Solidarité : 4 millions F CFA pour les déplacés du Centre

0

Sous l’initiative de la marraine de Tabital Pulaaku, Adam Ba Konaré, en collaboration avec l’Association IR-Ganda, le Bureau exécutif de Tabital Pulaaku Mali  a procédé à une remise de don, le mardi 30 avril dernier, aux déplacés du Centre basés à Sénou. La valeur de cette donation s’élève à 4 millions de F CFA. C’était en présence d’une forte délégation desdites associations…

Depuis l’embrasement du Centre, le nombre de déplacés ne cesse de s’accroitre. En effet, aujourd’hui au allant de Bamako il y a au total une dizaine (Sénou, Niamanan, Faladié Gana…) de site pour héberger les déplacés (peuhs) qui ont fui leurs villages à cause de l’insécurité… Ainsi, à Sénou au champ du Général Ismaël Cissé, les 82 familles, composées de 606 personnes ont bénéficié de l’assistance de la marraine de Tabital Pulaaku, Adam Ba Konaré. Outre de son appui qui s’élève à deux millions de F CFA, l’Association Tabital Pulaaku a aussi offert deux millions aux déplacés. À cela s’ajoute, une remise symbolique (habits) de l’association IR-Ganda.

Le Général Ismaël Cissé a indiqué que le site de Sénou à une superficie de 5 ha. Il comporte un forage, un dispensaire, une mosquée, deux latrines, des tentes, des salles de classes pour les enfants, etc. Cependant, M. Cissé a rappelé que malgré ces infrastructures, les besoins se font toujours sentir : « Le forage qui est à n’arrive plus à satisfaire les besoins déplacés en eau potable. Nous faisons une demande à ce que la situation change». Avant d’inviter les différentes associations peulhs d’intercéder auprès  des autorités pour le retour des déplacés dans leurs villages respectifs. Aussi, il a exhorté les bonnes volontés à réfléchir sur un partenariat fécond pour pouvoir parrainer les orphelins dans les différents sites. « Si chacun prenaient un orphelin ou l’assiste ici, je suis sûr qu’on va sécher leurs larmes », a-t-il-proposé.

« Je pense que la solidarité des cœurs, la proximité physique, les mots d’émotions qu’on peut prononcer à l’endroit des gens qui sont dans la compassion n’ont pas de remplacement… », a affirmé Adam Ba Konaré, marraine de l’Association Tabital Pulaaku.

MS

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here