Polémique autour des 100 millions de Soumi : Les graves accusations de l’Honorable Gassama à l’endroit de Haïdara

6

A la veille de la présidentielle de 2018, Ousmane Cherif Madani Haidara a proclamé urbi et orbi qu’il ne soutient aucun candidat. Ainsi il a révélé que lors de la présidentielle de 2013 qu’un candidat a remis à l’Honorable Mamadou Hawa Gassama (Député de l’URD) et Bandiougou Gakou (Cadre de l’URD) 100 millions de FCFA dans un sac, afin d’appeler ses disciples à voter pour lui. Aucun démenti n’a pu être apporté au propos du leader religieux. 4 mois après cette déclaration, voici le député étrangleur, Mamadou HawaGassama qui réagit en ces termes : «  je ne peux pas comprendre qu’un religieux qui parle ce que le Saint Coran, le Dieu et le Prophète (PSL) ont dit, alors que la même personne sait très bien  que ce qu’elle racontait est un pur mensonge. En plus de cela, ce même religieux permet de se glorifier qu’il n’a jamais mangé ou quémandé un franc à n’importe quelle autorité politique ou administrative du pays. Ce sont des manques d’argument pour ce genre de religieux.

Sur les réseaux sociaux Ousmane Chérif Madani Haidara a révélé qu’il a été remis à l’Honorable Mamadou Hawa Gassama (député de l’URD) et Bandiougou Gakou 100 millions de FCFA pour le lui remettre et qu’il a pris seulement que 100. 000 Fcfa », une information rejetée par l’honorable Gassama.

Moi je n’ai rien dit de tout ce qui s’est passé jusqu’à présent et Gakou non plus, mais l’intéressé même a fini par avouer », a déclaré l’honorable Gassama. Mais, explique-t-il que « Dieu est témoin que l’argent a été remis à Ousmane Chérif Haidara. Mais de quelle manière, l’argent a été lui transmis. Moi et Bandiougou Gakou, ancien ambassadeur on était mandatés pour aller remettre 100 millions de Fcfa à Haïdara, afin d’appeler ou donner des consignes de vote au candidat Soumaila Cissé, aux présidentielles de 2013. Mais, à la dernière minute, Haïdara, nous a appelé moi et Gakou, (nous avons des témoins toujours vivants, dont Iba N’Diaye, Younoussi Touré et Malick Touré), pour nous dire qu’il ne peut pas sortir publiquement pour donner des consignes de vote, mais il a promis de le faire de façon secrète », a-t-il raconté. Et d’ajouter : «  je vais vous dire une chose, nous avons l’enregistrement au moment où on lui remettait l’argent et il est temps qu’on se dise la vérité ». « Nous avons le son, lui a raconté à certains de ses fidèle comme N’Fa Simpara, Adama Kané, qu’il a reçu 100 millions de la part de Soumaila Cissé », a-t-il poursuivi.

« Depuis 20 ans, je suis dans la politique, je n’ai jamais pris l’argent d’un homme politique pour aller donner à l’Imam Mohamoud Dicko, pour des raisons de vote. Mais ceux qui ont pris sont dans les noirs. Si Haidara sait qu’il n’a pas pris ces 100 millions, qu’il amène le Saint Coran que chacun mette sa main sur ça, je suis prêt même aujourd’hui », a conclu l’honorable Gassama.

A M Touré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Le monde moderne est peuplé d’hommes religieux éloquents qui profitent de la faiblesse d’esprit de certains pour s’enrichir autant qu’ ils peuvent.
    Aux États-Unis et aux nigérians,ils font pignon sur rues.
    Au Mali,un homme religieux l’a compris et en a profité largement.
    OUSMANE MADANI HAIDARA, un villageois au sens propre du terme c’est à dire ne connaissant rien de la vie qui se passe en dehors de son village,a débarqué à Bamako pendant la période qui a marqué la dictature féroce de MOUSSA TRAORÉ pour prêcher les contenus du livre sacré.
    Son éloquence et son courage à dénoncer les hommes religieux soumis au dictateur ont propulsé l’homme au devant de la scène.
    Cette scène a transformé le villageois.
    Au départ,il dénonçait régulièrement ceux qui vivent dans le luxe pendant que les pauvres jalonnent le pays.
    Aujourd’hui,ils se vantent de sa richesse
    LE VILLAGEOIS A GOÛTÉ AUX DÉLICES DE LA VILLE..
    Il est devenu un escroc comme les religieux américains et nigérians.
    Dans tous les pays démocratiques,les hommes politiques ont besoin d’avoir l’adhésion des hommes qui ont une certaine popularité pour espérer gagner l’élection qui les concerne.
    Ce n’est pas seulement propre au Mali.
    Si l’homme populaire a besoin qu’ on le persuade de la pertinence du projet pour le pays,on envoie une armada de cadres compétents pour le convaincre.
    Si c’est l’argent qui l’intéresse,on le lui donne.
    Que SOUMAILA CISSE ,Ibrahim BOUBACAR KEITA le fassent est naturel dans un système démocratique .
    Un homme politique est plus jugé sur son programme et sur sa capacité à le réaliser qu’ à sa capacité à mobiliser des sommes colossales pour mener sa campagne.
    Ce n’est pas L’HOMME politique qu’ on doit blâmer,mais l’homme religieux qui préfère l’argent que de choisir un homme acceptable pour le pays.
    Il n’y a pas de doute que HAIDARA a profité de la concurrence féroce entre les deux ennemis intimes de la politique malienne pour s’enrichir.
    L’homme politique s’adapte aux comportements de l’homme qui draine des électeurs.
    Autant on a donné l’argent à HAIDARA pour avoir son adhésion,autant on s’est rué chez le CHERIF de NIONO pour avoir ses bénédictions.
    Ça ne traverse l’esprit d”aucun des hommes politiques d’aller donner de l’argent à l’homme qui a largement démontré que c’est l’avenir du Mali qui le concerne et la promotion de sa religion.
    Les hommes dignes savent que la vérité finira toujours par éclairer au grand jour.
    Si certains hommes politiques et religieux sont aujourd’hui très peinés ,c’est grâce à l’attitude décevante du président en exercice qui leurs a convaincu de sa volonté inébranlable d’appliquer les recettes qu’ il a exposées au pays entier pour ramener la quiétude et le développement dans tout le Mali.
    C’EST LE COMPORTEMENT D’IBK AU SOMMET DE L’ÉTAT QUI DOIT ÊTRE DÉNONCÉ,PAS L’ATTITUDE D’UN HOMME POLITIQUE QUI A VOULU AVOIR L’ADHÉSION D’UN HOMME RELIGIEUX POUR BÉNÉFICIER DES SUFFRAGES DE SES PARTISANS.
    Constater l’ attitude de maître BATHILY et du CHERIF de NIONO qui sont devenus subitement des extrémistes de la scène politique malienne.
    C’est le signe qu”ils se sont sentis humiliés par IBK tant ils ont engagé leurs crédibilités sur L’HOMME IBK.
    Leurs comportements frisent naturellement la haine comme on le constate chez tous les hommes trompés.
    Aux États-Unis,les candidats dépensent des dizaines de millions de dollars aux escrocs religieux pour avoir leurs soutiens.
    Ça n’a pas empêché ces présidents d’exécuter les programmes pour lesquels ils ont été élus.
    D.TRUMP n’a t’il pas dépensé des sommes colossales aux ESCROCS RELIGIEUX pendant sa campagne?
    Ça l’a t’il empêché d’exécuter son programme?
    Que les maliens arrêtent d’être des GAOU(animés par l’esprit villageois)
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue .

  2. L’argent! L’argent! L’argent! Quel malheur pour notre société d’aujourd’hui, nous restions certains que notre pays est déjà dans le mûr, car à ce niveau personne ne peut conseiller personne et personne ne peut arrêter personne. Mais ce qui reste certain toute bêtise à une fin et nous restions certains que les bêtises d’aujourd’hui prendrons fin et sans équivoque après des carnages qui pointent déjà à l’horizon. Ces carnages conduirons à plusieurs règlements de comptes qui ouvrirons le pays vers une guerre civile totale dont les conséquences resteraient incalculables à ce jour. Nous restions certains que cette catastrophe est quasiment nécessaire pour le rééquilibrage de ce pays donnerait à César ce qui appartient à César mais avec des multiples dégâts collatéraux. Après ces carnages les bourreaux seraient au moins sanctionnés et les victimes rentreraient dans leurs droits les plus légitimes. Aujourd’hui le Mali est une véritable catastrophe où les voleurs, les menteurs et les tricheurs crient aux voleurs, aux menteurs et aux tricheurs, c’est vraiment dommage. Nous sommes dans l’oeil du cyclone, un cyclone sans précédent. Il n’y a plus d’hommes ou de femmes de référence, tous sont détruits par la force de l’argent, argent qu’ils veulent tous avoir par tous les moyens en mentant, en volant et en trichant, quelle catastrophe? Quelle ignominie? Quelle honte? Quelle indignité? Nous sommes fichus pour très longtemps.

  3. HAÏDARA est un escroc en la religion, il a pris l’argent des deux camps et a appelé à voter pour IBK, parce que ce dernier a donné gros.

  4. “Inna lillahi wa inna ileihi radj oun”, quelle catastrophe!!!
    Là où l’Honorable Gassama se dit prêt à jurer sur le Coran face à l’un des “demi-dieu” du Mali, il y a à craindre pour le futur de notre pays.
    Remarquez bien que ce pays est divisé en deux classes.
    Gassama a bien dit que depuis plus de 20ans qu’il fait la politique, il ne lui a jamais été demandé de donner de l’argent à MAHMOUD DICKO;
    LE GRAND DIEU NE DORT PAS. IL DÉTIENT SANS NUL DOUTE LA VÉRITÉ QUI TOUJOURS TRIOMPHE.
    MAHMOUD DICKO TU ES BENI. RIEN A DIRE CONTINUE JUSTE A RENDRE GRACE A DIEU.

    QUE DIEU SAUVE LE MALI, a m e n !!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here