Madani Amadou Tall, Président de l’ADM: «Se poser en médiateur ne suffit plus à un moment où il s’agit de condamner sans réserve une insurrection lâche ».

13
2
Madani Tall

Passe que la fascination des hommes bleus conduise quelque indulgence. Passe que des séparatistes soient reçus pour mieux cerner leurs desseins, mais aujourd’hui chacun sait que leurs revendications sont insoutenables, comme chacun sait que ce sont des Libyens qui forment l’ossature de cette cohorte. Se poser en médiateur ne suffit plus à un moment où il s’agit de condamner sans réserve une insurrection lâche.

Le Pacte National et les Accords d’Alger sont des blessures pour la majorité des Maliens. Pourtant, Il s’agit d’une œuvre collective, dont nul homme politique ayant participé à la gestion du Mali, ces 20 dernières années ne saurait s’exonérer. D’ailleurs, tous les Maliens ont accepté le Pacte National par souci de préserver la paix et les Accords d’Alger n’en sont que la résultante. Les contestataires d’aujourd’hui sont les acteurs d’hier. Le courage politique ou civique aujourd’hui ne consiste pas à se distancier, mais à assumer, corriger et construire la paix demain. Nous connaissons toutes les insuffisances de notre pays dans la gestion des rébellions depuis 1963. Nous savons également que faute d’accepter que l’appartenance ethnique importe peu, certains de nos frères, victimes inconscientes de leurs propres passions, ne penseront qu’à une éternelle révolte qui sera toujours sans issue en raison de l’insécabilité du Mali, et ne fera que semer les germes de plus de violence, de vengeance et de douleur. Et, au lieu de pointer du doigt, les Maliens doivent rester soudés pour l’avenir de notre démocratie. Pourtant mon propos ici n’est pas de redire ce qui n’a pas été fait, mais appeler au sens de la responsabilité de tous, dans la gestion de cette crise.

En effet, jusqu’à il y a quelques mois, le Mali, bien que considéré comme un petit pays très pauvre et très endetté, menait tout de même son bout de chemin. Le bilan de 20 années de démocratie était globalement positif et cette dernière décade avait permis de mettre en place les infrastructures du développement, avec en charge pour notre génération de reconstruire l’école, assurer l’emploi et innover pour créer une richesse mieux redistribuée. Nous étions un havre de stabilité dans un environnement globalement délétère. Le développement, bien que n’ayant pas tenu toutes ses promesses, suivait son chemin et la rébellion était maîtrisée et réduite à un groupuscule d’irréductibles sans moyens réels de menacer la stabilité du Mali.

Mais la guerre que l’OTAN a menée en Libye a changé la donne. La chute de Kadhafi a permis à des déserteurs de l’armée libyenne de pénétrer sur notre sol, lourdement armés, financièrement préparés et décidés à se tailler un royaume dans un pays souverain. Il est essentiel dans ce contexte que le sens de la responsabilité et de la solidarité conduisent des partenaires comme la France à reconnaitre le dommage collatéral mais combien préjudiciable que l’intervention en Libye a causée au Mali. Cela malgré les griefs que d’aucuns ne manqueront d’apposer au Mali. Car pour le maintien de la stabilité de la bande sahélienne, le maintien des équilibres au Mali est fondamental.

Cela est renforcé par le fait que le Mali, la Mauritanie et l’Algérie partagent la majeure partie de ce territoire que revendiquent les présumés sécessionnistes. Pourtant d’aucuns accusent la Mauritanie d’être le lieu de ravitaillement et le repos des assaillants, allant jusqu’à citer Fassala comme leur base arrière. Cela est inamical et intolérable si tel est le cas, et tranche avec la volonté des dirigeants mauritaniens à abandonner les coups de force au profit de la démocratie, et en cela le Mali n’a jamais été le maillon faible.

 

Ni ingérence, ni indifférence, ni chantage sordide !

 

Ni ingérence, ni indifférence. Cela n’implique pas laisser un pays ami payer les effets de nos actions en observateur neutre. Cela ne peut qu’entretenir le sentiment que beaucoup de Maliens et d’Africains ont sur la sélectivité de l’esprit humaniste que prône la patrie des Droits de l’Homme.

Nombre de pays ont soutenu, même tardivement, les printemps arabes. Mais on ne saurait faire de la révolte un nouveau dogme, car elle n’a de valeur que lorsqu’elle exprime le sentiment du peuple. Or, non seulement les assaillants du Mali ne représentent pas le peuple, mais ne représentent pas les populations septentrionales du Mali. Accorder une légitimité à leurs exactions ne fera qu’exacerber les tensions inter-ethniques. Le Mali n’a pas besoin de cela, ne le mérite pas et ne peut non plus accepter qu’un chantage sordide pèse sur le devenir de notre démocratie.

Passe que la fascination des hommes bleus conduise quelque indulgence. Passe que des séparatistes soient reçus pour mieux cerner leurs desseins, mais aujourd’hui chacun sait que leurs revendications sont insoutenables, comme chacun sait que ce sont des Libyens qui forment l’ossature de cette cohorte. Se poser en médiateur ne suffit plus à un moment où il s’agit de condamner sans réserve une insurrection lâche.

