École Aliou Blondin Beye : Pour mauvaise gestion le DG, Général Cheick Fantamadi limogé

5

L’Ecole de maintien de la paix vient de changer de locataire. Son DG sortant c’était mis à dos les contributeurs de l’institution, qui n’ont pas hésité à écrire à la tutelle des lieux.

Arrivé en Juin 2018 à la tête de la structure, Cheick Fantamadi Dembélé a été remercié. Au dernier conseil des ministres, il fut remplacé alors qu’il venait juste de souffler sa première bougie aux affaires. De sources bien introduites, son renversement spectaculaire est la situation délétère au sein de l’école de Maintien de la Paix. La gestion du Général remercié serait opaque, selon les mêmes sources, et son management aurait serait à l’origine d’un bras-de-fer insupportable avec les pays qui financent son service.

En définitive, le limogeage du General Cheick Fantamadi Dembelé résulte d’un désaveu des PT et de leur menace de fermer le robinet. Il faut noter que ce sont exactement 13 pays qui contribuent financièrement au fonctionnement de la structure. Mais les divergences de vue entre PTF et le Général risquaient d’être impacter sur les relations qu’ils entretiennent depuis de nombreuses années avec le Mali.

Une foire aux empoignes caractérisant l’espace dédié à la paix et portant le nom d’Alioune Blondin Beye qui conduira donc au départ de Cheick F. DEMBELE. Le ministre de la Défense, qui en est le PCA, a même été saisi par l’Allemagne, confient nos sources. Lesquelles indiscrétions indiquent que le Canada, les Pays bas ainsi que l’Angleterre figurent au nombre des contributeurs ayant croisé le fer avec le directeur général limogé de l’école AliouBlonlin BÈYE. C’est dire que Koulouba savait ce qui se tramait à l’interne surtout que le conseil d’administration est composé d’ambassadeurs des pays contributeurs.

Alors que le gouvernement multiplie les appels pour avoir le respect des promesses faites concernant les financements internationaux, l’Etat ne pouvait se permettre un discrédit de quelque nature que ce soit. Place au Colonel-major Mody BERETHE, qui devra remettre à zéro les compteurs pour être en conformité avec les exigences du Conseil d’Administration.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Encore un autre journal de cochon pour salir un des officiers le plus intègre de sa génération. Ne désinformez pas les gens, allez vous renseigner auprès des partenaires avant d’écrire des anneries à la solde des pourris. Un, vous n’avez pas 13 pays membres du conseil d’administration de l’EMP, mais 11; deux les partenaires que vous citez ont même félicité le Général DEMBELE pour sa gestion rigoureuse de l’Ecole de maintien de la Paix. Mieux l’Angleterre et le Pays bas ont donné des contributions supplémentaires pour témoigner leur adhésion à la vision et aux projets développés par le Général DEMBELE. Tout le monde n’est pas aussi pourri que votre journal et vos “bailleurs” et quand on vous colle un procès, vous criez à la liberté de la presse!

  2. LE VOL ETANT DEVENU UN SPORT NATIONAL SOUS IBK, RIEN D’ÉTONNANT A CELA. LE REMPLAÇANT MANGERA UN PEU PLUS MODÉRÉMENT QUE SON PRÉDÉCESSEUR ET C’EST TOUT. VIVE LE MALI SOUS IBK

    • C’est cas-meme grave, un general de l’armee Malienne qui vole et qui est un delinquent financier, c’est tres triste mais le poisson pourrit par sa tete et tu as raison car c’est ca le Mali d’ IBK! Un autre jour et une autre honte Nationale en plus des avions militaires qui ne volent pas.

  3. ” … le limogeage du General Cheick Fantamadi Dembelé résulte d’un désaveu des PT et de leur menace de fermer le robinet. Il faut noter que ce sont exactement 13 pays qui contribuent financièrement au fonctionnement de la structure. Mais les divergences de vue entre PTF et le Général risquaient d’être impacter sur les relations qu’ils entretiennent depuis de nombreuses années avec le Mali…
    … indiscrétions indiquent que le Canada, les Pays bas ainsi que l’Angleterre figurent au nombre des contributeurs ayant croisé le fer avec le directeur général limogé de l’école AliouBlonlin BÈYE. C’est dire que Koulouba savait ce qui se tramait à l’interne surtout que le conseil d’administration est composé d’ambassadeurs des pays contributeurs… ” … /// …

    :

    J’espère que ces pays contributeurs ont donné leur avis favorable à la nomination du Successeur du General Cheick Fantamadi Dembelé… !
    Ou la prochaine fois mieux vaut leur demander tout simplement qu’ils choisissent eux même le Directeur de cette Ecole. Comme ça, il n’y a pas de risque de coupure du ” Robinet “.
    C’est bien connu…, qui paye…,commande… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  4. Pensait qu’il dirigeait une garnison malienne. Et qu’il pouvait bouffer comme bon lui semble. Quand je vois ou entend le grade général devant le nom d’un militaire malien déjà je me dis qu’il a gravi tous les échelons possibles de la corruption et du déni de l’honneur. C’est le premier sentiment qui me vient jusqu’à preuve du contraire.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here