Mali : Issa KaouNdjim avance les raisons de l’arrestation de Bah Ndaw et Moctar Ouane

5

Issa Kaou N’Djim, 4e Vice-président du Conseil national de transition (CNT) du Mali, a accordé, mardi 25 mai 2021, un entretien à des médias nationaux et étrangers sur la situation politique du pays. Au cours de cette séance d’information, M. Djim a évoqué les raisons de l’arrestation de l’ex-président Bah Ndaw et de son Premier ministre Moctar Ouane, lundi 24 mai. Une arrestation qui a conduit à leur démission. Selon le président de l’Appel Citoyen pour la Réussite de la Transition (ACRT, FASO KA WELE), il s’agit d’un « processus de redressement » et non pas un coup d’État.

Après leur arrestation, lundi 24 mai 2021, le Président de transition et son Premier ministre ont été déchargés, mardi 25 mai, de leurs prérogatives par la junte militaire. Un jour après, mercredi 26 mai 2021, Bah Ndaw et Moctar Ouane présentent leur démission alors que des émissaires de la Cédéao étaient au Mali pour tenter de décrisper la situation.

« Trahison de la Charte de transition »

Au cours de notre entretien avec Issa Kaou N’Djim, mardi dernier, depuis son bureau du CNT, celui-ci n’a pas manqué à indiquer que le Président Bah N’Dawcommençait à prendre des décisions unilatérales. Le président de l’ACRT a évoqué surtoutla reconduction du Premier ministre Moctar Ouane après la démission de celui-ci ainsi que de son gouvernement, vendredi 14 mai 2021. Mieux, précise-t-il, il le charge de la formation d’un nouveau gouvernement, sans consulter le Vice-président, Colonel AssimiGoïta.

Outre cela, a-t-il souligné, dans la Charte de transition, toutes les questions de Défense et de Sécurité sont confiées au Vice-président. Maiscelui-ci n’a été ni consulté, quant à la nomination du ministre de la Défense et des Anciens Combattants nipour celui de la Sécurité et de la Protection civile, indique M. Ndjim qui précise que « toutes les questions de défense et de sécurité gérées » par le président Bah N’Daw.

Constatant ainsi une « trahison de la Charte de transition » par les deux personnalités de l’exécutif, le Vice-président a, mardi 25 mai 2021, à travers un communiqué lu à la Télévision nationale par son Conseiller spécial, mis Bah Ndaw et Moctar Ouane« hors de leurs prérogatives. »

Appel à l’union

Selon Issa Kaou N’Djim, ce geste du colonel Goïta est un « processus de redressement ». « Ce qui s’est passé au Mali est un processus de redressement » et non un coup d’État, a-t-il précisé. Avec le M5, on dira qu’il s’agit d’une « rectification de la transition ».M. Ndjim estime que cet acte montre à suffisance qu’AssimiGoita est un « patriote imperturbable ».Illance donc, en tant que politique, un appel à l’union afin de sauver le Mali.

Notons qu’après la démission de Bah Ndaw et de Moctar Ouane, mercredi 26 mai 2021, AssimiGoïta, prenant les choses en main, poursuit les concertations pour la nomination d’un Premier ministre et la mise en place d’un gouvernement. Il rassure néanmoins que le chronogramme des élections sera respecté. Malgré tout, les condamnations de ce « coup de force » fusent de partout.

Bakary Fomba

Source : https://saheltribune.com

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Ce type ira en enfer avec son faux imam Dicko , c’est eux qui nous ont mis dans cette affaire Dieu va vous punir , vous irez dans l’enfer des faux types , dit à ton éclairé et respecté imam de quitter la mosquée pour venir éclairer la situation confuse dans laquelle il nous a conduit, Dieu va le foutre dans l’enfer, pour mensonge et forfaiture.

  2. Pourquoi on ne fait de lui notre president et Ben sans cerveau son 1er ministre.
    Ils n’auront pas a reflechir.Goita va leur dicter ce qu’il faut faire.
    Ce mec a l’air d’un maitre du coranique.Un poids nul.
    1er Kaou est toujours Gaou.
    Ainsi Chogel et Katile vont nous fouter la paix.

    • Tres bonnes idees Zanga et ainsi nous allons avoir la paix car les terroristes vont occper 99% d territoire national et nous allons en meme temps tous etre exportes pour aller apprendre a parler Russe!

  3. Kaou Dim a tout faux ici, il y eu un coup d’etat et le President et le Premier Ministere ont ete arretes de force, emprisonnes et sequestres et le vice-president a pris le pouvoir, ce n’est pas un redressement ou un coup de force, mais un coup d’etat purement et simplement. Maintenant c’est au peuple Malien de s’assumer devant ce coup d’etat d’Assimi Goita. Ba Ndaw et Moctar n’ont pas voulu jouer la marionette et lecher les godasses des Colonels a Kait alors Assimi les a arrete, emprisonne et demis de leurs fonctions! Une belle lecon pour tous ceux qui voudraient collaborer avec les Colonels dans un gouvernement!

  4. Kaou Djim Nangaraba, ton adorable épouse, la fille de Mahmoud Dicko, est la vraie fausse veuve de Hamadoun Kouffa. Tout se sait au Mali. Tu peux donc la fermer, car tu n’es qu’un arriviste, pas un patriote.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here