Soutien à la Transition : Un collectif d’associations annonce une manifestation ce samedi

3

Plusieurs mouvements politiques et associations de la société civile favorables à la prolongation de la transition ont annoncé lors d’un point de presse, ce jeudi  la tenue d’une grande manifestation en soutien aux autorités de la transition ce samedi à Bamako.

Ces différentes associations et mouvements réunies au sein du Collectif de Soutien à la Transition (CST) entend réaffirmer leur soutien à la prolongation  de la transition à la veille  d’un double sommet CEDEAO-UEMOA sur la situation qui prévaut au Mali.

Le porte-parole du Collectif, Issa Diabaté, justifie le bien fondé du soutien du collectif aux autorités de la transition à cause de la confiance qu’elles sont parvenues à instaurer avec le peuple par rapport à la gestion du pays.  Et pense qu’il faut donner suffisamment de temps aux autorités pour stabiliser le Mali avant d’aller aux élections. « Nous n’avons pas besoin d’élections au Mali. il faut tout faire pour ramener la paix et la stabilité dans notre pays », déclare le porte parole du CST, qu’il est important de prouver à travers la manifestation du samedi prochain à la Communauté Internationale que le peuple malien reste souder derrière les autorités de la Transition.

Pour Dr  Allaye Bocoum , membre de la Convention Pour le Mali (CPM), estime qu’avec les autorités actuelles , c’est t une nouvelle page de l’histoire qui est en train d’écrire. Il dit être séduit par leadership des autorités qui, grâce à leur  clairvoyance,  ont évité au Mali une hémorragie financière. « Les autorités de la Transition ont économisé plus de 100 milliards de FCFA.  Nous avons des autorités qui s’assument et travaillent  à la construction du pays », souligne Dr Bocoum. Lors de cette manifestation, qui interviendra à la veille du sommet de la CEDEAO qui devrait se prononcer sur le pour et le contre de la prolongation de la transition à  cinq ans,  le collectif de soutien à la transition  devrait se faire joindre par d’autres couches favorables à la transition.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Que la jeunesse sorte massivement et montre le feu infernal qu’ elle dispose pour détruire la françafrique
    en sol malien…!!!!

  2. Bonjour,

    Certains semblent n’avoir pas compris ma proposition.

    Pour moi, Les e’lections anticipe’es inclusives, qui se derouleront sur cinq mois, constitueront le prelude a une transition d’un an. Ce qui n’est pas en contradiction avec les recommendations des ANRs (Assises Nationales de la Refondation).

    Certains Maliens pensent avoir le monopole du patriotisme. Chaque Malien est invite’ a apporter sa contribution pour la Refondn du pays. Cinq ans c’est trop pour la Refondation, il faut juste choisir une dure’e raisonnble ET controler la transition pour ne plus deraper.

    La CEDEAO et le communaute’ internationle doivent maintenant, aider Les Maliens a choisir une dure’e de prolongation de la transition raisonnable et qu’on peut respecter.

    Cette transition se focalisera sur l’essentiel.

    Ensemble, nous y arriverons.

    Dr Anasser Ag Rhissa
    Expert TIC, Gouvernance et Se’curite’
    TEL 002 2 3 95955792
    TEL 002 2 7 81204817

  3. Ce qui est peut-être difficile c’est de savoir que putsch a été mis en place par des intervenants liés à la Russie
    Deux d’entre eux sont partis du Mali en janvier 2020 pour aller en Russie.. Ils sont revenus au Mali quelques jours avant le putsch.
    Les Patriotes mis en place par la Russie n’ont pas apparemment inquiété IBK..
    Question:.. Le putsch a t-il été préparé en Russie ???

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here