Leçon de géopolitique : Le Monde serait-il à l’aube d’une troisième guerre mondiale ?

12

Jamais deux sans trois, dit un fameux adage. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale en 1948, le monde n’aurait jamais été aussi près d’une troisième guerre à l’échelle planétaire. Une guerre qui sera, à n’en point douter, que Dieu nous en préserve, infiniment plus meurtrière que la toute dernière à cause des énormes progrès technologiques accomplis en matière d’armement mais aussi et surtout d’une présence plus élargie de la bombe nucléaire. Il est bien connu que les vieux démons du passé ont la vie dure. Surtout lorsque trois des dirigeants des pays  les plus armés du monde ont des intentions va-t-en guerre. Il s’agit de Vladimir Poutine de la Russie, Kim Jung Un de la Corée du Nord et Donald Trump des Etats-Unis d’Amérique.

Le Monde serait-il à l’aube d’une troisième guerre mondiale ? Pour le moment, difficile de répondre par l’affirmative. L’histoire contemporaine en période de guerre froide aura prouvé que plusieurs fois déjà, américains et soviétiques furent à deux doigts de faire basculer le monde dans une autre apocalypse. Fort heureusement et pour le grand salut de l’Humanité, à chaque fois, il eut plus de peur que de dégâts. La chute du mur de Berlin et, dans la foulée, l’éclatement de l’Union Soviétique apaisèrent les tensions et les rivalités des uns et des autres. Cependant, la géopolitique de nos jours évolue dans un contexte extrêmement volatile.

L’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche est marquée par une escalade militaire des US forces rarement observé depuis l’époque de la guerre froide. En moins de dix jours, Donald Trump a bombardé une base aérienne syrienne, envoyé un porte-avion en direction de la péninsule coréenne et utilisé, pour la première fois de l’histoire,  la plus grosse bombe non-nucléaire existante en Afghanistan. Imaginons un peu, ce qu’il fera durant tout un mandat ?!

Le vice-président américain à la Corée du Nord : « N’éprouvez pas la détermination de Trump » qui répond qu’elle est prête « à n’importe quel type de guerre voulue par les Etats-Unis »

L’exponentielle tension existant dans la zone de la péninsule coréenne inquiète bon nombre de dirigeants à travers le monde. Les aventures balistiques et nucléaires de la Corée du Nord constituent, au-delà de simples provocations, une réelle menace pour la stabilité de la région et, par ricochet, pour le monde. La Corée du Sud, soutien des USA dans la zone, est l’ennemie séculaire de la Corée du Nord avec qui elle  entretient depuis des décennies des relations tendues. De son côté, la Corée de Pyongyang est l’allié historique de la Chine avec qui elle partagerait une certaine vision du communisme. Non loin, le Japon qui lui aussi en a plus qu’assez des essais nucléaires de la belliqueuse Corée. Officiellement, le vice-président américain, Mike Pence, a déclaré que, pour le moment, la Chine s’en chargeait de régler le cas nord-coréen de façon diplomatique. Mais qu’en cas d’échec de celle-ci, les USA interviendront et toutes les options sont sur la table, y compris militaire. D’où l’envoi en direction de la péninsule coréenne d’un porte-avion. De son côté, la Corée du Nord, d’un ton martial et ferme, a répondu qu’elle est prête à se défendre et que ses troupes sont au niveau d’alerte maximal. Les Etats-Unis d’Amérique, puissance nucléaire et première puissance militaire au monde menace la Corée du Nord qui est également une foudre de guerre et qui disposerait aussi de l’arme nucléaire. L’on n’est pas loin d’un scénario hollywoodien qui retrace le film de l’étincelle d’une troisième guerre mondiale !

D’autres foyers extrêmement « confligènes » persistent avec une grande implication des puissances militaires du monde : le sempiternel conflit israelo-palestinien, la guerre civile en Syrie, la guerre par procuration entre l’Arabie Saoudite et l’Iran. Tous pourraient être les multiples fronts de l’apocalypse tant redouté. L’élection de Donald Trump qui aurait la gâchette facile inquiète au-delà de la sphère des dirigeants. Pour preuve, les recherches « world war 3 », « trump war » ou encore « nuclear war » ne cessent d’augmenter.

