Parti Humaniste (Adamaden Ya Ton) : Ses 10 ans fêtés en grande pompe à Kita

0

La place de l’indépendance de Kita est le lieu choisi par le Bureau National du Parti Humaniste « Adamaden Ya Ton » pour célébrer son 10ème anniversaire. C’était sous la présidence de son président, Abdoulaye Konaté, en présence du vice-président,  Balla Doumbia, des autorités politiques, administratives et coutumières locales et des militants sortis massivement.

Créé le 23 novembre 2005, le Parti Humaniste résulte de l’expression  politique du Mouvement Humaniste qui est une association qui a vu le jour dans les années 1960  en Argentine.

Selon le président de la section de Kita, Kalifa Coulibaly, ce 10ème anniversaire du Parti Humaniste est placé sous le signe de la dynamique prometteuse et la détermination des femmes et des jeunes. Pour lui, cette fraction est la plus importante de la population malienne. Pourtant,  dit il, ce sont les jeunes et les femmes qui ont subi et continuent de subir avec le plus d’intensité,  l’exploitation des vestiges des forces de type féodal.

Aux dires du président de la section de Kita, de 2005 à nos jours, le Parti Humaniste a fait du chemin. Et il est temps que chacun manifeste davantage son engagement patriotique et civique dans le cadre du combat pour le renouveau politique au Mali.

Pour sa part, le vice-président du parti, Balla Doumbia expliquera que c’est à la suite d’une réunion du Bureau National qu’ils ont décidé de célébrer leur 10ème anniversaire dans l’une de leur section phare dont celui de Kita.  Selon lui, c’est une bonne chose de délocaliser les mouvements d’un parti, car cela permet de le faire connaitre davantage.

Le président du parti, Abdoulaye Konaté, dans son intervention indiquera qu’ils célèbrent le 10ème anniversaire de leur parti à un moment difficile où notre pays est à la quête d’une sécurité définitive, d’une paix durable, base de tout développement.

« Nous sommes dans un monde de plus en plus tourmenté où la légalité n’apparait qu’à travers les intérêts stricts des pays, où l’argent  et le matériel deviennent le nerf de tout. La lutte devra s’engager sur le plan politique, raison pour laquelle, nous avons créé le Parti Humaniste. », a expliqué le président Konaté. Qui poursuit que son parti s’est fixé comme cheval de bataille, l’être humain comme valeur et préoccupation centrale, l’instauration d’une démocratie véritable basée sur la représentativité réelle des citoyens dans les instances de décisions économique, politique et sociale.

Pour lui, cette décennie de l’histoire politique de son parti a été marquée par l’équipement de centres de santé, le parrainage de centaines d’élèves, l’organisation d’un millier de débats communautaires, l’organisation d’un millier de visites médicales, l’organisation d’un millier de purifications de puits. S’y ajoutent sa participation aux élections législatives de 2007, sa  participation aux élections municipales de 2009, le soutien au candidat du RPM à l’élection présidentielle de 2013 et l’adhésion à la Convention des partis politiques de la Majorité Présidentielle (CMP).

« Nous humanistes, nous pensons que les fondements de l’unité nationale, de la stabilité politique et des chances de développement passent forcement par la conjugaison de ces éléments. Pas de développement sans Paix et Sécurité, pas de Paix sans Sécurité et Développement », a laissé entendre le président du parti.

Il a profité de l’occasion pour évoquer le terrorisme et l’intolérance religieuse, qui selon lui, constituent aujourd’hui une menace majeure pour la paix et la sécurité mondiale.

« Nous sommes des humanistes, nous œuvrons pour  que cette l’idéologie rende tout le monde humain. J’en appelle donc, à la mobilisation de nos militants partout où ils se trouvent pour mener avec foi, détermination et abnégation, les luttes qui libéreront le Mali et son peuple des emprises des terroristes et djihadistes » a-t-il lancé. Avant de  remercier et féliciter la section de Kita pour la bonne organisation de cette activité majeure du parti. A noter que la cérémonie a été marquée par des séries de témoignages sur les actions du parti.

Fily Sissoko  

PARTAGER