Pour obliger le maire à restituer les espaces publics : La Commune VI décrète la désobéissance civile

0

La population de la Commune VI s’apprête à lancer la désobéissance civile jusqu’à la démission du maire de la Commune VI, Boubacar Keita.  Raison évoquée : vente des terres et espaces publics appartenant à la Commune VI par l’édile communal à l’insu des chefs de quartiers et de la population.  

 

La rencontre avait pour but d’informer et de sensibiliser la population de la Commune VI sur le comportement du maire Boubacar Keita et les dégâts qu’il a commis. Ces actes ont trait à la vente illicite des espaces verts et publics de la Commune VI.

« Nous qui souffrons de ses crimes avions décidé d’observer une désobéissance civile jusqu’à ce qu’il quitte son poste à la mairie de la Commune VI. Nous exigeons sa démission pure et simple. Réunis ici, nous allons décider que personne ne paye les taxes de développement de la Commune VI », a déclaré, le porte-parole des jeunes de la Commune VI, Boubou Mabel Diawara. Pour lui, le maire a trop longtemps roulé les populations de la Commune VI dans la farine. Et de demander au maire de restituer ce qu’il a pris injustement sans l’aval des populations.

Abdoulaye Daou de la section URD de Missabougou, a souligné que l’actuel maire était soutenu par certains responsables du défunt régime, des hauts dignitaires. Selon lui, Boubacar Keita a trahi sa Commune.

A ses dires, la jeunesse doit rester mobiliser, déterminer et unie pour faire face à toutes causes qui viendront nuire la Commune et défendre l’intérêt supérieur de celle-ci.

La population demande au maire de revenir à la raison en  rendant à sa population « ses dus ».

La rencontre a enregistré la présence des chefs de quartiers, les représentants de l’URD, du M5-RFP section Commune VI, les associations des femmes et les mouvements des jeunes.

M Sangaré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here