La communauté internationale a condamné les talibans parce que toute révolte armée n’est pas légitime. La Corse qui pourtant était italienne jusqu’en 1768, appartient légitimement à la France et l’irrédentisme insulaire n’y changera rien. Il est alors difficilement concevable de croire que des territoires qui ont toujours été le Mali, puissent faire l’objet de quelques revendications que cela soit. Aujourd’hui ce sont les urnes qui déterminent qui détient ou pas la légitimité politique. Insérer le critère ethnique dans une démocratie en construction ne peut que conduire à des lendemains difficiles.

Les revendications actuelles ne diffèrent en rien de celles de l’ETA qui veut une scission l’Espagne et la France pour créer un État Basque. De même que Nouméa ne peut prétendre aux autoroutes d’Ile de France, il est difficile pour un pays au stade du Mali de satisfaire chaque revendication. Devons nous fractionner la Belgique, revenir à l’époque de Bruce qui voulait son Écosse ?  A quoi a servi la désintégration de la Yougoslavie et les guerres fratricides et horribles en résultant, si c’est pour ensuite vouloir construire ensemble l’Europe ? Pourtant nous avons vu la force du peuple rwandais qui malgré tant de souffrance a pu maintenir son unité.

Chacun doit également percevoir qu’il est improbable que la connivence entre AQMI, les rebelles et autres salafistes soit nulle. C’est une erreur de croire que ces vendeurs d’illusions sont solvables, qu’ils peuvent sécuriser la zone, libérer les otages et tenir les engagements pris. En cela, il ne doit pas être tabou  d’envisager que même les Etats puissants commettent des erreurs d’appréciation sans que cela fasse l’objet de représailles. Une fois la réalité cernée, il convient de corriger ce qui doit l’être.

Notre démocratie est menacée par un ennemi qui nous est étranger, aujourd’hui plus que jamais, le Mali a besoin de ses amis et de l’union de tous les Maliens de bonne volonté. Comme le soutenait un grand politologue du «Noveccento», la neutralité n’est pas une position optimale. Il soutenait également qu’en cas de conflit, il fallait rallier la position du plus faible. Dans ce cas précis c’est en direction du peuple malien qu’il faut regarder, au-delà de tout autre calcul.

Une chose est sûre : c’est que les Maliens ne comprennent pas l’apparente inertie de nos partenaires qui ne peuvent que difficilement dissocier la crise libyenne de la crise malienne. Comme disent les Américains, «il faut finir le job» car ceux qui étaient pourchassés en Libye sont maintenant au Mali. Ils doivent rentrer dans l’ordre républicain.

Entre temps nous, Maliens, ne devons tolérer aucune altération du processus démocratique que le peuple a initié en 1992, car les générations futures ne retiendront pas les anecdotes, mais nous tiendront collectivement responsables de notre échec face à un ennemi qui ne souhaite que nous désunir pour mieux nous atteindre.

 

Par Madani Amadou Tall* Président de l’ADM

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 6 mois plus tôt

@ MAT..SVP,transmettez ces versets a ATT,si vous etes veridique… ❗ ❗ ❗
S2,V11-12..”11. Et quand on leur dit : “Ne semez pas la corruption sur la terre”, ils disent : “Au contraire nous ne sommes que des réformateurs! ”
12. Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte.”””””
Reforme constitutionnelle ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ 🙁

MadaniTall<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
MadaniTall 8
4 années 6 mois plus tôt
Lynx22, je ne suis malheureusement pas le conseiller au culte d’ATT, cela eusse été le cas que j’aurais estimé la transmission sans objet. Je m’exprime ici en tant que citoyen. D’ailleurs soyez certain qu’ATT lit beaucoup de vos postes avec amusement pour certains et sérieux pour d’autres, car ils permettent de prendre la température de certaines tendances. Il est évident que vu le nombre de partis politique et la subjectivité qu’il peut en découler, 65% au moins aura toujours des reproches à faire. N’oubliez pas que la plupart des candidats sont élus avec moins de 30 % de vois et un électorat qui représente moins de 20% de la population totale. C’est pour cela qu’il faut prendre avec beaucoup de recul certaines critiques qui découle ou de la rumeur ou de la mauvaise fois. Vous savez, le Coran prend tout son sens dans la vérité. Si par exemple je vous accuse sans preuve d’une infamie, alors vous pouvez utiliser une sentence du Coran pour me rappeler à l’ordre, mais on utilise pas le verset pour accuser sans fondement (cela coûte très cher demain). Quand à la révision de la Constitution, si vous voulez dire qu’elle n’est plus d’actualité au regard… Lire la suite »
MadaniTall<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
MadaniTall 8
4 années 6 mois plus tôt

Par ailleurs comme, vous aimez comme moi Souratoul Baqara, je vous recommande d’écouter Saad Al Ghamidi la réciter sur le site assabile point com son tajwid est excellent

MadaniTall<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
MadaniTall 8
4 années 6 mois plus tôt
Certains, même lorsque vous direz «Dieu est Grand» trouveront le moyen de vous injurier. Dieu a fait que l’on ne peut plaire à tout le monde. Je recommande toutefois à d’aucun de méditer sur quelques sentences du Saint Coran, Chapitre 16, Les abeilles : Bismilahi Rahamani Ar-Rahim. Dieu ne les trompa points. Ils se trompèrent eux mêmes (33). Allah ne guide pas ceux qui s’égarent(37). Nous récompenserons ceux qui supportent l’adversité avec constance, et qui auront mis leur confiance dans le seigneur (42). Dieu défend le crime, l’injustice et la calomnie (90). Evitez le parjure, de peur que le pied qui est affermi ne glisse, que le malheur ne s’attache à vos pas (94). Prie le seigneur qu’il te délivre des embuches de Satan le foudroyé (98). Les infidèles t’accuseront, ils diront tu n’es qu’un menteur, mais Dieu sait ce qu’il envoie, et la plupart sont dans l’ignorance (101). Seuls forgent le mensonge ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah; et tels sont les menteurs.Gardez vous de proférer des mensonges (105). Emploi la voie de la sagesse et la force de la persuasion pour appeler les hommes à Dieu. Combat les avec le charme de l’éloquence. Dieu connait parfaitement… Lire la suite »
Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 6 mois plus tôt

On dit plutot “DIEU est le PLUS GRAND”…avec lui, c’est tjrs le superlatif… 😐

Malidjigui<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4038</span>
Membre
Malidjigui 4038
4 années 6 mois plus tôt

MAT tu peux continuer a delirer, ce que nous disons c’est qu’Allah est grand et MAT est un petit mortel qui veut tricher et nous faire oublier qu’il fait partie des problemes de notre patrie. Conseiller economique d’ATT et nous avons tous nos indicateurs economiques au rouge, nous sommes parmi les derniers sur l’IDH, les pays pauvres les plus endettes et les plus corrompus comme pays. Non tu peux pas utiliser Allah pour te cacher derriere, car lui n’aime pas ceux qui sont souffrir les pauvres, les voleurs de denier public, les injustes, les arrogants, les menteurs et les corrompus comme MAT. Tous les versets que tu mentionnes sont exactement pour des gens comme toi, regardes-toidans le mirroir et tu comprendras.

MadaniTall<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
MadaniTall 8
4 années 6 mois plus tôt

Amine

Malidjigui<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4038</span>
Membre
Malidjigui 4038
4 années 6 mois plus tôt

MAT tu fais etalage de ton manque de maturite politique, historique et democtratique. C’est la maniere qui differe sinon ces “homme bleus” ne sont pas plus criminels que les gens comme toi qui ont puise et continuent de puiser dans le denier public. Vous tous en fin de compte destabilisez notre patrie et vous la maintainez dans le sous-developpement chronique et la mediocrite generalisee.

le refuge<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 260</span>
Membre
le refuge 260
4 années 6 mois plus tôt

Nous avons tous compris que ce journal est votre outil de campagne et de propagande . Mais ne vous fatiguez pas , les Maliens ont les yeux grand ouvert comme ça . Des petites gens comme vous ne peuvent pas influer sur notre position . Au journal le “Challenger” , pour votre credibilité evitez de raconter des conneries sur tous les gens malhonnete qui vous donnent quelque miette des sous volé du grenier public . Soyez serieux ! Le journalisme du ventre n’a jamais fait avancé un journal .

Tecoum<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 107</span>
Membre
Tecoum 107
4 années 6 mois plus tôt

Une bonne tete Tete, bien structuree !!!

Tecoum<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 107</span>
Membre
Tecoum 107
4 années 6 mois plus tôt

Une Bonne tete bien structuree!!!

jbarly<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 55</span>
Membre
jbarly 55
4 années 6 mois plus tôt

Merci M. TALL pour une analyse aussi brillante que je comprends comme un appel au sens patriotique de tous les maliens face à cette situation. Notre pays le Mali a été attaqué et fait l’objet( en ecoutant certaines déclarations) de Calomnie. Le Mali ne merite pas ça.Au regard de l’histoire de l’Afrique le MALI a toujours ouevré pour la paix l’unité des peuples. M. TALL encore merci. Du fonds du coeur j’en appelle à tous les maliens LE SENS PATRIOTISME restons souder aimons ce pays le seul endroit dans ce monde ou nous pouvons etre libre.Certes cette crise nous préocupe tous cependant restons derrières nos autorités, faisons confiance les uns et les autres. Chaque nation à un moment de son histoire traverse les moments difficiles ainsi va la vie. VIVE LE MALI UN PEUPLE UN BUT UNE FOI

pourlemali<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 139</span>
Membre
pourlemali 139
4 années 6 mois plus tôt

Enfin, nous commençons à souffler dans la même flûte. Je pense que vous avez perçu et décrit la situation. Il faut aller à la guerre et la gagner.

wpDiscuz