Annulation de la CAN féminine 2020 : La CAF se fait taper sur les doigts

0

Réunie en comité exécutif le 30 juin, la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé plusieurs décisions importantes. Parmi elles, figure l’annulation de la CAN féminine 2020. La compétition était initialement programmée en novembre-décembre au Congo-Brazzaville, qui a finalement renoncé à l’organiser. Face aux difficultés pour trouver un pays-hôte de substitution et en raison des problèmes sanitaires, la CAF a donc préféré faire une croix sur la compétition. Une décision que la FIFA a très peu appréciée.
« Le football féminin est une priorité absolue pour la FIFA. Nous ne devrions pas utiliser le coronavirus pour mettre de côté le football féminin. Au contraire, nous devons continuer à aider le football féminin car il a un bel avenir », a glissé le président de l’instance dirigeante du football, Gianni Infantino, vendredi à l’occasion du World Football Summit. Un message qui ressemblait fort à un recadrage adressé à la CAF.
Secrétaire générale de la FIFA et ancienne déléguée générale de la FIFA pour l’Afrique (août 2019-février 2020), la Sénégalaise Fatma Samoura s’est montrée encore plus claire. « La CAN féminine 2020 a été annulée tout simplement parce qu’il n’y aura pas de Coupe du monde en 2021, et qu’il y en aura une en 2023 ? Cela veut dire qu’entre 2019 et 2023 les filles qui ont fait leurs preuves en France l’année dernière n’auront que la possibilité de jouer des qualifications en 4 ans. Mais ce n’est pas possible ! Comment voulez-vous qu’un pays africain puisse se permettre le rêve de remporter une Coupe du monde avec ce genre de management ? », a grondé la dirigeante.
Même si elle a annoncé en contrepartie la création d’une Ligue des champions féminine à partir de 2021, la décision de la CAF a beaucoup de mal à passer…

Ousmane Camara

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here