Recherche scientifique au Mali : Validation de la PNSTI, une aubaine pour les acteurs de la recherche

0

L’événement était placé sous la présidence du Ministre de tutelle, Me Mountaga Tall en présence de la représentante du chef de file des PTF, Mme Keïta Sokona Sidibé et plusieurs autres personnalités.

Il s’agit au cours de cet atelier de présenter le projet de PNSTI et son plan de mise en œuvre à tous les acteurs (Etat, institutions de recherche, les partenaires techniques et financiers entre autres) et de procéder  à leur validation au plan national.

Ladite politique demeure de plus en plus une priorité pour les plus hautes autorités du pays. Car, elle consiste à rendre la recherche plus dynamique et efficiente. Ainsi préconise-t-elle entre autres ; la réorganisation du dispositif  national afin qu’il puisse répondre aux priorités de développement du pays ; ainsi que la programmation quinquennale et l’élaboration de plans stratégiques par une démarche concertée entre l’Etat, les institutions de recherche et les autres partenaires concernés.

Notons qu’une PNSTI est avant tout une vision partagée définissant des axes prioritaires dont les pertinences sont reconnues par toutes les parties prenantes pour répondre aux objectifs du développement du pays.

Selon les estimations, « les différents plans stratégiques quinquennaux qui en découleront permettront de préciser les infrastructures, les ressources humaines, matérielles, informationnelles et financières nécessaires qui devront être mobilisées. Ils constitueront également des bases de requêtes et de plaidoyer auprès des décideurs et des bailleurs de fonds (nationaux et internationaux) », précise, les TDR.

La représentante des partenaires techniques et financiers, Mme Keita Sokona Sidibé a assuré le soutien des PTF qui s’orientent de plus en plus vers l’enseignement superieur. Avant d’ajouter que «  cet atelier peut être considéré comme une réponse à cette recommandation. », a-t-elle noté.

 

Le ministre de l’Enseignement scientifique et de la Recherche, Me Mountaga Tall dira que « les difficultés actuelles de situer convenablement la recherche scientifique, technologique et l’innovation au cœur des projets de développement de notre pays résultent essentiellement d’un manque de Politique nationale de science, de technologie et d’innovation ».

C’est pourquoi son département à la lumière de différentes recommandations et études a élaboré un avant Projet de PNSTI qui met l’accent sur une vision partagée et propose des domaines prioritaires de recherche pouvant répondre aux objectifs de développement du pays.

Mountaga DIAKITE

PARTAGER