Rencontre avec les partis politiques et la société civile : Le président de l’Autorité indépendante de gestion des élections rassure.

2

Jeudi 1er juin 2023, le président de l’AIGE a donné des réponses satisfaisantes et aux acteurs de la société civile et aux leaders des partis politiques

Sur le terrain a-t-il martelé,  le  processus d’installation des membres de l’AIGE se poursuit normalement. La formation des  personnes ressources de l’AIGE aussi se poursuit à la grande satisfaction et des membres de l’AIGE et des autorités. Pour plus de transparence Me Moustapha Cisse   a pris   la décision d’utiliser des nouveaux   modèles de procès verbaux. Un procès verbal calqué sur le référendum. Il a donné des détails précis  sur les  modalités de distribution des cartes d’électeur. Avant de souligner que les distances ne seront pas des obstacles pour la distribution de cartes d’électeur. Pour les identifications, il suffit qu’un électeur  présente un document et il verra son bureau de vote. Les coordinateurs doivent former les différentes commissions qui disposeront d’agents pour accéder aux électeurs. Le déploiement du matériel est assuré par le département de l’administration. Les gens qui sont  loin de la source ne peuvent savoir comment les cartes sont distribuées. Pour ce qui est  des observateurs, ils  seront munis de documents appropriés. La passation des marchés pour l’équipement des différentes coordinations de l’AIGE se fera dans la transparence a rassuré le président Moustapha Cisse. Selon l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats du Mali, le  référendum se fera sur la base de   l’ancien découpage administratif. En faisant les élections avec le nouveau découpage électoral,  le coup sera très élevé car on se retrouvera à plus de  800 communes a fait savoir le patron de l’AIGE. Et, l’ancien président de la CENI de rassurer davantage : le  fichier électoral actuel est conforme à l’ancien découpage administratif. Nous avons un fichier 2022, très fiable a assuré le président de l’AIGE. Répondant à une question sur la tenue du référendum le  Mali a une expérience avérée en matière d’organisation des élections et cela depuis 30 ans a-t-il renchérit. Les cartes d’électeur seront disponibles dés lundi. Le vote des militaires se fait conformément à la situation sécuritaire. Il n’ya pas deux fichiers, il n’y qu’un seul fichier pour l’ensemble des citoyens. L’AIGE va poursuivre sa mission régalienne pour permettre des élections crédibles et transparentes. La bonne nouvelle ce que  les hommes et les femmes  divisés en  trois groupes ont travaillé  24 heures sur 24. Et en moins de 10 jours 9 millions de cartes d’électeur ont été confectionnées.

Selon, Aboubacar Sidiki Fomba du  Corema  on doit doter l’AIGE de toutes ses prérogatives pour qu’elle  mène à bien sa mission. Il a rappelé que l’AIGE est une exigence du peuple malien pour des élections crédibles. Pour le  vice président de l’URD Beffon Cisse, la CENI  version Tapo autrement dit  la CENI de 1997 a abouti à la naissance du Collectif des partis politiques  de l’opposition (COPPO). Dans un passé récent des cartes d’électeur ont été retrouvés dans des mosquées  a souligné l’ancien comptable de la dernière CENI et on connait la suite. Pour éviter un tel scenario le président de l’AIGE a fait savoir que des dispositions ont été prises.  L’honorable   Diane Sy  qui a salué les performances de l’AIGE a regretté l’absence d’une bonne partie de la classe politique.  L’AIGE a la casque de dénoncer toutes les décisions antinomiques à l’organisation des élections a prévenu le président de l’AIGE.

Badou S. Koba

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. LES PARTIS POLITIQUES DOIVENT ETRE LIMITES EN NOMBRES ET LEURS FINANCES SOUS CONTRÔLES.
    LES MANDATS LIMITÉS POUR LES LEADERS POLITIQUES PAD DES LEADERS À VIE. LES PARTIS NE DOIVENT PAS ÊTRE AFFILIÉS À DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES OU PARTIS POLITIQUES ÉTRANGERS OU SOURCES DE FINANCES ÉTRANGÈRES AU PEUPLE ET À NOS TERRES.

    • Tres bonne proposition: 4 partis politiques sont largement suffisants au Mali avec 20 million d’habitants et le gouvernement doit arrêter de financer les partis politiques, que chacun vole de ses propres ailes!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!