Restitution à la mairie d’Hamdallaye : Le Maire Adama Bérété fait le point

0

Le Mali après l’organisation réussite avec succès des joutes présidentielles et législatives, s’apprête a organisée courant l’année 2014, les élections communales où tous les regards sont maintenant tournés vers cette ultime étape de notre processus démocratique. L’heure est à la préparation des candidatures au niveau des états-majors des partis politiques et des candidatures de listes indépendantes, qui nourrissent l’ambition de prendre part aux dites compétitions électorales.

 

Si les dernières législatives ont vu le renouvellement de l’Assemblée Nationale à 80%, cela prouve en substance que combien les maliens et les maliennes sont déterminés pour un changement radical, en commençant d’abord par les autorités au niveau des instances de prise de décisions. C’est sûr et sans grande surprise que ces élections communales à venir connaîtrons le même scénario que les législatives, avec la mise à l’écart de la plupart des maires et leurs équipes communales des différentes mairies et collectivités locales et territoriales sur le banc de touche, surtout dans le district de Bamako.

 

Adama Bérété, car c’est de lui qu’il s’agit est maire délégué au Centre secondaire d’état civil I de Hamdallaye. Connu pour son engagement et son attachement  pour sa population, est un homme dévoué pour la cause de sa Commune.

 

Selon le  maire Adama Bérété « Nous avons fait l’électrification de certaines zones du quartier avec des lampadaires sur financement propre c’est à dire sans un centime de la mairie avec un coût global de réalisation à hauteur  de 2 .000.000 de nos Franc FCFA ».

« Cette électrification est un ouf de soulagement pour l’ensemble de la population nous a indiqué un habitant d’Hamdallaye. Avant de poursuivre qu’à travers ce geste patriotique du maire, il vient une fois de plus d’enlever une épine de nos pieds va-t-il ajouté».

 

Le maire Bérété a à son actif, des actions de haute portée qui sont entre autres la réhabilitation du centre d’état civil de Hamdallaye, la construction de deux (2) latrines pour les usagers et le personnel, le carrelage de certaines salles, l’aménagement de la loge du gardien, le réaménagement des espaces verts dans la cour de la mairie, l’aménagement des ralentisseurs sur la voie pavée passant devant le centre secondaire d’état  civil, la construction d’un centre de transit près de l’hôpital Luxembourg Mère-Enfant, de l’éclairage public du rond point Cabral jusqu’au lycée Prosper Kamara, l’aménagement de certaines rue du quartier, la réalisation de pompes à eau à la cité Bocoum, l’aménagement de latrines dans certaines écoles publiques à Hamdallaye, l’évacuation de certains tas d’ordures, l’aménagement de puisards familiaux, le renforcement des capacités des associations féminines de Hamdallaye et de Lassa en Alphabétisation fonctionnelle a-t-on précisé. Il œuvre également pour le développement de son quartier.

 

A en croire M. Bérété, ces réalisations dont la liste est loin d’être exhaustive ont été rendu possibles grâce à la bonne gestion des maigres ressources du centre d’état civil et avec l’appui de ses partenaires. Il a souligné que certaines de ces réalisations ont été faites sur financement de fonds propre.

 

Amadou Camara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER