Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) : Communiqué n°005 – CS/M5-RFP sur les décisions du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO sur la crise sociopolitique au Mali

38

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a appris avec étonnement les conclusions du Sommet extraordinaire de la Conférence des Chef d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO tenu ce 27 juillet 2020, lequel à l’instar de la Mission conduite par M. Goodluck Jonathan, continue de ramener la crise sociopolitique au Mali à un simple contentieux électoral du deuxième tour du scrutin législatif.

Aussi, les décisions « instamment » prises par le Sommet réitèrent aussi « la démission immédiate des 31 députés contestés, la recomposition rapide de la Cour Constitutionnelle, la mise en place rapide d’un Gouvernement d’union nationale, ainsi que la mise en place rapide d’une commission d’enquête » pour situer les responsabilités dans les cas de décès, de blessés et destructions des biens, et la mise en place d’un Comité de Suivi de toutes les mesures prises.

Par ailleurs, le Sommet a cru bon d’insister sur la mise en place par la CEDEAO « d’un régime de sanctions contre ceux qui poseront des actes contraires au processus de normalisation de cette crise ».

En fait, les décisions du Sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO reposent sur des approximations très improbables telles que la démission hypothétique de députés dont l’élection est contestée, l’injonction faite à M. Ibrahim Boubacar Keïta d’user de pouvoirs exceptionnels constitutionnels pour une reconstitution au forceps de la Cour constitutionnelle, la composition partielle d’un gouvernement, etc.

Aussi, le M5-RFP constate, avec regret, que les conclusions du Sommet des Chefs d’Etat ne tiennent pas compte de la profondeur et de la gravité de la crise sociopolitique qui hypothèque l’avenir du Mali, ne correspondent aucunement aux attentes et aspirations du Peuple malien et surtout violent les lois et la Constitution du Mali que respectent le Mouvement.

Pourtant, les conséquences catastrophiques de la mauvaise gouvernance de M. Ibrahim Boubacar Keita, les violations récurrentes de la Constitution de son fait et sous son magistère, la confiscation des principes républicains garantissant l’alternance démocratique, jurent avec la protection dont ses pairs semblent le couvrir, en méconnaissance totale de l’article 32 du Protocole A/SP1/12/01 de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance disposant que : « Les Etats membres conviennent de ce que la bonne gouvernance (…) est essentielle pour la préservation de la justice sociale, la prévention des conflits, la sauvegarde de la stabilité politique et de la paix et le renforcement de la démocratie ». A défaut, une gamme de sanctions prévues aux articles 44 et suivants dudit Protocole frapperait l’Etat contrevenant.

Par ailleurs, des insinuations tentent de diluer les revendications populaires républicaines en brandissant l’épouvantail terroriste-islamiste et divertir le Peuple malien qui a, depuis des siècles, opté pour la tolérance religieuse, l’islam choisi et la laïcité. Venant de M. Ibrahim Boubacar Keïta à l’endroit de l’Imam Mahmoud Dicko, qui avait pourtant fortement infléchi les revendications populaires à son encontre, de telles insinuations relèvent d’une tentative désespérée de noyer sa propre incapacité à juguler une lancinante crise multidimensionnelle qu’il a lui-même fortement aggravée.

Le M5-RFP, réaffirmant sa détermination à mener son combat pour sauver le Mali menacé de disparition en tant qu’Etat, Nation, Démocratie et République laïque, exige plus que jamais la démission de M. Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime qui portent l’entière responsabilité de cette sinistre perspective pour notre Pays.

Le M5-RFP réitère son exigence d’actions judiciaires y compris devant la Cour pénale internationale (CPI) contre les auteurs, commanditaires et complices des tueries et exactions commises contre les manifestants à mains nues par les Forces spéciales antiterroristes (FORSAT), tant à Sikasso qu’à Bamako, dans les rues, domiciles et lieux de culte, et sa demande de libération de l’Honorable Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition.

Le Peuple malien demeurera mobilisé et déterminé pour la mise en œuvre de son droit constitutionnel à la désobéissance civile, sur l’ensemble du territoire national et dans la Diaspora, jusqu’à l’aboutissement de son combat patriotique pour la restauration d’un Mali démocratique, républicain et laïc, doté d’une gouvernance responsable et vertueuse.

Bamako, le 27 Juillet 2020

 Pour le M5-RFP

Choguel K. MAIGA

Commentaires via Facebook :

38 COMMENTAIRES

  1. Roi Biton, je n’ai pas besoin d’aller en France. Je suis bien chez moi, au Mali. Aussi, pour ton info, si tu es âgé de 58 comme tu l’avais si bien dit, je suis alors ton aîné de loin. Et les remarques et observations formulées par l’aîné au cadet sont justifiées. Bon courage Roi Biton. De mon point de vue, une personne de 58 ans, surtout avec une éducation malienne, ne devrait pas se livrer à proférer constamment des injures et des insultes aux autres et surtout sur une place publique. Néanmoins, je te laisse dans tes attitudes qui, à la longue, te feront plus de mal que de bien. A bon entendeur, salut !

  2. Merci infinement a la CEDEAO et a son initiateur le General Moussa Traore , qu’allah le tout puissant fasse regner la paix au Mali et partout dans le monde.

    BONNE FETE DE TABASKI A VOUS INCHAALLAH

    • Doudouba, tu es tres grave! comment oses-tu revenir de ton long silence pour remercier infiniment tonton Moussa Traore’? Ne sais-tu que la clique de voyous ne veut pas entendre le non du GRAND REPUBLICAIN?
      Doudouba, j’aime bien la photo! Elle me rappelle la campagne 2013 ou’ les membres de la clique de voyous se sont illustre’s avec leurs 1 et 2%!
      Doudouba, SABALI!!!!! Tout indique que tu es a’ la recherche des problemes!!!
      Vincent, MOGO CHI MA ITIGO FO!!!! INCHALLAH TU IRAS EN FRANCE ET TU AURAS LE FRANCO-MALIEN NFP DEVANT TOI!!!

  3. Ce n’est ni la CEDEAO, et encore moins l’Union Européenne qui apporteront la solution à la crise au Mali. Ce sont les maliens et seulement les maliens, comme a dit Paul Kagame, qui seront en mesure de trouver des solutions à la crise actuelle. Les problèmes et les solutions sont connus. De grâce, faites-nous, l’économie des commentaires infructueux. Point Barre.

      • Non King, je ne suis pas Franco-malien. D’ailleurs, je pense qu’il faut inscrire dans la nouvelle constitution l’interdiction aux maliens avec la double nationalité de se présenter comme candidat à l’élection présidentielle. Le cas de Boua est très édifiant.

          • La réponse du berger à la bergère n’est point nécessaire lorsque l’on sait d’où on vient. Ceci est extrêmement important et dénote de la bonne éducation qu’on a reçue. Ni les insultes, ni les injures ne devraient contribuer à défendre des causes indéfendables. Il faut plutôt des idées et des arguments convaincants. Point barre.

        • Il n’y a pas plus idiot et voyou que toi. Tu es mal élevé, malpoli et mal éduqué. Et c’est connu sur ce site. Tes écrits donnent une bonne impression de ton niveau d’éducation. Quand tu es à court d’idées ou d’arguments, tu la fermes. Point barre.

          • WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!!!
            VINCENT, ISON’NA KA THIEKOROBA NANI!!!
            VINCENT, SABALI!!!
            COMMENT OSES-TU DIRE A’ UN VIEUX DE 58 ANS DE LA FERMER?
            MON ZAMI, SABALI!!!

          • BON....REPRESENTANT DU JUDAISME CAMOUFLE, L ISLAM COMME LE CHRISTIANISME C EST LA COLONISATION PURE ET CLAIRE

            a Kinguiranke la mm remarque, non?…sinon , pas juste!

            KAAFRI DIT MERCI A VINCENT POUR S ETRE OPPOSE AUX INJURES

    • Boua le ventru IBK est un voleur notoire qui se cache derriere la CEDEAO pour le proteger, mais il va partir et pour le Bonheur du Mali et des Maliens.

      • DO KE’ IKA GNAMADEN YA KOUMALA!!!!

        NOTE DE L’ADMINISTRATEUR DU SITE : LES INSULTES NE NOUS FONT PAS AVANCER. AYONS UN PEU DE CONSIDERATION POUR LES AUTRES VISITEURS DU SITE. MERCI POUR VOTRE COMPREHENSION.

  4. Entre temps la CEDEAO a mis de coté l'”exigence d’actions judiciaires” pour nos patriotes martyrs …. la CEDEAO préférant se focaliser sur l’exigence d’actions géopolitiques de la Françafrique…au détriment des revendications légitimes et réelles du peuple. A ce rythme, je vous jure que 2070 trouvera que nos pays francophones trainent encore dans le sous développement et l’insécurité a la marge du reste du continent…. car aucun changement vers un vrai développement basé sur une indépendance politico-économique ne sera possible avec la présence d’une telle organisation sous régionale soumise..

    C’est a travers l’intervention de la CEDEAO dans cette crise politique malienne que j’ai commencé a donner l’argument qui utilise le terme “Syndicat des chefs d’état” une réflexion dans tout son sens. Il n y a pas d’autre terme plus convenable que le “syndicat” sauf “marionnette externe”. Nos pays sont mal partis je jure de Dieu!

  5. Merci Patriote M5-RFP, le Mali est un peuple debout, un peuple insoumi, noble et fier, nous allons mourrir en martyrs et pas en traitres, nous sommes les descendants de Babemba Traore du Kenedugu, et nous refusons le crime, le vol, la corruption, la gabegie de l’Etat et le nepotisme, la malgouvernance et l’ insecurite generalisee et la disparution du Mali comme Nation, Republique et Etat. Boua le ventru IBK est un nullard, un faineant et un vaurien qui n’a fait aucun realisation depuis 7 ans qu’il est eleu, Boua le ventru IBK est mentallement pas capable de gerer le Mali! Boua est un fou a lier!

  6. Avec la formation d’un gouvernement d’union nationale, la reprise des élections législatives partielles, la reconstitution de la cour constitutionnelle, je pense et je suis certain que le Mali pourra avancer pour ceux qui veulent le bien de ce pays ou les vrais patriotes. Les Chogel ne veulent plus voir voir la tête du président et pourtant vous allez devoir conjuger avec lui durant le reste de ses 3 ans. HiHiHiiiiiiii!

  7. Nous sommes dans une situation critique de l’avenir de notre pays.
    Le pays a besoin d’un consensus Nafional .Il faut arreter de demeurer dans des considerations d’interet personnel.Visiblement,la Cedeao a un parti pris,Le Mr 5 n’a pas tout dit, ni les Chefs des partis politiques.Si cette evolution continue au Mali le Mali sera par terre.IBK doit demissionner par honneur.Notrer pays a ete traine dans la boue.Aucun autre Chef d’Etat n’a gouverne le pays avec un tel esprit totalement ignore dans notre pays.Ceux qui en ont profite doivent se taire au moins,qu’ils ne poussent pas, jusqu’a a la destruction totale.Les propositions de la CEDEAO n’honorent personne au Mali.

    • LE PRESIDENT A UN MANDAT DU PEUPLE MALIEN!!! IL NE DEMISSIONNERA PAS!!! QUI VOUS A MANDATE’ S POUR EXIGER LA DEMISSION DU PRESIDENT?
      AW BE’ KA SABALI!!!!

  8. La CEDEAO ne veut pas savoir lesprèoccupation des maliens,elle doit savoir que le Mali est un état souverain appartient le peuple, et non un chef d’état, mais on a pas peur de la sanction par la CEDEAO a été déjà fait en 2012 complicité avec des terroristes nationaux et internationaux contre notre pays mais là, Nous ne laisseront pas notre pays entre les mains de la CEDEAO.

    • PETIT TOURE’ LE BIOLOGIQUEMENT IDIOT, LE MALI NE SERA JAMAIS DIRIGE’ PAR VOTRE CLIQUE DE VOYOUS!!!!!

      NOTE DE L’ADMINISTRATEUR DU SITE : LES INSULTES NE NOUS FONT PAS AVANCER. AYONS UN PEU DE CONSIDERATION POUR LES AUTRES VISITEURS DU SITE. MERCI POUR VOTRE COMPREHENSION.

  9. C’est dommage de voir et d’entendre ce faux type parler au Mali.Choguel tu te trompes, tu iras en prison car tu as trop volé , je demande à la communauté internationale de faire rapatrier les enfants de ces voleurs au Mali, ils vont sortir et se faire massacrer comme ceux des pauvres.

  10. AW BE’ KA SABALI!!!!!
    LE MALI NE PEUT PAS ETRE L’OTAGE D’UNE CLIQUE DE VOYOUS!!! IL FAUT BIEN QU’IL AVANCE ET IL AVANCERA INCHALLAH!!!

  11. Merci M5-RFP, le Mali est un peuple debout, un peuple insoumi, noble et fier, nous allons mourrir en martyr et pas en traitre, nous sommes les descendants de Babemba Traore du Kenedugu, nous refusons le crime, le vol, la corruption, la gabegie de l’Etat et le nepotisme, la malgouvernance et l’ insecurite generalisee et la disparution du Mali comme Nation, Republique et Etat

    • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

      COUSIN “LE ROI BITON DE SEGOU” ET “Kinguiranke”,

      TRES SOUVENT VOS INSULTES Á DESTINATION DE L’ UN OU L’ AUTRE DONNENT LA FRISSON. C’ EST CE QUE JE RESSENS.

      AU NOM DE L’ AMOUR DU CRÉATEUR, CESSEZ LES INSULTES SURTOUT AU NIVEAU PARENTAL. !!!

      FAITES LA PAIX.!!!

      RESTONS TOUS AU NIVEAU DE LA CONFRONTATION DES IDÉES.!!!

      N’ AJOUTONS PAS LA CONFUSION HAINEUSE Á CETTE AUTRE CONFUSION IMPOSÉE AU MALI ET ET DONT NOUS FAISONS TOUS LES FRAIS.

      FAITES LA PAIX!!!

      SALUT COUSIN!

      SAÁNÉÉ ANI KONTRON KA AWN BE MATRAFA,
      KA KA AWN BE BO BOLODJOUGOU BOLÓ…!!!

      • Depuis pres de 10 ans je participe sur maliweb. J’ai vu kinguiranke’ insulter presque tous les participants qui ne partagent pas la meme opinion que lui! KINGUIRANKE’ AURA LA PAIX DE MA PART S’IL CESSE D’INSULTER MA MERE! IL DOIT EGALEMENT CESSER D’INSULTER IBK QUI EST UN VIEUX DE 74 ANS ET QUI EST EGALEMENT LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE!
        KINGUIRANKE’ DOIT S’ATTAQUER A’ MES IDE’ES/OPINIONS MAIS JE NE TOLERAI AUCUNE ATTAQUE CONTRE MA PERSONNE! LA SAGESSE MAURE DIT: “SI TU NE MORDS PAS LA PERSONNE QUI T’A MORDU, ELLE DIRA QUE TU N’AS PAS DE DENT!”

