CAN 2022: Yacine Brahimi, retour en grâce

0

Yacine Brahimi fait son grand retour dans la sélection algérienne pour la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun. L’ancien joueur de Porto a prouvé lors de Coupe arabe des nations que l’on pouvait encore compter sur lui.

Yacine Brahimi en a encore sous le pied. L’ancien joueur de Porto (215 matches pour 54 buts) a été récemment élu meilleur joueur de la Coupe arabe des nations après le sacre de l’Algérie face à la Tunisie. Il avait été rappelé par son ancien coéquipier en sélection A, Madjid Bougherra.

Une armada offensive avec Brahimi

L’idée : encadrer un groupe jeune au Qatar. Le pari réussi lui a finalement ouvert une nouvelle fois les portes de la sélection et le voilà prêt à disputer une nouvelle CAN. Sa dernière sélection avec les A remonte à novembre 2020. Le milieu offensif complète une armada offensive impressionnante emmenée par l’attaquant de Manchester City Riyad Mahrez, aux côtés des indéboulonnables Islam Slimani et Baghdad Bounedjah, auteur de l’unique but au Caire qui avait offert la dernière CAN aux Fennecs en 2019 aux dépens du Sénégal.

Yacine Brahimi qui avait été de la fête en Égypte en 2019, avait aussi vécu un rêve éveillé au Mondial Brésilien en 2014 où il avait inscrit un but face à la Corée du Sud avant de jouer un huitième de finale historique face à l’Allemagne. Le natif de Paris, passé par le centre de formation de Clairefontaine, et le Paris Saint-Germain chez les juniors, avait été convoqué avec les Verts pour la première fois en mars 2013.

Un dribbleur unique

Yacine Brahimi, dont l’entente sur le terrain avec Sofiane Feghouli a toujours été mis en avant, a participé à la CAN 2015 en Guinée équatoriale. Sa capacité de dribble unique de s’emparer du ballon et de servir ses coéquipiers n’est pas passée inaperçue. « Je n’ai pas vraiment de repères, je dribble à l’instinct », a-t-il raconté. Avec ses qualités de vitesse et de percussion, il avait régalé le championnat espagnol en devenant le meilleur dribbleur lors de la saison 2013-2014, devant Messi, Cristiano Ronaldo et Neymar. Ensuite on l’a retrouvé au Gabon en 2019 et au pays des Pharaons en 2019.

Désormais joueur au Qatar, Brahimi avait marqué les esprits aussi en 2014 en étant le premier international algérien à inscrire un triplé en Ligue des champions avec Porto face au BATE Borisov. Pour son le premier match en C1 de sa carrière, il avait imité Drogba, Eto’o et Yakubu.

Des débuts compliqués

Pourtant, la trajectoire de Brahimi n’avait pas été si facile, lui qui avait eu du mal à se faire une place dans le championnat de France après son premier contrat professionnel avec Rennes en 2008. Il est prêté par le club breton à Grenade en Espagne. Élu meilleur joueur africain de la Liga en 2014, il sera aussi désigné meilleur joueur africain par la BBC.

Au Cameroun, l’Algérie affrontera la Sierra Leone, la Guinée Équatoriale et la Côte d’Ivoire, qu’elle avait battue en quart en 2019, dans le choc du groupe E. Yacine Brahimi, 31ans, sera là pour ajouter une troisième étoile au maillot des verts. Un objectif de rêve pour son retour en sélection.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here