Avions cloués au sol : Airbus livre sa part de vérité

22

L’affaire des hélicoptères de l’armée malienne cloués au sol, est toujours au centre des débats et soulève des passions. La Lettre confidentielle du Mali (LCM) a pu rencontrer  une source au sein de la société Airbus Hélicoptères, qui a vendu les appareils au Mali. Pour la première fois, voici la version vendeur. Propos recueillis par Serge Daniel.« Dans le contexte d’une menace terroriste très active  dans les pays du Sahel, le Mali a décidé de se doter de moyens modernes  pour lutter  efficacement contre  ce fléau et assurer la sécurité de sa population. Avec le soutien de la France et des autorités maliennes, Airbus Hélicoptères a démarré, en 2015, des discussions pour l’acquisition d’hélicoptères dont le besoin était estimé à quatre appareils. Une offre  pour deux appareils d’occasion de type AS332L non armés et deux appareils neufs de type AS332C1e armés a été remise à cette occasion. En premier lieu, le choix des forces maliennes s’est porté sur les deux appareils d’occasion. Ces hélicoptères sont parfaitement adaptés aux conditions très contraignantes rencontrées au Sahel du fait de la température élevée, de l’environnement sablonneux et de la poussière particulièrement gênante pour les aéronefs. Les appareils, finalement retenus, étaient déjà en service dans cette zone de l’Afrique, servant principalement dans le cadre d’opérations de maintien de la paix et dont le contrat arrivait à son terme. Le gouvernement malien a su saisir l’opportunité pour acquérir ces deux appareils et a signé avec Airbus Hélicoptères et solex filiale, Vector Aerospace, deux contrats d’acquisition (un pour chaque appareil) en conformité avec les règles de code des marchés publics en vigueur au Mali et assortis de garanties bancaires. Les transferts de propriété des deux hélicoptères ont eu lieu respectivement en juillet et décembre 2016 (SN 2122 et SN 2046 respectivement) et en parallèle un contrat de remise en service a été signé avec Airbus Hélicoptères pour réaliser la mise en place d’un stock de pièces de rechange, la peinture, l’assistance technique la mise en vol de la flotte sur deux ans et la formation des équipages (huit pilotes) et des équipes techniques (six mécaniciens et quatre avioniques) destinées à assurer la maintenance de la flotte. Les appareils ont été initialement opérés avec succès, le SN 2046 enregistrant 70 heures de vol et le deuxième appareil (SN2122) 150 heures avant de devoir rentrer en maintenances programmées, respectivement grandes visites 6 ans en février 2018 pour le SN 2046 et 2 ans en Mai 2017 puis 12 ans en juin 2019 pour le SN2122. Plusieurs difficultés, notamment l’attaque terroriste survenue à Bamako en juin 2017,impayés avec Airbus, cannibalisation de pièces et endommagement d’un moteur durant une manutention par les équipes techniques maliennes, ont retardé l’exécution de la maintenance et la remise envol de l’hélicoptère.

L’hélicoptère SN 2046 est au sol depuis février 2018 pour maintenance programmée et maintenant proche de la remise en vol, mais requiert l’assistance technique d’Airbus pour finaliser. Airbus continue d’apporter son soutien technique et maintient les échanges avec les autorités maliennes pour aboutir à la remise en vol de ces deux hélicoptères, avec le concours efficace du coopérant Air français en poste à Bamako. Un nouvel accord devrait être trouvé rapidement avec les forces maliennes pour une entrée en service du premier hélicoptère d’ici à fin 2019.Le contexte 2x AS332 L1 vendus au Mali en juin 2015(1ex-Starlite+ 1 ex-Victor) et livrés en juillet 2016 (SN 2122) et en décembre 2016 (SN 2048) pour un montant  respectivement de 5,3 et 5,9MEUR. L’entrée en service et le training initial ont été sous-traités à Starlite à cause de restrictions de sécurité dans le pays. Le contrat complémentaire de support a été signé avec Airbus Hélicoptères (AH) pour 6 MEUR, DP (60%) reçu en novembre 2016. Le solde était retardé avec un montant d’impayé important qui a bloqué le compte client et, en conséquence, la livraison des pièces et du support entre juillet 2017 et octobre 2018.• Les impayés ont été réglés en octobre 2018, à la suite de quoi les technicien sont été envoyés à Bamako pour faire une estimation gratuite des besoins de réparation. Le SN 2046 a enregistré 70 heures de vol en 6 mois (août 2017-février 2018)avant d’atteindre l’échéance calendaire 6 ans, alors que le SN 2122 a servi à la formation des pilotes de mars à avril 2017 (20 heures par stagiaire X 8 pilotes) avant d’arriver à l’échéance calendaire programmée 12ans. En mai 2019, Airbus a remis une offre pour le retour en service du 1er appareil pour un montant de 365 KEUR, qui a été refusé, le client estimant le prix trop élevé.

Lors du Paris Air Show, au mois de juin,le client a demandé un complément de formation pour ses pilotes. Mise en œuvre. Le premier appareil est proche de la remise en vol et ne nécessite que quelques semaines de travail. Afin d’accélérer sa remise en vol, Airbus a décidé de faire un geste commercial et de réduire le prix de la proposition de 365 à 300 KEUR. L’offre a été adressée au client le 24 juillet 2019.

La mise en œuvre reste contrainte aux conditions de sécurité sur place et l’identification de personnels volontaires pour aller au Mali est en cours .Air Bus est dans l’attente d’un rendez-vous pour finaliser l’accord et démarrer le chantier au plus tôt. Pour la formation des pilotes, plusieurs pistes sont explorées. L’option la plus rapide et la plus probable (accord de principe ALAT obtenu) serait la mise à disposition d’un pilote instructeur de l’ALAT déjà sur place, en opex au Mali, présentant l’avantage qu’il connaît parfaitement le pays et ses exigences. Le deuxième appareil (SN 2122, vendu en conditions « as is where is » était déjà proche de sa grande visite (prévue en juin 2019) lors de la livraison, avant d’arriver, en avril 2017, en visite générale périodique 2 ans. Beaucoup de pièces prélevées sur l’appareil et un moteur endommagé par le client lors d’une manipulation, vont rendre le retour en service de cette machine complexe et coûteux. Airbus étudie plusieurs options :- Son remplacement par un autre appareil d’occasion qui permettrait une remise en vol plus rapide et une plus grande flexibilité de maintenance en utilisant le SN 2122 pour pièces.- L’utilisation d’un autre appareil d’occasion du même type qui servirait à la remise en vol du SN 2122 vendu et constituerait un stock de rechanges complémentaire. Son remplacement par un autre appareil d’occasion avec plein potentiel.

Son remplacement par un appareil neuf. Une fois le premier appareil venu en service, il sera urgent de mettre en place un dispositif de maintenance efficace, avec formation renforcée des équipes maliennes et un contrat de support technique et logistique ».SOURCE : LETTRE CONFIDENTIELLE

DU MALI (LCM) Bimensuels d’informations et d’investigations édité à Paris N°029 • 14 octobre 2019 2

LA LETTRE CONFIDENTIELLE DU MALI Dir. pub. : Serge Daniel

Propos recueillis par Serge Daniel

Commentaires via Facebook :

22 COMMENTAIRES

  1. Ça c’est du pur Serge Daniel.
    Serge Daniel est copain avec tous les ts camps (majorité et oposition) selon la circonstance. Personnellement je ne crois pas à cette publication. C’est sûr que l’original du document a été manipulé avant d’être publié.

  2. Déjà que nous savions TOUS et que nous avions TOUS compris (hormis les très très cons!😂) que l’affaire des hélicos “pourris” relevait de LA SEULE responsabilité de nos propres autorités pourries, voilà en plus que le grand (très grand) journaliste Serge Daniel, africain et noir comme nous, écrit ici au terme de son enquête journalistique :

    ““impayés avec Airbus, cannibalisation de pièces et endommagement d’un moteur durant une manutention par les équipes techniques maliennes, ont retardé l’exécution de la maintenance et la remise envol de l’hélicoptère.”

    Or, malgré ça, voilà ce que FAAROHW, l’immense DÉBILE MENTAL de maliweb, trouve à écrire AVEC LE PLUS GRAND SÉRIEUX😂 en guise de réponse et de conclusion :
    “LES MALIENS N ONT PAS COMPRI! ILS DEVRAIENT RETOURNER LES AVIONS A LA FRANCE!
    LE PEUPLE MALIEN DEVRAIT SORTIR VERS L AMBASSADE DE FRANCE POUR DEMANDER DE RETOURNER SON ARGENT!”😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Désolé d’en rire, on ne devrait jamais rire du HANDICAP des autres!😎

    Mais reconnaissez avec moi, à ma décharge, que TANT D’IMBECILITÉ CHEZ UN SEUL ET MÊME INDIVIDU, ça prête forcément à rire, non?😂😂😂😂😂😂😂

    • ! ! ! ! CE N EST PAS GRATUIT QUE CAPI LUI MEME LUI RECOMMANDE DE NE PAS OUBLIER DE PRENDRE SES MEDICAMENTS !
      LE GARS EST LITTERALEMENT FONDU !
      OUF !

  3. N OUBLIES PAS DE PRENDRE TES MEDICAMENTS …TU DE …..ES DE PLUS EN PLUS !
    CA DEVIENT GRAVE ..TRES GRAVE TES AFFIRMATIONS ..!
    ET ON COMPREND PARFAITEMENT POURQUOI TU CHANGES D IDENTIFIANT A CHAQUE POST ! ! !

    • JE REPETE CE QUE J AIE DIT AU DESSOUS …JE PARLES A “”FAAARROOOW”” ..
      VOIR PLUS BAS …EN DESSOUS DU POST DE NFP !
      VRAIMENT …QU IL PRENNE SES MEDICAMENTS !

  4. “impayés avec Airbus,
    cannibalisation de pièces
    et endommagement d’un moteur durant une manutention par les équipes techniques maliennes,
    ont retardé l’exécution de la maintenance et la remise envol de l’hélicoptère.”

    Et voilà…
    Tout est dit, hélas…

    Et l’autre imbécile de fiston qui osait déclarer sans honte: “nous avons été floués” !!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Et forts du principe absolu qui fait qu’au Mali TOUT EST TOUJOURS DE LA FAUTE DES AUTRES, tous nos habituels cretins intellectuels de grin ont hurlé d’indignation après la France, après Airbus, après l’occident, etc etc😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    • N OUBLIES PAS DE PRENDRE TES MEDICAMENTS …TU DE …..ES DE PLUS EN PLUS !
      CA DEVIENT GRAVE ..TRES GRAVE TES AFFIRMATIONS ..!
      ET ON COMPREND PARFAITEMENT POURQUOI TU CHANGES D IDENTIFIANT A CHAQUE POST !

  5. Vraiment arrêter de nous distraire . La lutte contre la corruption ne concerne pas les équipements militaires dont les avions en question, au nom du sceau « SECRET DÉFENSE « . Parler des avions militaires cloués au sol, serait une polémique inutile. Avec cette invasion du Mali par les djihadistes chacun a eu sa part du gâteux : la France , la CMA, les gouvernants du Mali, les intermédiaires , etc… Il a été clairement publié dans les journaux que le dossier est classé sans suite . Il fallait être un fou ou un idiot pour ne pas s’y attendre à un tel classement sans suite . Tous ces marchés militaires ont été gérés par IBK , sa famille et ses proches. Malgré le tintamarre au tour du sous équipement de nos forces armées et de sécurité , certains corrompus à col blanc se sont bien taillés la part du lion. Une chose est certaine, cette guerre contre le terrorisme ne sera pas gagnée par le Mali. Nos dirigeants étant sous la tutelle de la France qui ne vise que deux objectifs : -ses propres intérêts et la division du Mali.

  6. LES MALIENS N ONT PAS COMPRI! ILS DEVRAIENT RETOURNER LES AVIONS A LA FRANCE!
    LE PEUPLE MALIEN DEVRAIT SORTIR VERS L AMBASSADE DE FRANCE POUR DEMANDER DE RETOURNER SON ARGENT!

    LES AUTORITES MALIENNES PRO-FRANCAIS SE SONT FAITS BAIZZZZZZES PAR LA FRANCE, UNE FOIS ENCORE! APRES QUE DIONCOUNDA TRAORE S EST FAIT BAIZZZZE AVEC L ARRIVEE DE LA FRANCE AU MALI,!!!!!! LE COUP DE L ARMEE MALIENNE INTERDITE D ENTRER A KIDAL!!!!!! LA REMISE SUR COMMANDE DU MNLA, CMA!!!!!! ET TERRORISME RENFORCE!!!!LA FRANCE CONTINUERA SES COUPS BAS!!!!!!!

    LES MALIENS DOIVENT SE SOULEVER ET DEGAGER LA FRANCE CAR LES OFFICIELS MALIENS SONT EUX MEMES DES BI-NATIONAUX EUX MEMES ET NE REGARDENT QUE L ANUSSSSS DE LA FRANCE!!!!

  7. Very interesting as the truth is always !!!!
    Tres interessant comme la verite l’est toujours !!!

  8. Le Mande Zonkeba merite son nom, Boua IBK au revoir, va te reposer a Sebenikro car tu ne peux pas diriger ta popre famille (c’est Mme ben Barka de l’UNESCO qui la gerait pour toi) a plus forte raison une commune ou un pays. Boua ka bla! Boua est incompetant et incapable.

  9. “impayés avec Airbus, cannibalisation de pièces et endommagement d’un moteur durant une manutention par les équipes techniques maliennes, ont retardé l’exécution de la maintenance et la remise envol de l’hélicoptère.”

    Et voilà…

    Tout est dit, hélas…

    Et l’autre imbécile de fiston qui osait déclarer sans honte: “nous avons été floués” !!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  10. animLa vie politique est animée au Mali par quatre types de personnes: les retraités, les opérateurs économiques en faillite, les jeunes opportunistes et les fonctionnaires mal payés. Imaginez ce que ces quatre types de personne feront, une fois élus.

  11. Silence le Mali achète des avions d’occasion (casse quoi!) pour ses soldats et il avance s’il vous plait!

    • oui oui, des procédures sont encours pour expulser ce petit!

      • El Hajj Niyéfôkoyésegou 17 Oct 2019 at 15:21
        “oui oui, des procédures sont encours pour expulser ce petit!”😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

        Ladji, qu’est-ce que tu as fumé pour inventer de telles ÉNORMITÉS ???😂😂😂😂😂😂

  12. Une honte nationale après tout ce tapage autour des avions d’occasion achetés au prix fort. Où va mon pays ?

Comments are closed.