Ligue des Champions : le Bayern corrige le Barça, Manchester United chute… ce qu’il faut retenir de la 1ère journée

0

Les Munichois se sont facilement imposés à Barcelone (3-0). En revanche, le Manchester United de Ronaldo est tombé à Berne (2-1)…

C’est reparti pour un tour… Pendant les prochaines semaines, les téléspectateurs du mardi soir seront confrontés au choix cornélien entre Koh-Lanta et la Ligue des champions. Ce mardi, il y a eu du spectacle sur les terrains d’Europe, à commencer par la belle victoire de la Juventus Turin à Malmö (3-0) dans le groupe H. Voici ce qu’il faut retenir de la soirée…

Le choc : Barcelone – Bayern Munich

Sur le papier, l’affiche est toujours alléchante. Sur le terrain, en revanche, il n’y a pas eu de match. La saison risque d’être très longue pour le triste Barça de Ronald Koeman. Les Catalans ont presque miraculeusement résisté 34 minutes face au Bayern Munich avant l’ouverture du score de l’immortel Thomas Muller d’une frappe contrée du pied droit. En seconde période, le serial buteur Robert Lewandowski a vite réglé l’affaire en reprenant victorieusement du gauche un tir de Jamal Musiala repoussé par le poteau de Ter Stegen. L’international polonais s’est même offert un petit doublé en fin de rencontre. 0-3 au Camp Nou, c’est sévère. Les joueurs de Koeman pourront toujours se consoler en se disant que c’est mieux qu’en août 2020 (2-8 en quarts de finale)…

Le joueur : Cristiano Ronaldo

Pour son retour sur la scène européenne avec le maillot de Manchester United, le Portugais restera comme le premier buteur de la campagne 2021/2022 de Ligue des champions. Le quintuple Ballon d’Or, qui avait assommé un steward lors de l’échauffement, n’a pas traîné avant de marquer pour la 16e saison consécutive dans la compétition sur la pelouse des Young Boys de Berne. Sur une passe de Bruno Fernandes, l’ancien Madrilène et Turinois, qui égalait le record de matchs en C1 de Casillas (181) a glissé son intérieur du droit entre les jambes de Von Ballmoos pour ouvrir le score à la 13e. Insuffisant pour des Mancuniens réduits à dix à la 35e (Wan-Bissaka expulsé pour une semelle dangereuse sur la cheville de Martins Pereira) et battus en fin de match sur des buts de Ngamaleu (66e) et Siebatcheu (90e + 5).

Le chiffre : 4

Le match entre le Séville FC et Salzbourg (1-1) a tourné à une sacrée histoire de penalties. Un pour les Espagnols, réussi à par Rakitic peu avant la pause. Mais surtout trois en première mi-temps pour les Autrichiens, qui se sont donc offert le luxe d’en rater les deux tiers… À la 14e, Adeyemi choisit le côté droit, mais beaucoup trop à droite. Sept minutes plus tard, Sucic prend Bounou à contre-pied. Mais le Croate force trop la chance. À la 37e, il s’élance de nouveau pour trouver le poteau droit valencien. Les Red Bull de Salzbourg savent ce qui leur reste à faire avant leur prochain match européen contre Lille…

Le 14 septembre 2021

Le PARISIEN.fr

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here