      • Le cousin nous demande de cesser les insultes!
        kinguiranke’, AFORA DE’ KO ANKA NANILI DABILA!
        DIGAME’ BOURE’ WARA!!!!!!
        JE TE PRIE DE CESSER D’INSULTER. CESSONS D’EXPOSER LES PARTICIPANTS DE MALIWEB A’ NOS INSULTES!
        KINGUIRANKE’, SABALI!!!

  12. “Par ailleurs, des insinuations tentent de diluer les revendications populaires républicaines en brandissant l’épouvantail terroriste-islamiste et divertir le Peuple malien qui a, depuis des siècles, opté pour la tolérance religieuse, l’islam choisi et la laïcité. Venant de M. Ibrahim Boubacar Keïta à l’endroit de l’Imam Mahmoud Dicko, qui avait pourtant fortement infléchi les revendications populaires à son encontre, de telles insinuations relèvent d’une tentative désespérée de noyer sa propre incapacité à juguler une lancinante crise multidimensionnelle qu’il a lui-même fortement aggravée.”

    Tout le monde n’est pas aveugle et sourd comme toi, Choquel. Ce mensonge éhonté selon lequel l’islam du Mali est choisi doit cesser. Les historiens courageux doivent venir détailler avec honnêteté intellectuelle où est-ce que l’islam est choisi. Moi-même, je peux témoigner qu’à mon enfance mon village comptait très peu de musulmans. Ceux qui y sont entrés les premiers, avec l’aide des mentors extérieurs, ont vite commencé à dénigrer les coutumes locales sans parler de la morale bien sûr, car ils n’étaient pas, eux, enviables sur le plan moral. C’est cette chorale de dénigrement qui a fait basculer presque tout le monde dans l’islam. Choquel est hypocrite et démagogique. L’islam a achevé de détruire le Nord d’où il est originaire. Depuis 2012, l’état n’existe plus là-bas, il y existait très peu avant. El Hadj Oumar a ravagé des villages entiers au Mali, il l’a fait au nom de l’islam. Les marocains ont occupé le Nord du Mali et mis fin à l’empire Songhoï. Les arabes et plus les berbères convertis considèrent l’islam pratiqué par les noirs comme n’étant pas le vrai parce que édulcoré avec nos coutumes.
    Depuis la fondation de l’islam jusqu’à maintenant comment ça marche.
    Au début on envoyait aux souverains non musulmans des lettres d’invitation à embraser l’islam. Ce fut le cas avec les empires Byzantin et Perses à la naissance de l’islam. Si la réponse n’est pas favorable alors c’était la guerre. En cas de victoire des musulmans trois choix étaient offerts au peuple conquis:
    1. devenir musulman pour être un plein citoyen;
    2. Garder sa religion, pour les juifs et les chrétiens, mais être un citoyen de seconde zone avec toutes les brimades et les persécutions. Un taxe spéciale était instituée appelée “jizya”, taxe de protection que ceux-ci devraient payer (La meilleure protection serait de ne pas occuper leur terre);
    3. Pour les Zoroastriens, les hindous, les bouddhistes et les autres religions et cultes locaux, il y avait d’autre choix que la mort ou se convertir.
    Le simple fait de dire, que l’islam du Mali est choisi, équivaut à reconnaître qu’il est généralement imposé. Ce n’est pas moi, ce sont les auteurs mêmes de cette phrase qui le disent.
    Choquel veut ignorer ces milliers de tués au Mali, depuis 2012, au nom de l’islam et diriger sa colère sur IBK. Qu’on ne dise pas surtout que je suis un pro-IBK, tous ces leaders de M5 RFP sont plus pro-IBK que moi. Je n’ai jamais voté pour lui ni jamais appelé à voter pour lui. Je n’ai jamais été ministre et me taire sur la mauvaise gouvernance et en parler seulement quand je suis éjecté du gouvernement. Pendant la surfacturation de 2013, certains de ces leaders étaient au gouvernement, il fallait publiquement, à défaut de quitter le gouvernent, condamner ces détournements à cette époque.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here