Marche solidaire des élèves de l’école Nelson Mandela : Le pari gagné de la FEMASSU, l’APCA et l’Ambassade de l’Afrique du Sud

1

Selon le président de la commission d’organisation, Issa Sawadogo, cette activité sportive a pour but de soutenir une cause sociale  tout en cultivant   dès le bas-âge la culture du sport chez les enfants qui, privilégient le goût de l’effort, la persévérance, la volonté de progresser et de s’accomplir et le plaisir d’être ensemble. Il a également ajouté que les fonds récoltés auprès des sponsors, des mécènes  et des institutions à travers cette marche seront destinés à la réalisation d’œuvres de bienfaisance au nom des enfants et pour les enfants. A cet effet, 4 000 fiches de parrainage ont été distribuées par les organisateurs.

Il faut noter que c’est l’école Nelson Mandela de l’Hippodrome  qui a été choisie comme établissement scolaire expérimental. 95 élèves répartis en trois catégories ont pris part à l’activité. C’était sous les yeux admiratifs du représentant du ministre des Sports, Seydou Dawa. Ce dernier était accompagné par les représentants du parrain, les honorables Mme Simpara Tenin Simpara et Boulkassoum Touré  (tous élus de la commune I). Le président de la FEMASSU, Boubacar Traoré et la présidente de l’APCA, Mme Ouologuem Kaïdia Traoré étaient également au rendez-vous. Sans oublier le représentant de l’Ambassade de l’Afrique du Sud au Mali, M. Madumané.  Le premier lot de marcheurs a fait un circuit de 2 km tandis que le second a  parcouru 3 km. La troisième catégorie qui regroupait les plus grands, a marché sur une distance de 5 km.  A leur arrivée, les marcheurs ont émis certains besoins aux responsables de leurs établissements scolaires à savoir :  l’électrification, les constructions de nouvelles salles de classe, d’une infirmerie équipée, d’une bibliothèque, d’un terrain multifonctionnel, le pavage de la cour, la rénovation des murs  de clôture, la création  d’une cantine scolaire, la dotation en moyen  d’évacuation des ordures, l’instauration d’une tenue scolaire, l’organisation  des cours  d’anglais au 1er et 2ème cycle, la rénovation des salles de classe défectueuses et la dotation des directions en matériels informatique.

Un message qui a été bien compris par les personnalités présentes à l’évènement. La preuve est que certaines n’ont pas tardé à mettre la main dans leurs poches pour cette cause noble.

Pour le président de la FEMASSU, Boubacar Traoré, cette marche solidaire  a créé  l’esprit de la citoyenneté, de solidarité, d’entraide et de patriotisme aux enfants. Il s’est beaucoup réjoui de la bonne tenue de cette première édition avant de promettre que l’activité sera désormais pérennisée.

Quant au représentant du ministre des Sports, Seydou Dawa, il a remercié les initiateurs, notamment l’Ambassade de l’Afrique du Sud sans laquelle le projet n’aurait pas vu le jour. A ses dires, l’initiateur principal du projet est de nationalité sud-africaine, fidèle compagnon de feu Nelson Mandela. Il a également signifié aux enfants que la marche solidaire véhicule des valeurs qu’il faut capitaliser afin de devenir ce citoyen malien auquel nous aspirons tous.

Signalons qu’en plus de cette marche solidaire, il est prévu l’organisation d’un tournoi de football dénommé ‘‘Coupe Nelson Mandela” dont la finale pourrait se jouer, le 18 juillet 2015. L’annonce a été faite par le représentant du ministre des Sports, Seydou Dawa.

Sory Ibrahima Coulibaly

Commentaires via Facebook :