Talents Cachés : Hamari Traoré, la pépite du Stade Reimois

0

Talents Cachés, la tribune d’expression des champions est allée à la découverte de la nouvelle pépite de la défense du Stade de Reims Hamari Traoré. Un défenseur polyvalent qui brille par son apport au sein du bastion défensif de son équipe et qui se met très souvent dans la peau de buteur si ses attaquants manquent d’inspiration.

Formé à l’Académie Jean Marc Guillou de Bamako, le jeune Hamari Traoré apprend, ainsi, les rudiments du football auprès de l’un des meilleurs formateurs du continent. Doté d’une excellente technique et d’une impeccable frappe de balle, le jeunot gravit à la vitesse de la lumière les échelons et impressionne ses encadreurs. Si la plupart des pensionnaires de ce centre très réputé pour la qualité de sa formation passent par le Réal de Bamako, le jeune Hamari Traoré a pris un autre chemin. Les dirigeants de Paris FC en France le repèrent et font de lui  leur priorité. Il débarque dans la capitale française avec comme seul bagage ses talents. Des talents qui vont lui permettre de conquérir une place de titulaire au sein du Paris FC, chose rarissime pour les jeunes de son âge. Hamari Traoré cravache dur sous le soleil parisien et devient la  coqueluche du public. Les agents de joueurs et les présidents s’intéressent aux performances du natif de la capitale malienne et rêvent tous de l’enrôler. C’est le président du Koninklijke Lierse Sportkring qui arrive à enrôlé le talentueux latéral au nez et à la barbe d’autres présidents qui voulaient tous s’attacher les services du jeune. Sous ses nouvelles couleurs, Hamari se fait vite remarquer par son intraitable sens du marquage et sa capacité de défendre. Hamari s’impose dans l’effectif du Koninklijke et permet à son équipe de titiller les cadors du championnat Belge comme le Standard de Liège, Beveren et autres. Au terme de la belle saison qu’il a accompli avec son club, des propositions jaillissent de partout et le natif de Bamako se trouve dans l’embarras de choix. Le président du Stade de Reims Jean-Pierre Caillot casse sa tirelire et le natif de Bamako dépose ses valises au Stade Auguste Delaune pour les trois saisons à venir. Il fait fureur lors des matches de préparation et convainc son coach Olivier Guègan par son immense talent. Un talent qui lui permet de s’illustrer lors de la deuxième journée du championnat Français au Stade Vélodrome de Marseille. Le malien Hamari Traoré s’est illustré lors de cette rencontre en inscrivant le but du match dès le quart d’heure du jeu sur une belle frappe croisée face à laquelle  le portier Marseillais Steve Mandanda n’a rien pu faire lors de la deuxième journée du championnat. Un but qui a ouvert la voie du succès à ses coéquipiers. Titulaire indiscutable dans la défense Rémoise, le jeune malien crève les écrans de la ligue 1 Française et a figuré dans l’équipe type de la ligue 1 à deux reprises déjà. Une performance qui ne passe pas inaperçue aux yeux du sélectionneur des aigles Alain Giresse qui le convoque pour le prochain match des aigles contre les Etalons du Burkina Faso le 09 Octobre prochain à Troyes. Le nouvel aigle du Mali piaffe d’impatience d’enrôler la tunique des aigles du Mali et est prompt à l’aider à glaner des trophées.

Moussa Samba Diallo  

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER