la communication. Raison pour laquelle, l’institut Panos Afrique de l’ouest à travers le projet «Droits à l’information et l’expression des femmes marginalisées au Mali  » s’est proposé d’appuyer la volonté des medias à relever les défis. C’est un projet qui tente de promouvoir un cadre participatif et multi-acteurs éthique et l’information liée au genre et à la recevabilité des medias vis-à-vis des femmes, amplifier les voix des femmes marginalisées sur le code de la famille et les droits civils des femmes.

Ce forum continuera dans les jours à venir jusqu’au respect des droits des femmes.

Ballo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER