Coopération Algero-malienne dans le domaine du sport : 40 boursiers sportifs s’envolent pour l’Algérie !

0

Le mardi 7 janvier dernier, une quarantaine de jeunes ont reçu des mains des autorités maliennes et algériennes, leurs bourses d’études sportives en Algérie au  ministère de la Jeunesse et des Sports. L’évènement présidé par le  ministre Arouna Modibo Touré a enregistré la présence de l’ambassadeur de la République d’Algérie au Mali, Boualem Chebili, du Secrétaire général  du ministère de la Jeunesse et des Sports, Amadou Diarra Yalcouyé et du président de la commission de sélection, Diakaria Diakité.

Ce programme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la coopération entre le Mali et l’Algérie dans le domaine du sport. Un programme qui a été signé en 2013 et renouvelé en 2019 lors de la réunion du Comité mixte de coopération sportive.

Pour rappel, lors de ce renouvellement, il a été procédé à l’ouverture de candidature aux bourses d’études sportives en Algérie au titre de l’année universitaire 2019-2020 suivant la décision n° 2019-036/MJS-SG du 1er octobre 2019.

Dans son intervention, Amadou Diarra Yalcouyé  a souligné que  la commission interministérielle de sélection des candidats aux bourses d’études sportives a été mise en place suivant la décision n° 2019-038/MJS-SG du 2 octobre 2019 et le programme lancé le 15 octobre 2019 à travers une conférence de presse.

Selon lui, la commission à la date de clôture  a enregistré 159 dossiers de candidatures dont ceux  de 29 femmes. Ensuite, la séance de dépouillement a retenu 60 dossiers dont les intéressés ont été soumis aux visites médicales sous anonymat.

S’agissant des tests médicaux, il dira que ceux-ci ont été  effectués par une clinique privée habilitée en la matière et dont les résultats sont parvenus à la commission, sous pli fermé. « La commission a retenu 40 dossiers au lieu de 35 préalablement annoncés », a-t-il précisé. Avant de souligner l’appréciation positive du partenaire algérien sur la transparence du processus de sélection et sur l’application rigoureuse des critères. Toute chose qui l’a conduit à accorder  5 bourses supplémentaires pour leur permettre d’enrôler les 40 jeunes retenus par la clinique.

Pour sa part, le ministre Arouna Modibo Touré a soutenu avoir instruit à la commission de sélection de faire preuve de rigueur pour éviter toute tricherie ou favoritisme.  « Allez-y honorer votre pays, cultivez l’esprit de camaraderie, allez étudier et revenir, ce n’est pas l’exil… », a-t-il conseillé aux boursiers. Pour les motiver, il a promis que l’Etat récompensera celui qui sera le major de la promotion.

En plus de ces propos de motivation, le ministre de la Jeunesse et des Sports a prodigué d’autres conseils utiles aux boursiers. Il les a invités au respect des règlements et des lois de l’Algérie afin de renforcer l’image du Mali qui est une grande nation.

A son tour, l’ambassadeur de l’Algérie au Mali a indiqué qu’au vu de son importance capitale pour le développement de la personne et de la société, la formation dans le domaine du sport bénéfice d’une attention particulière des pouvoirs publics de son  pays. « Les meilleurs matériels pédagogiques seront mis à votre disposition tout au long de votre formation. Ce sont exactement les mêmes conditions qui ont été offertes à vos frères algériens et autres boursiers africains que vous allez côtoyer sur le lieu de formation », a-t-il souligné.

Par Fatoumata Coulibaly

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here