Le Mali, un terrain d’expérimentation militaire pour la France

3

Le malien est superficiel, émotif, regardant plus sur les richesses qui sautent à l’œil. Et cela au contraire des occidentaux, et particulièrement aux français qui sont plus méthodiques, plus patients, et plus portés sur le long terme. Dans ce qui se joue au Mali les méthodes des protagonistes impactent énormément les actes posés.

En 2012 le soutien militaire sollicité par le Mali auprès de la France pour chasser les envahisseurs terroristes, a été une aubaine pour cette dernière pour pouvoir se déployer dans le Sahara. Un vaste espace, idéal pour perfectionner son matériel militaire et surtout pour exhiber en situation réelle toute sa superbe en savoir de modernité guerrière.

Par ailleurs les dirigeants maliens ont toujours su l’importance stratégique de leur pays, et sont imprégnés des enjeux, à l’opposé de leur peuple. Ils en profitent même souvent pour l’atteinte de buts personnels. Le nord du Mali a un tel poids géostratégique qu’il peut être un excellent facteur d’accélérateur pour la carrière des politiques opportunistes locaux qui l’utilisent assez pour assouvir des ambitions démesurées.

Aussi dans la conscience collective des masses populaires, qui est même sournoisement entretenue par des dirigeants, le Mali est un pays pris désormais en otage par les français. Et l’idée populaire veut que cette partie septentrionale du pays soit extrêmement riche malgré les apparences. Il est même soutenu que l’armée française y exploite des mines d’or à ciel ouvert. Des images d’extraction du minerai prêt à l’emploi sont souvent partagées sur les réseaux sociaux. Mais nous savons tous que l’or a besoin de plusieurs phases de traitement après extraction pour pouvoir être apte à son utilisation. Pourtant ces images n’ont jamais été démenties officiellement.

On parle encore d’exploitations en catimini concernant d’autres matières naturelles dans les zones d’opérations des français au Mali, et d’énormément de potentialités dans la zone (eau potable, uranium, gaz naturel, pétrole etc…). Les choses sont présentées comme si la France sans cela ne peut avoir une mainmise sur nos richesses, ce qui est déjà fait depuis belle lurette.

Pour le malien lambda l’armée française est juste là pour exploiter nos ressources naturelles. Cette pensée populaire d’une situation complexe, peut-être un angle simpliste vue les enjeux. Mais elle se trouve être aussi une arme secrète pour des dirigeants maliens, qui n’hésitent pas à s’en servir pour se fortifier. Certains jouent sur cet aspect pour avoir souvent des faveurs. Ils attisent, ou apaisent les courroux selon leurs intérêts en jouant sur la fibre nationaliste du peuple. Un jeu qui n’est pas forcement toujours pour les intérêts supérieurs de la nation. Les exigences du réalisme politique priment très souvent sur le patriotisme de certains politiques maliens.

Alors que vaut le Mali pour la France ?

Aujourd’hui le Mali pour la France est un enjeu militaro-financier bien essentiel. Elle a besoin d’y exposer ses muscles pour se faire respecter et en même temps elle a besoin de vendre ces engins militaires pour rehausser ses finances bien affaiblies.

La France s’est toujours considérée comme une puissance militaire, mais elle n’avait jamais pu convaincre les autres puissances mondiales avant le conflit au Mali. Son intervention dans ce pays a permis à la France d’étaler un savoir-faire, et à pouvoir se faire remarquer militairement aux yeux du monde. Cette considération des autres lui a donné le rang qu’elle a toujours voulu. Elle est désormais respectée grâce à sa puissance de feu, et non pour sa seule influence sur les pays francophones d’Afrique anciennement colonisés par elle. Les regards des pays riches et potentiels acheteurs d’armements ont donc commencé à lorgner aussi vers Paris.

Il faut signaler que le terrain au Mali est propice pour les expérimentations, la chaleur, les dunes de sable, l’immensité du territoire, les collines de gré. Une petite guerre avec des djihadistes maîtrisables pour tester les engins, et mettre à l’épreuve l’endurance des soldats en temps réel. Le nord du Mali est désormais devenu une arrière-cour de l’armée française.

Les pays arabes sont les plus grands acheteurs d’armements. Le désert malien est identique à la géographie de ces pays, donc confronter les engins dans ce milieu est un argument de vente formidable pour les armes françaises.

Les ingénieurs militaires français sont maintenant en train d’en inventer de nouvelles chaque jour, d’innover en rendant le matériel plus petit, plus efficace, et sollicitent de plus en plus le numérique. Et les expériences de perfectionnement sont pratiquées dans des conditions réelles au Mali. Ce qui permet aux potentiels clients d’observer en direct la puissance du matériel. Les manœuvres sur un terrain dur et réel du « GRIFFON » une nouvelle génération de véhicules blindés climatisés, ou l’utilisation contre des bandits armés des « CHIENS AUGMENTES » c’est-à-dire dotés de camera pour mieux cerner d’autres visions, sont en train de prouver leur efficacité.

Par ailleurs, il importe de comprendre que le nord du Mali est un no mans ’land qui expose aussi l’Europe. En effet le Sahara peut être un véritable nid de djihadistes hostiles aux occidentaux. Et la proximité des pays européens peut être une grande menace contre leurs populations. Alors la présence de l’armée française sert de sentinelle, de rempart. Et cette posture donne en même temps de l’envergure à la France, tout en octroyant des financements à son endroit pour le maintien de son armée en ces lieux. Un leadership très important pour elle, et des fonds colossaux pour mieux réaliser ses ambitions militaires.

Enfin il faut souligner que les autorités maliennes ont été obligées de signer un accord militaire qui a permis à la France de légaliser sa présence sur les terres du pays. Et à première vue cet accord est mauvais à long terme pour le Mali. Pourtant si les dirigeants maliens réfléchissent bien, cette présence peut être transformée en un avantage extraordinaire. Mais cela exige des aptitudes de stratèges, du courage et surtout de beaucoup d’engagements patriotiques.

La présence de la France au Mali peut apporter à l’économie malienne. Elle peut permettre une modernisation de son armée avec les rapports de collaboration, et ainsi permettre aux Fama l’acquisition de nouvelles techniques pour mieux sécuriser ses territoires nationaux. Mais pour une atteinte sûre de ces objectifs le pouvoir local doit d’abord être sérieux, et il doit avoir un plan de renégociation de l’accord militaire, puis il doit se donner une vision de reconstruction et de modernisation de son armée, surtout il doit avoir une capacité extraordinaire pour initier des innovations.

MOUSSA SEY DIALLO, Conseiller municipal URD-C1
MOUSSA SEY DIALLO, Conseiller municipal URD-C1

La France ne lâchera jamais ses intérêts, même si le Mali doit disparaître, donc c’est aux maliens d’avoir l’intelligence nécessaire pour transformer ce traquenard en un véritable partenariat gagnant-gagnant, et d’avoir la patience de l’amener en leur faveur. Le temps peut être pour eux, car l’appartenance naturelle au terrain peut devenir un atout formidable à la fin.

Mais tout va dépendre prioritairement de la volonté du peuple malien à vouloir s’en sortir.

Moussa Sey Diallo

Elu communal

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Analyse très pertinente et pragmatique qui doit guider tous les hommes politiques engagés à aider ce pays.
    ON CRITIQUE LA FRANCE D’AVOIR FAIT LE CHOIX DES SÉPARATISTES CONTRE L’ETAT DU MALI.
    S’il y a une collaboration SINCÈRE avec l’Etat du MALI, personne ne lui dira de partir.
    L’ETAT FRANÇAIS A DÉCLARÉ LA GUERRE AU PEUPLE MALIEN EN PRÉFERANT DES SÉPARATISTES AITEURS DE CRIME DE GUERRE.
    Il a choisi la méthode NÉOCOLONIALISTE c’est á dire imposer un laquais au sommet de l’Etat, exigé de lui qu’il agisse contre les INTERÊTS de son pays.
    Pour que “cette présence(soit) transformée en un avantage extraordinaire”,il faut que la France accepte que les maliens élisent leurs dirigeants.
    En 2018,les maliens ont eu la possibilité de placer au sommet de l’Etat un homme politique pragmatique,d’une expérience de l’Etat et du monde des finances inégalable,la france a préferé celui qui s’est soumis contre les INTERÊTS de son pays.
    SOUMAILA CISSÉ était celui qui a “des aptitudes de stratèges,du courage et surtout de beaucoup d’engagemenrs patriotiques”
    Il en a largement prouvé au ministère des finances.
    C’est avec SOUMAILA CISSÉ, il y avait une possibilité de”permettre une modernisation de (L’ARMÉE MALIENNE)avec les rapports de collaboration, et ainsi permettre aux fama l’acquisition de nouvelles techniques pour mieux securiser ses territoires nationaux”
    Mais L’ETAT FRANÇAIS déteste être contredit par ses colonisés.
    Il veut qu’on lui obeisse.
    IL EST CONGÉNITALEMENT RACISTE.
    Ses cadres incarnent cette réalité, s’ils veulent progresser.
    Le choix de soutenir une minorité touareg est un FAIT NÉOCOLONIALISTE connu des pratiques de l’ETAT FRANÇAIS dans d’autres pays du pre-carré français.
    Un pouvoir qui a “une vision de reconstruction de son armée” est combattu par l’ETAT FRANÇAISE.
    L’ACCORD D’ALGER est l’expression de la pratique NÉOCOLONIALISTE qui explique l’affaiblissement de L’ARMÉE MALIENNE au profit des SÉPARATISTES.
    On a instruit à IBK d’empêcher une validation de L’ACCORD D’ALGER par la REPRESENTATION NATIONALE.
    Il a été sanctionné le 18 août pour son incapacité á l’appliquer.
    Les colonels puschistes qu’on a naivement pensé qu’ils sont venus parachever un mouvement populaire sont chargés de faire ce qu’Ibk n’a pas pu.
    Il n’y a pas de doute que “tout va dépendre prioritairement de la volonté du peuple malien á vouloir s’en sortir”.
    L’affaiblissement du M5-RFP a été suscité pour faciliter l’exécution de l’ACCORD D’ALGER.
    Ça pourrait être une grave erreur.
    Le M5-RFP est une structure qui oriente les manifestatants.
    S’il est affaibli d’autres forces non contrôlables pourraient surgir.
    Les maliens qui souffrent étaient orientés à contester le pouvoir.
    Les prochaines manifestations gigantesques,sans autorisations,seront contre la presence de L’ARMÉE FRANÇAISE.
    Les maliens sont entrain de comprendre que l’Etat du MALI est contrôlé par la France.
    Son ARMÉE est une ARMÉE D’OCCUPATION.
    L’attitude des colonels va ouvrir les yeux de beaucoup de nos compatriotes.
    La nouvelle stratégie française déclinée par son ambassadeur consiste á opposer les habitants du nord à ceux du sud.
    Ils vont être surpris de la mobilisation intense dans les regions du nord.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. LE MALI EST UN ENJEU MILITARO INDUSTREIL SUROUT

    LE RAFALE NE S EST JAMAIS AUSSI BIEN VENDUS QUE DEPUIS QU IL A ETE DEPLOYE AU MALI

    ET LA FRANCE VEUT FAIRE LA MEME CHOSE POUR LES AUTRES EQUIPEMENTS POUR EXPORTER SA TECHNOLOGIE FACE A LA RUSSIE ET AUX USA

    POINT BARRE

    RIEN QU AVEC LES RAFALES LE MALI QUI A SERVI DE SALON DE BOURGET DE LUXE CAR TIR ET COMBATS REELS LA FRANCE A DEJA RENTABILISE SON INVESTISSEMENT FINANCIER

    DONC IL FAUT EXIGER LE PARTAGE DES RESSOURCES GENERES PAR LA VENTE DE RAFALE A LA FRANCE

    LE FAIT QUE LA FRANCE PARTE SIGNIFIERA QUE SON ARMEMENT ET SON EXPERTISE NE VALENT RIEN AUX YEUX DES POTENTIELS CLIENTS

    LE MALI EST EN POSITION DE FORCE ET DOIT TOUT FAIRE POUR QU ELLE BENEFICIE A SA POPULATION

  3. SELON LE SITE AFRQIUE INTELLIGENCE LE MALI A ACQUIS DES DRONES AUPRES D UNE SOCIETE FRANCAISE EN ECHANGE DE GAGE

    CELA ME RAPPELLE L EPOQUE DE L LESCLAVAGE OU LE COLON OFFRIAT DES MIROIRS EN ECHANGE D OR

    MR BAH NDAW LES DRONES FRANCAIS SONT DE LA MERDE CAR C EST UN PAYS EN RETARD DANS CE DOMAINE

    ACHETEZ LES EN SUEDE EN RUSSIE OU EN TURQUIE

    LA FRANCE EST UN NAIN DANS CETTE TECHNOLOIGIE

    ET EUX MEME LE SAVENT QUE C EST DE LA MERDE RAISON POUR LAQUELLE ELLE A ETE CONTRAINTE D ACHETER CHEZ LES AMERICAINS.

    POUR LA PETITE HISTOIRE LE DRONE AMERICAIN EST NE DANS UN GARAGE D UN INGENIEUR AERONOAUTIQUE DE CHEZ LOCKEED MARTIN

    DONC CONTINUEZ A POUSSER ZEGUE EN LUI DONNANT LES MOYENS DE HUMAINS NATIONAUX ET ETRANGERS AYANT UNE GRANDE EXPERTISE ET PRENEZ DES PARTICIAPATIONS DANS DES ENTREPRISES US ET FRANCAISE COMME DRONEVOLT AFIN DE FABRIQUER NOS DRONES NOUS MEMES A MOYEN TERME

    Répondre

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here