Une candidature d’Assimi Goita ne serait pas à l’ordre du jour

1

On n’a de cesse d’en parler depuis l’avènement de la nouvelle loi électorale promulguée avec des dispositions nouvelles taillées sur mesure pour beaucoup d’observateurs. Ils en jugent notamment par une perche tendue aux militaires et la possibilité pour ces derniers de briguer magistrature suprême en démissionnant à seulement 4 mois du scrutin au lieu de 6 mois consacrés dans la loi précédente. Les suspicions de malice sont par ailleurs confortées par une modification antérieure de même nature effectuée dans la Charte de la Transition, en rapport notamment avec la vacance du poste de président de la Transition. Si tous ces Indices ne paraissent pas suffisants pour en déduire des artifices électoralistes des responsables des autorités de la Transition, on peut également évoquer les appels incessants à visage découvert à une candidature d’Assimi Goita par des acteurs publics du reste très actifs sur le terrain sans que leurs initiatives n’inspire au chef de la junte un démenti des ambitions présidentielles qu’on lui prête. Mais, approchés par nos soins, des proches de l’intéressé jurent en mettant le doigt au feu que le locataire actuel de Koulouba n’a jamais nourri le moindre désir de briguer la magistrature suprême et n’œuvrerait à son poste actuel que pour un retour à l’ordre constitutionnel. Quid alors des offensives du charme aux relents populistes, qui consistent à appâter les concitoyens par des libéralités en tous genres ? La démarche tient de la seule volonté de laisser les traces de son passage à Koulouba, explique-t-ils, en évoquant au passage la difficulté à faire accepter une éventuelle candidature par les autres colonels putschistes.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Whatever President Goita ultimate decision on whether he should or should not campaign to be elected president we should accept it. But at this point in his term as President of Transitional Government he appear to have great feel for what Mali need plus keen awareness of unstoppable accelerating Global Warming dynamics will grow less kinder by month giving us no chance to correct incompetence of leadership of past if we do not get it right this time. Even more startling is President Goita perceive many of political class either do not perceive Mali delicate position or do not care enough to seek continuation of leadership that is doing what should be done. Thoughts of corruption poison political class. They fail to see this is no time for those in need to hoard wealth. They should fulfill needs that will produce perpetual comfortable world class modern living conditions under unstoppable accelerating Global Warming. They are not fit to lead especially at this critical world moment where unstoppable accelerating Global Warming is entering into phase where it is most dominant world condition. Neither money or technology will change it. God have no desire to change being this is passage humans took after being well informed where it lead too.
    Let us not be stupid anymore. World do not give stupid break plus will seek now to exploit stupid moreso above all other times in humans existence. You either with us or against us. We have no time to waste.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here