Grand Prix Moov Africa Malitel : Issiaka Coulibaly vainqueur de la 7ème édition

0

L’édition 2021 du grand prix Moov Africa Malitel regroupant 100 coureurs de 13 clubs, s’est tenue le samedi 16 octobre  sur le boulevard de l’indépendance. A l’issue du parcours de 120 km de ce grand prix, c’est Issiaka Coulibaly de l’USFAS qui s’est hissé à la tête du peloton. 

S’il y’a une société ou groupe de la place qui soutient le sport malien dans toute sa diversité, c’est bien a société historique de téléphonie et des télécommunications, Moov Africa Malitel. Dans le domaine du cyclisme la 7ème édition de son grand prix a été disputée le samedi 16 octobre.

Au présidium de ce grand prix Moov Africa Malitel, on pouvait noter la présence entre autres de l’ancien président de la Transition, Pr. Dioncounda Traoré, du représentant de Moov Africa Mali, Cheick Ahmed Tidiane Kane, le président de la Fédération Malienne du Cyclisme (FMC), Sidy Bagayoko, de l’ancien président de la FMC,  Amadou Togola, des représentants des ligues de cyclisme et plusieurs invités de marque, amoureux du vélo.

Comme chaque année la Fédération malienne de cyclisme, sous l’égide de l’union cycliste internationale (UCI) organise le grand prix ‘’Moov Africa Malitel’’. Cette année la 7ème édition de ce grand prix a regroupé 100 coureurs de 13 clubs sur une distance de 120 km. Cela avec comme itinéraire suivante : Boulevard de l’indépendance – Base100 – Pont Fahd – Hôtel Olympe – Monument Sogolon –Route 30 m – Entrée aéroport – rond-point base Minusma (Retour même itinéraire) – Pont Fahd – Entrée CICB – Rond-point ENSUP- CNOSM – Boulevard de l’indépendance- Bourse du travail-Transit-Ecole Darsalam-Parc National-Rond-point Koulouba – Centre Emetteur – Rond-point Camp Soundiata – Lycée Konaré – Rond-point Farada Kati (Retour même itinéraire) x 2 et un circuit : (Boulevard de l’indépendance –centre Aoua Keïta) x 20.

L’occasion a été opportune pour le président de la FMC, d’affirmer que l’édition présente apparait ainsi comme une consécration. « Elle gagne en relief en raison de l’actualité cycliste mondiale. En effet, elle se tient six jours seulement après la participation de nos cyclistes au Grand Prix Chantal Biya qui s’est déroulé au Cameroun du 6 au 10 octobre » a-t-il rappelé. Auparavant, dit-il, les mêmes cyclistes avaient pris part au Championnat mondial junior en Egypte et au Grand Meeting de Niéna, à l’occasion de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance de notre pays. A cette occasion, la FMC avait eu l’immense bonheur de dévoiler l’acquisition à Niéna d’un grand espace sur lequel sera érigé un vélodrome aux normes internationales.

Selon le président Bagayoko, après le grand prix Moov Africa Malitel, nos braves cyclistes prendront part au Tour du Faso, qui se tiendra du 29 octobre au 7 novembre 2021 au Burkina Faso. M. Bagayoko a profité de l’occasion pour annoncer la tenue de la dixième édition du Tour du Mali qui sera courue du 3 au 7 février 2022. Une compétition inscrite et validée dans le calendrier de l’union cycliste internationale. A l’en croire, au regard de l’engouement qu’il suscite sur le plan international, le Tour du Mali a déjà enregistré la manifestation d’intérêt de plusieurs pays européens, en plus de la participation du Maroc déjà confirmée. Avant de terminer ses propos, il a exprimé toute sa gratitude à ‘’Moov Africa Malitel’’ pour ce partenariat exemplaire.

Quant au représentant de Moov Africa Malitel, Cheick Ahmed Tidiane Kane, il dira que le réseau Maroc télécom ne ménagera aucun effort pour accompagner ses partenaires, particulièrement quand  il s’agit du sport qui est d’ailleurs un facteur de cohésion sociale. « Et le vélo, comme l’a si bien dit le président Bagayoko vient vers la population contrairement aux autres disciplines sportives et c’est cela qui fait sa beauté » a souligné M. Kane avant de remercier à son tour, la Fédération malienne de cycliste pour sa franche collaboration.

A l’issue de ce grand prix ‘’Moov Africa Malitel’’, le 1er point chaud a été remporté par Madou Togola au Boulevard de l’indépendance, le 2ème par Alassane Sangaré à Koulouba et le 3ème par Badian Diarra au  Boulevard.

Au classement général, Issiaka Coulibaly de l’USFAS s’est hissé à la tête du peloton pour enlever le trophée et l’enveloppe de 150 000f, suivi de Daouda Djiré d’Airness 2ème  avec 125 000f, la 3ème place avec 100 000f a été occupée par Drissa Bamba d’Airness. Le prix du plus jeune coureur avec 5000f a été décerné à Issa Samaké.

Par Safiatou Coulibaly  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here