Ahmed M. Thiam

thiam@journalinfosept.com

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Il ya une difference entre une guree globalisee ou mondialisee et une guerre mondiale. N’essayons pas d’accompagner l’homme Blanc dans sa volonté de coloniser nos cervelles.
    Ces deux premières guerres eatient bien des guerres Europeennes mondialisées si on en juge par leurs cuases et non leur effet.

    LHomme Faust.
    Boston, MA. USA

  2. S’exciter à propos d’une 3 ème guerre mondiale c’est se demander comment on va se suicider..

    Avec l’arsenal nucléaire qui traîne ELLE N’EST PAS POSSIBLE et pas envisageable …

    Autant discuter du sexe des anges , c’est pas plus utile mais c’est plus drôle

    • Merci RINZ,
      qu’ils essayent seulement et on verra bien ce que soit USA, Russie, France, Chine, GB etcccc seront. Lololol.

  3. En tous cas, le risque est énorme, avec le fou qu’on vient d’installer à la tête des U.S.A Ce connard n’aurait jamais dû être Président. Quelqu’un qui n’a aucune culture politique, et qui, dès son intronisation, a commencé par foutre le bordel chez les immigrés, légaux et illégaux, à menacer le monde entier de changer le cour de la vie tout simplement, ne peut être que dangereux. Ce qui est sûr et certain, s’il s’attaque au petit Coréen, il provoquera une crise mondiale majeure. Trump est un déficient mental qui s’ignore, ses collaborateurs le savent et ne disent rien, jusqu’au jour où il va les surprendre, comme ce fut le cas pour le bombardement de la Syrie. Tous les germes d’une guerre mondiale sont réunis. Désormais, des fous trônent sur les pays les plus dangereux du monde. Il s’agit de Trump qui ne trompe plus personne, tant il porte le venin de la guerre dans le ventre. Le frère Vladimir qui se mure dans son silence et attise secrètement le feu de l’escalade. Erdogan qui gagne même s’il perd les élections, menaçant d’envenimer la crise Syrienne dont il veut profiter pour régler son affaire avec les Kurdes et Bachar. Le petit Coréen qui corrige régulièrement la Corée du Sud, qu’il empêche de dormir des deux yeux. Plus fou que lui n’est pas encore né. Il tient par les couilles le monde entier. Personne ne sait ce qui se passe chez lui. Depuis des décennies, les Occidentaux ont cherché à savoir ce que se passe dans le pays le plus fermé au monde. Lui, c’est sous les écoles, marchés publics, hôpitaux, théâtres et logements de masses, qu’il construit à plus de 40 mètres de profondeur, ses usines nucléaires. Mais personne n’est capable de les identifier jusqu’à ce jour. Plus secret que lui, on meurt. Même la Chine son meilleur allié ne sait ce qui se trame la-bas. De l’autre côté, l’Arabie Saoudite et le Qatar. Les pays les plus faux au monde, qui utilisent l’Islam à des fins terroristes. Ils déstabilisent la Syrie, l’Irak, le Yémen, sont mêlés à la déstabilisation de la Libye aux côtés du fils de chien de Sarkozy, avec ses répercutions sur les pays du Sahel. Entretiennent, soutiennent et financent le terrorisme partout dans le monde. Face à eux, l’Iran des Ayatollah, plus fous que les deux pays précités, discret et efficace, elle dispose de son arsenal nucléaire, attend qu’on lui tombe dessus pour faire parler la poudre. Les Ayatollah sont eux aussi plus fous que Trump. Si tous se fâchent en même temps, ce qui risque d’arriver, la guerre mondiale sera inévitable. Hors mis les pédés de Saoudiens et Qataris, tous les autres sont des fous non encore guéris, et qui peuvent rechuter à n’importe quelle occasion. Mais, retenons seulement, que le salopard de Trump voudra montrer ses muscles. Il a déjà testé le tempérament de Vladimir en bombardant la Syrie, et fait des mises en gardes au petit de Pyongyang , qui n’aime pas que l’on se mêle de ses affaires. Sa démonstration de muscles n’a pas ébranlé le petit à la coiffe zoulou de Pyongyang. La prochaine guerre mondiale partira de deux point du globe. Une étincelle partira de la Syrie où Américains et Russes vont s’accrocher. La crise va déborder sur la Turquie qui ne demande que ça, pour s’enfoncer plus profondément dans la Syrie de Bachar. Elle trouvera sur son chemin l’Iran. Le Hezbollah soutenu par l’Iran et les combattants Chiites Yéménites vont entrer en Arabie Saoudite. La Corée du Nord, longtemps soupçonnée d’avoir creusé des tunnels souterrains jusqu’à Séoul, va faire exploser sa voisine du Sud. L’Iran, soutenu par les combattants Chiites Irakiens va envahir par l’Ouest l’Arabie Saoudite et le Qatar, qu’ils prendraient en étau avec le Yéménites. Il sera soutenu encore par Vladimir pour contrôler toute cette partie du moyen orient. Ça va chauffer, ça va barder partout sauf en Afrique. Parce que, tous les pédés de djihadistes partiraient pour l’Orient pour se battre où il y’ a vraiment de la matière pour eux. Ils exploseront et iront directement au Paradis plus proche vers la-bas, satisfaisant ainsi leur vœux. Au contraire, ils iront brûler en enfer, mieux ce serait pour nous. On sera tranquille pendant quelques temps. Le temps qu’il faudra pour qu’ils soient tous tués vers la-bas, ces bâtards.

