Medias/Telé ; Lancement de “Acces” pour la promotion des télés privées au Mali

0

Lancement de “Acces” pour la promotion des télés privées au Mali

“C’est fini ! Exclusivité des personnalités maliennes que sur des chaines internationales et des informations sur le Mali en premier lieu sur les mêmes chaines télés, est désormais un vieux cauchemar pour les téléspectateurs maliens”, a promis Sory Kaba Diakité, le tout nouveau président de l’Association des chaines conventionnées et éditrices de services “Acces”, lors du lancement de ladite association, le weekend-passé à Bamako.

 

L’Association des chainés conventionnées et éditrices de services “Acces” a vu le jour au Mali. Elle a été lancée le samedi par le coup d’envoi de son tout premier président Sory Kaba Diakité de la 9TV. L’ “Acces”, est composé de promoteurs de chaines télés, directeurs et éditeurs de services pour la promotion des télés privées au Mali. A en croire son porte-parole Amadou Diadié Sacko dit Saxe, le Mali ne cesse d’être inondé par des chaines de télés nationales et internationales mais en tout, elles ne font que 30 télés conventionnées, c’est-à-dire confirmées à la Haute autorité de la Communication (Hac). A ses dires, elles sont 25 télés commerciales sur les 30. Et cette association vise à renforcer, protéger les télés privées dans afin de leur faciliter leur devoir.

“Acces”, n’est pas fermé selon le président, Sory Kaba. “Notre association reste ouverte et acceptera toutes les chaines télés privées reconnues par la Hac et tous les éditeurs de services”. Le président Kaba Diakité, a mis un accent fort sur le professionnalisme des organes de presse et les agents de terrain. A ses dires, une télé c’est son contenu. Pour un bon contenu, il faut des hommes et des femmes de médias capables et professionnels.

Les responsables de la désormais sentinelle des télés privées, pour ne citer que Sory Kaba Diakité, sa vice-présidente du Mandé TV, Fadimata Maïga et Amadou Diadié dit Saxe, serait, en contact permanent avec les hautes autorités du pays afin de permettre aux chaines télés maliennes d’être premières à diffuser les informations concernant le Mali. La presse reste une roue indispensable à la bonne marche de la démocratie et cela nécessite une collaboration sans faille entre elle et les autorités du pays, ont-ils clamé avant que le président ne lance officiellement l’association de la promotion des chaines privées maliennes.

Koureichy Cissé    

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here