Protection des Droits de l’Homme : Dix ans de combat de l’ODHP

0

L’Observatoire des Droits humains et de la paix (ODHP) a eu dix ans. Dix ans de combat pour la protection des Droits de l’Homme et de la promotion de la paix. Ce 10e anniversaire est placé sous le thème : « Protection des Droits de l’Homme et refondation de l’Etat ».

Le lancement des activités commémoratives de ce 10e anniversaire de l’Observatoire des Droits humains et de la paix (ODHP) a eu lieu, le 11 décembre dernier, à l’hôtel Millenium de Bamako au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de la Refondation de l’Etat Ibrahim Ikassa Maïga. On notait également la présence de l’ancien ministre Abdoulaye Sall, président du Cri 2000, de Dr Abraham Bengaly, président de l’ODHP et plusieurs autres invités. Le thème retenu pour célébrer ce 10e anniversaire est : « Protection des Droits de l’Homme et refondation de l’Etat ».

Après une brève présentation sur l’ODHP faite par le coordinateur  de Ségou Youssouf Bongana, il a rappelé que l’observatoire travaille d’arrache-pied dans les huit anciennes régions du Mali pour promouvoir l’égalité entre tous les citoyens.

Le président de l’ODHP, Dr Abraham Bengaly dit avoir éprouvé un réel plaisir d’avoir accueilli le ministre Ikassa Maïga, les invités et l’ensemble des participants pour célébrer le 10e anniversaire de leur organisation commune. « Ce jour 11 décembre 2021, marquera  le point de départ de la seconde décennie de notre organisation qui coïncide avec l’ère de la refondation. Je rends hommage au ministre Ibrahim Ikassa Maïga pour son engagement total pour la reconstruction de l’Etat. Refonder l’Etat dans un contexte de fragilité extrême n’est pas une chose aisée. Vous vous êtes investis corps et âme dans cette mission rédemptrice. Nous avons été témoin des efforts incommensurables que vous ne cessez de déployer si peu de temps pour traduire dans les faits l’aspiration du peuple au changement », a martelé Dr Bengaly en saluant le ministre de la refondation pour ses efforts remarquables dans la construction de notre nation. Pour lui, la refondation nous offre l’opportunité de faire des droits de l’homme un véritable instrument au service de la promotion de la paix et de la stabilité.

Le  ministre de la refondation a remercié l’ODHP à travers son président pour leur constance dans la protection des droits humains et cela, depuis 2011, date de sa création. Il a indiqué que notre Etat a besoin du renouveau d’où la nécessité de la refondation à tous les niveaux.

Ibrahim Harouna Touré : ‘’le bilan est excellent’’

Après ce lancement suivi d’une conférence-débat, les responsables de l’ODHP ont animé, le dimanche 12 décembre, une conférence de presse pour présenter le bilan de ses dix ans d’activités.

Selon Ibrahim Harouna Touré, cette conférence vise à partager avec l’opinion le bilan des dix ans de l’ODHP. Il fait savoir que le bilan est excellent, car depuis avril 2011 à nos jours, l’ODHP a réalisé  plusieurs activités qui ont été également une source d’inspiration pour beaucoup d’organisations. Il s’agit entre autres, la mise en œuvre du projet d’appui  à la justice et à la réalisation dans les régions du nord, le renforcement des mécanismes de prévention et de gestion de conflits, la promotion de l’opérationnalisation de la justice transitionnelle au Mali, la mobilisation des défenseurs des droits de l’homme, etc.

Ibrahim Harouna Touré a rappelé l’objectif et les missions de l’ODHP ainsi que les travaux de l’assemblée générale des deux jours. Il s’agit notamment le remaniement du bureau, la révision des statuts et du règlement intérieur puis leur présentation et adoption, les perspectives et les plans d’action. A cela, il a ajouté que le président a été reconduit pour cinq ans sur la base de ses compétences, son expérience, ses capacités et sa disponibilité.

Par ailleurs, Abraham Bengaly, président de l’ODHP avait présenté la nouvelle plateforme de l’organisation qui a été conçue par le consultant Armando Adama Fortes. « Cette plateforme a été  créée pour enregistrer les différentes plaintes qui seront enregistrées au niveau de l’ODHP. Mais l’idée générale c’est développer ce volet éminemment important dans le cadre du travail des défenseurs des Droits de l’homme et aussi d’intégrer le site de l’ODHP à  cette plateforme. Nous avons désormais un nouveau site internet sur lequel on peut avoir des informations sur toutes les activités de l’ODHP», a-t-il ajouté.

Un cri de cœur a été aussi lancé par le président de l’ODHP à  la faveur de leur secrétaire exécutif Abdou Ouloguem détenu depuis 2019 avant d’ajouter qu’une équipe sera constituée pour rencontrer le gouvernement afin de trouver sa libération.

L’observatoire des Droits humains et de la paix en abrégé ODHP est une association de droit malien reconnu suivant le récépissé n°186/MATCL-DNI du 26 aout 2011. Il a pour mission de contribuer à la protection des droits de l’homme et à la consolidation de la paix.

Bourama Camara et Boubacar Idriss Diarra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here