Barça – Atlético (0-0), le Barça et l’Atlético se neutralisent

0

Le Barça et l’Atlético Madrid n’ont pas été capables de se départager, ce samedi lors du choc de la 35e journée de la Liga (0-0).

Le choc a accouché d’une souris. Pressenti comme disputé, l’affrontement entre le Barça et l’Atlético Madrid a surtout été tendu, crispant et a donné lieu à une partie stérile. Aucun but n’a été inscrit en 90 minutes et ce résultat fait le bonheur de l’autre candidat pour le sacre en Espagne, le Real Madrid. Les Merengue redeviennent maitres de leur destin en vue d’une consécration puisque s’ils remportent leurs quatre derniers matches ils seront sûrs de garder leur trône.

Un Barça à court d’idées
Il n’y a donc pas eu de vainqueur au Camp Nou. Et ce n’est pas une surprise vu qu’aucune équipe n’a été assez incisive pour l’emporter. L’enjeu a primé sur le jeu. Cela étant, chacune des deux formations a eu la possibilité de remporter la mise.

En première période, l’Atlético Madrid s’est montré entreprenant et s’est offert trois opportunités durant le quart d’heure où il a poussé pour passer devant. Angel Correa a été le premier à se manifester avec un tir contré en corner (19e). Ensuite, c’est Marco Llorente qui s’est mis en évidence (34e), sur une reprise cadrée mais détournée par Marc André Ter Stegen. Enfin, Yannick Carrasco a placé un tir au ras du poteau à la 37e, obligeant le portier allemand à un autre grand arrêt.

Les Catalans ne sont pas montrés aussi menaçants que leurs opposants durant cette rencontre. Et pour cause ; ils ont eu beaucoup de peines à contourner le solide bloc adverse. Toutefois, ce sont eux qui se sont créés l’opportunité la plus nette du match. A la 42e minute, Lionel Messi a failli inscrire le but de la saison, si Jan Oblak n’avait pas détourné du bout des doigts sa frappe du gauche après une remarquable percée au cœur de la défense rojiblanca.

Dembélé a eu la balle du match
Ce fut la dernière grande alerte de cette empoignade puisque la seconde mi-temps s’est écoulée sans véritable temps fort. À peine pourra-t-on relever une tête d’Ousmane Dembélé à la 85e passée juste au-dessus du cadre. Un ballon du titre qui s’est envolé pour les Barcelonais et qui pourrait ne plus se représenter.

Les deux équipes restent 1e et 2e au classement, mais il ne faut pas se méprendre, c’est une mauvaise opération qu’ils ont réalisée en se quittant dos à dos. Pour la bande à Simeone, la déception sera tout de même relative si jamais le Real venait à se faire accrocher par Séville, dimanche à domicile (à 21h).

Source: https://www.goal.com/fr

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here