  4. Les États-Unis sont ambitieux mais ne sont pas bêtes. Ils ne se hasarderont pas dans un conflit mondial où ils seront perdant dans tous les 2 cas qu’ils gagnent ou qu’ils perdent.

  5. 1- “Jamais deux sans trois, dit un fameux adage” Si si il ya des deux sans trois, par exemple on peut externuer deux fois sans que cela ne se repète une 3è fois ou prendre deux tasses de café par jour sans en le besoin ou du moins avoir le choix oui ou non pour un 3è!!

    2- “Depuis la fin de la seconde guerre mondiale en 1948, le monde n’aurait jamais été aussi près d’une troisième guerre à l’échelle planétaire”… Sauf que vous donnez vous même des éléments de réponse dans le reste du texte, comme par exemple “La crise de missiles à Cuba en 1962”, ou ce qui se trame entre “Alliés” en conclave avec les Petromonarchies et Russes au Proche-Orient et notamment en Syrie depuis 2011…!

    3- Peut-être que la rencontre d’individus à haute testotérone comme M Trump, M Erdogan et M Poutine peut mettre un jour le feu au calumet. Mais entre l’élection de Mme Clinton le matin et 20h on aurait déjà certainement eu le bazar dans le monde…

  6. VOUS VOUS FOUTEZ DE NOUS OU QUOI?
    >IL YA DES GENS QUI , DE QUELS DROITS, SE PENSENT NES -SUPERIEURS AUX AUTRES!
    >IL YA DES CULTURES QUI, PAR QUELLES INSPIRATIONS POURIES, SE DECLARENT SUPERIEURES!
    >IL YA DES RELIGIONS QUI, PROCLAMENT UN SEUL DIEU, EUX MEMES, LEURS INTERETS EGOISTES DE DOMINATION!

    DE QUELLE GEO-POLITIQUE VOUS NOUS PARLEZ QUAND DES GENS SE DECLARANT CIVILISES -DEROBENT LES UNS AUX AUTRES – LE MINIMUM VITAL, LA TERRE, LE RESPECT, LA CROYANCE, LA CULTURE!!!

    LES MONOTHEISTES, OUI TOUT LE MAL DU MONDE- CEUX LA QUI NE PARTAGENT PAS ET VEULENT DOMINER!!!

  7. tant que l ONU ne sera pas remplacée par une autre organisation , l’humanité n est pas loin d’un 3 eme conflit mondial

  8. Oui cela est bien possible aujourd’hui avec des écervelés comme TRUMP et le jeune président Nord coréen dont je retiens difficilement le nom. Ces deux hommes peuvent pousser le monde dans une troisième guerre mondiale, mais, mais, mais il faut retenir qu’au USA beaucoup de filtre existent pour barrer le chemin à des folies.

  9. Un proverbe arabe dit : je préfère un ennemi intelligent , qu’un ami idiot. Tout ces dirigeants que tu cites sont des IDIOTS. Donc la 3 eme guerre mondiale est a notre porte !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here