Vive tension à la mairie de la commune III de Bamako : – Samba Fofana à la retraite depuis 8 ans nommé chef de la Section recensement et élections – Mme Djiré “Ellen Johnson Sirleaf” décriée par des agents à cause de ses mesures “impopulaires”

6

Depuis un certain temps, Madame le Maire de la commune III, Mme Djiré Mariame Diallo dite ” Ellen Johnson Sirleaf” est désavouée par des conseillers et agents à cause de ses mesures “impopulaires”. En effet, à la veille de l’élection présidentielle, elle vient de nommer un retraité (il a fait valoir ses droits à la retraite depuis 8 ans) comme chef de la Section recensement élections. Il s’agit de Samba Fofana, membre de la Section Adema de la commune III tout comme Mme le Maire. Cette affaire vient s’ajouter à d’autres décisions de Mme Djiré, notamment la suspension de toutes opérations foncières et le départ de tous les stagiaires.

Rien ne va plus entre le maire de la Commune III, Mme Djiré Mariame Diallo et certains de ses agents. Elle se trouve aujourd’hui dans le collimateur de l’ensemble du personnel à cause de sa gestion des affaires depuis qu’elle est à la tête de cette mairie. Chaque jour que Dieu fait, Mme Djiré Mariame Diallo prend des décisions impopulaires dont le but n’est autre que d’écarter tous les proches de l’ancien maire, Abdel Kader Sidibé. Aujourd’hui, il est très difficile de compter les victimes de Mme Djiré surnommée Ellen Johnson Sirleaf, du nom de la femme battante, anciennement chef d’Etat du Libéria.

Mme Djiré a tout d’abord remercié tous les stagiaires qui se trouvaient au niveau de la mairie. Les victimes sont au total de 15. Comme si cela ne suffisait pas, elle leur a notifié qu’elle ne veut plus les voir dans les locaux de la mairie. Ce n’est pas tout. Mme le Maire a relevé le gérant des marchés, Almamy Kouressy, à seulement quelques mois de son départ à la retraite, sans aucun argument valable. Sur le coup de la déception, ce dernier a finalement rendu l’âme. Ce qui a suscité beaucoup de polémiques au niveau de la mairie.

Auparavant, dès sa prise de fonction, c’est le secrétaire général, Aboubacar Sy, qui est passé à la trappe. Réputé être un cadre très compétent et un grand bosseur, il a été remercié puis remplacé par un certain Kagnin Sanogo.

La dernière décision “impopulaire” de Mme Djiré qui risque de créer de sérieux problèmes, c’est la nomination de Samba Fofana comme chef de la section recensement et élections à la place de Boubacar Sangaré. C’est par une note de service N°018-2018-MCIII District de Bamako en date du 1er juin 2018 que le nouveau chef de la Section recensement a été nommé. Alors qu’il n’est plus un agent de la mairie. Il est à la retraite depuis plus de 8 ans. “Pour des nécessités de service, Monsieur Samba Fofana remplace Monsieur Boubacar Sangaré, précédemment chef de la section recensement.

La présente note abroge toutes dispositions antérieures et prend effet à compter de sa date de signature. Elle sera enregistrée, publiée et communiquée partout où besoin sera”. Voici en substance le contenu de la “fameuse” note de service de Mme Djiré Mariame Diallo. Cette nomination est une violation administrative flagrante qui risque de coûter très chère à Mme Djiré. La question qui est sur toutes les lèvres est de savoir si le nouveau Gouverneur du district de Bamako cautionnera cette pratique, surtout à la veille de l’élection présidentielle dont le 1er tour aura lieu le 29 juillet prochain.

En réalité, le nouveau chef est membre de la section Adema de la commune III tout comme Mme Djiré. Sa nomination comme chef de la Section recensement et élections n’a d’autre but de contrôler les prochaines élections, notamment la Présidentielle du 29 juillet.

Autre mesure “impopulaire” de Mme Djiré, c’est la suspension de toutes les opérations foncières au niveau de la Commune III. Ce dossier risque d’éclater dans les prochains jours puisque certains bénéficiaires des parcelles s’apprêtent à marcher sur la mairie afin d’exprimer leur mécontentement vis-à-vis de cette mesure.

En tout cas, à cause de ses différentes mesures impopulaires, la cour de la mairie de la Commune III est devenue comme un cimetière. Aucune ambiance, aucun mouvement comme au temps de l’ancien maire Abdel Kader Sidibé.

Il est nécessaire de rappeler que Mme Djiré Mariame Diallo se trouve à la mairie de la commune III depuis 1998 sous Abdel Kader Sidibé où elle fut adjointe au maire chargée des finances, puis de l’éducation. Voilà pourquoi les gens ne veulent plus voir sa tête puisqu’elle ne peut rien apporter à ladite Commune.   Affaire à suivre !

                                A.B. HAÏDARA

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. On doit tout simplement interdire d’ecrire en ligne des articles insensés par ces pseudos journalistes qui pourrissent la vie de la nation pour des 1000-2000 Fr.

  2. Je ne sais pas si la procédure a été respectée mais Samba Fofana est en terrain connu, il a servi et bien servi la mairie de la CIII. Il connaît les dossiers, il connaît les populations de la commune.

  3. Cher soit disant journalise arrete de faire la campagne pour des gens qui ne sont pas d’accord avec la gestion de mme le maire qui est dans ses droits de bien gerer et tu n’avance aucune raison irreguliere dans ces prises de decision.

    Elle n’a pas ete elu pour faire plaisir a certians si elle pense que l’equipe qu’elle a trouve en place n’est pas inscrite dans sa dynamique , alors elle a le plein droit de composer avec une autre capable de l’accompagner pour son resultat.

    Necoute pas trop des aigris qui voulaient continuer a mal gerer

  4. Monsieur le journaliste, à ce que je sache, les stagiaires ne sont des travailleurs de la mairie, et le laxisme fait que ces derniers passent des années dans nos service. Quant à la réorganisation de la mairie, le Maire est seul responsable. justement le fait de faire appel à ces camarades de parti, ne peut pas être condamnable. Son parti a gagné les élection pour gérer la commune.

  5. ” … En réalité, le nouveau chef est membre de la section Adema de la commune III tout comme Mme Djiré. Sa nomination comme chef de la Section recensement et élections n’a d’autre but de contrôler les prochaines élections, notamment la Présidentielle du 29 juillet… ” … /// …
    :

    Il est membre de l’ADEMA…, soutien du Candidat-Président… ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here