Célébration du Maouloud 2007 à Tombouctou : Les organisateurs voient grand

0

Les organisateurs des festivités du Maouloud 2007 veulent faire de cet événement, une grande réussite comme ce fut le cas l”année dernière surtout avec la grande prière dirigée par Kadhafi. Prévue du 29 mars au 6 avril prochain, cette fête musulmane prévoit plusieurs activités pour un budget de 112 millions de FCFA. La révélation en a été faite le vendredi 9 mars dernier au cours d”une conférence de presse que l”Association des ressortissants de Tombouctou et le comité d”organisation ont organisé. C”était à la Maison de la presse.

Le Maouloud 2006 restera longtemps gravé dans la mémoire du peuple malien plus particulièrement chez les habitants de Tombouctou. Cet événement qui marque la naissance et le baptême du Prophète Mohamed (PSL), est considéré comme une fête musulmane. C”est la plus grande fête de regroupement des Tombouctiens chez eux. Raison pour laquelle, ils ne ratent pas ce rendez-vous. Qu”ils soient au Mali ou ailleurs, personne ne veut louper cette rencontre. C”est donc devenu une tradition pour les Tombouctiens de fêter le Maouloud chez eux.

La particularité de 2006 a été sans nul doute la présence du Président libyen, Mohammar Kadhafi à la grande prière et de plusieurs personnalités venues des quatre coins du continent. Ce qui a permis aux nombreux fidèles de connaître davantage les richesses culturelles et islamiques de la Cité des 333 Saints. Après le succès de cet événement, les toubouctiens s”apprêtent à célébrer le Maouloud 2007 dont les festivités sont prévues du 29 mars au 6 avril.

En prélude à cette fête, l”association des ressortissants de Tombouctou et le comité d”organisation ont voulu échanger avec la presse. Cela dans le cadre de leur politique de communication. En bons musulmans, les organisateurs avaient choisi pour cela le vendredi 9 mars, jour béni. Et c”est la première grande conférence qui venait de se tenir à la Maison de la presse, après la mise en place du nouveau bureau de pilotage de cette structure.

La conférence a été animée par El Hadj Baba Haïdara dit Sandi, membre du comité d”organisation et non moins fils du premier président de l”Assemblée nationale, feu Mahamane Alassane Haïdara. Il avait à ses côtés certains membres du comité d”organisation. Selon lui, "le Maouloud est un événement que les Tombouctiens fêtent avec effervescence. Malheureusement que les habitants de la Cité des 333 Saints n”ont pas ressenti leur implication dans le Maouloud 2006. La commission d”organisation n”a pas pris en compte les spécificités de Tombouctou. Voilà pourquoi, nous nous sommes regroupés pour célébrer cette année le Maouloud 2007. Nous voulons que cette fête soit belle".

En tout cas, les organisateurs voient grand pour la célébration de cet événement. Plusieurs activités sont prévues à commencer par les événements traditionnels (nuit de la naissance, jour du baptême, Mâ alassara, Tanaré etc), les prières collectives sur la dune de Sankoré, la visite aux principaux Saints. Parmi lesquels Mahamane Tamba-Tamba, Alpha Mogya, Sidi Elwafi, Sidi El Bekaye, Sidy El Motar, Sidy Mahmoudou, Sidy Boulker, Mohamed Ben Amar et Sidy Emicky. Les conférences débats sur la religion et le maouloud, la visite des manuscrits et des bibliothèques, les causeries sur les dunes avec animations ainsi que la lecture du Saint coran et le concours entre les enfants seront les temps forts de cet événement.

Pour mener à bien leur mission, les organisateurs ont mis en place une commission d”organisation composée des imams de Tombouctou. Parmi ceux, on peut citer Abderrahmane Ben Assayouti, de la mosquée de Djingareyber, Allimam Alhakoun de la mosquée Sankoré, Hasseye Mahamoudou de la mosquée de Sidy Yehya.

Aux dires des organisateurs, plusieurs invités sont attendus cette année à Tombouctou, même si Mohamar Kadhafi ne fera pas le déplacement. S”agissant du budget pour l”organisation, El Hadj Baba Haïdara dit Sandi dira tout simplement qu”il est estimé à 112 millions de FCFA. Qui sera financé par l”Etat malien et les cotisations des ressortissants de Tombouctou. "Nous n”avons pas les moyens nécessaires pour prendre en charge le transport des gens, comme ce fut le cas en 2006, sur Tombouctou. Mais nous sommes en train de négocier avec les hôteliers afin qu”ils puissent faire un prix raisonnable pour les invités" dira un responsable du comité d”organisation.

Précisons aussi que les festivités du Maouloud 2007 seront l”occasion de faire une bonne campagne pour Tombouctou, déjà inscrite sur la liste des 21 finalistes prétendant figurer parmi les sept nouvelles merveilles du monde.

Alou B HAIDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER