Mise en œuvre du Programme Pays de Promotion du Travail Décent : Le Mali et le BIT signent une convention

0

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Pays de Promotion du Travail Décent (PPTD 2016-2018) le Gouvernement du Mali et le Bureau International du Travail (BIT) ont procédé, le jeudi 14 avril au CICB, à la signature d’un protocole d’accord.

La cérémonie de signature de cette convention était présidée par le ministre en charge de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Mahamane Baby, en présence du Président du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) Mamadou Sinsi Coulibaly, du Secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM), Hamadoun Amion Guindo, du Directeur du Bureau Pays de l’OIT à Abidjan, Dramane Haïdara.

Le Président du CSTM, après avoir salué cette initiative, a confié que sa Confédération jouera pleinement sa partition dans la mise en œuvre de cet accord.

Pour le Président du CNPM, la mise en œuvre du PPTD permettra et au BIT et au Mali de collecter, de la manière la plus efficiente possible, les ressources financières nécessaires.

Concernant ce point, il saisi l’occasion pour insister sur l’impérieuse nécessité d’assurer à ce programme un financement effectif et conséquent. C’est ainsi qu’il invita l’ensemble des acteurs concernés – BIT, Mali et partenaires sociaux – à conjuguer leurs efforts en vue de mobiliser le maximum de ressources financières et matériels nécessaires à la réalisation de ces actions prévues.

Pour Dramane Haïdara, le BIT est conscient de l’immensité des  défis à relever, particulièrement en ce qui concerne la mobilisation des ressources. « Le BIT est disposé à suivre l’accompagnement que le Comité de pilotage voudra recevoir pour mener à bien sa mission » a confié le Directeur du Bureau OIT à Abidjan.

Prenant la parole, le ministre Baby confiera, d’abord, que des actions prioritaires dégagées au regard de ces nombreux défis ont été consignées par le Gouvernement du Mali et les partenaires sociaux dans un document dit PPTD pour la période 2016-2018. Il s’agit de la promotion des opportunités d’emplois pour les jeunes et les femmes, le renforcement du dialogue social et l’extension de la protection sociale qui constituent les trois axes prioritaires du programme pour lesquels les réponses adoptées au contexte actuel de la crise sont attendues au cours de la mise en œuvre de ce programme. Un arrêté sera pris par la ministre du Travail et de la Fonction Publique pour créer le Comité de pilotage qui sera chargé de définir les modalités de coordination de la mise en œuvre et du suivi du PPTD. Ce Comité sera composé des acteurs, du Gouvernement du Mali, du Patronat et des Syndicats des travailleurs a conclu le ministre Mahamane Baby.

 

Adama Bamba.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER