Les femmes veuves militaires requinquent à Kati : par un don de cinquante parcelles

2

Une offre spéciale de Youssouf n’golo keita, conseiller à la commune IV du district de Bamako aux femmes veuves militaires d’une parcelle à usage d’habitation.

La cérémonie de remise des lots s’est déroulée la semaine dernière, sous la présidence de Monsieur Yoro Ouologuem, maire de la commune urbaine de Kati, par la présidente de l’association des femmes veuves de kati Mme KEITA Djénéba keita dans l’enceinte du conseil de cercle de kati.

Pour la deuxième année consécutive, monsieur Youssouf N’Golo Kéita, conseiller communal en commune IV du District de Bamako.a fait parler son cœur, à travers le don de cinquante parcelles de lots, à usage d’habitation, à plusieurs femmes en situation difficile, notamment des veuves des militaires.

Dès l’entame madame Kéïta Djénéba Kéïta, présidente de l’association des veuves des militaires, a longuement remercier monsieur Youssouf N’Golo Kéîta,donateur des dites parcelles.

En effet, la présidente de l’association des veuves des militaires du cercle de Kati, a salué ce geste ö combien noble, et plein d’humanisme de cet homme de cœur, qui vient de récidiver en deux ans, ce qu’il s’ait de plus faire, à l’endroit des couches les plus défavorisées en générale, et en particulier des femmes.

« Nous ne pouvons que prier et implorer la miséricorde et la grâce du bon Dieu, à l’endroit de notre bienfaiteur, Youssouf N’Golo Kéïta qui vient de récidiver, après  avoir l’année dernière en cette même date, remis cent parcelles à usage d’habitation aux veuves des militaires tombés sur les champs d’honneur. Cette année, nous avons diversifié les bénéficiaires, en remettant des parcelles à d’autres femmes issues de toutes les couches de notre société. C’est ici le lieu pour nous de lancer un message de solidarité en faveur des femmes en générale et celles veuves en particulier » A-t-elle presqu’avec une voix engloutie d’émotion, dit à l’endroit de leur bienfaiteur.

Prenant la parole, le premier responsable de la commune urbaine de Kati, monsieur Yoro Ouologuem, a au nom de son conseil et celui de toute la population, saluer ce don, qui dira-t-il, vient soulager des femmes qui en ces moments très difficiles, ont besoin du soutien de tous.

« Mon frère et homologue Youssouf N’Golo Kéïta, du conseil communal de la commune IV du District Bamako,  en procédant pour la deuxième année consécutive au don de plusieurs parcelles à usage d’habitation à nos mères, épouses et sœurs , nous interpelle tous !En effet, il nous revient à tous d’imiter ce geste plein d’humanisme, afin d’apporter notre petite contribution, à l’endroit  de ses femmes, qui représentent le moule primaire de notre existence.   Nous devrons à  pour cela, à tous les niveaux leurs en êtres reconnaissants. Mon conseil communal ne ménagera aucun effort pour consolider et soutenir toute action allant dans ce sens   » A martelé monsieur le maire Yoro Ouologuem.

Tour à tour, les bénéficiaires, tout en remerciant leur bienfaiteur, Youssouf N’Golo Kéïta, ont tenu à rendre un vibrant hommage, en guise de reconnaissance à l’endroit de leur présidente, madame DjénébaKéïta, qui à leurs dires, ne ménage aucun effort, pour solliciter de l’aide en leur faveur.

La cérémonie a pris fin, dans un air très festif, en chants, en musiques embellies par  pas de danses.

D.k

Source : Le Credo

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Mes felicitations au conseiller Keita. L’ETAT MALIEN DOIT CONSTRUIRE DES LOGEMENTS SOCIAUX QUI SERONT DISTRIBUE’S UNIQUEMENT AUX MEMBRES DES FAMAS QUI SONT TOMBE’S SUR LE CHAMP DE L’HONNEUR. LA FAMILLE D’UN DEFUNT MILITAIRES Y RESIDERA JUSQU’AU JOUR OU’ SON DERNIER ENFANT DEVIENT MAJEUR!!!!
    NOUS AVONS DES CENTAINES DE SOLDATS MALIENS MORTS AUX COMBATS. CHACUNE DE LEURS FAMILLES RESPECTIVES DOIT AVOIR UN TERRAIN ET DES MOYENS FINANCIERS POUR Y CONSTRUIRE UNE MAISON QUI NE PEUT EN AUCUN CAS ETRE VENDUE JUSQU’AU JOUR OU’ LE DERNIER NE’ (LE BENJAMIN DU MILITAIRE DECEDE’) DEVIENT MAJEUR!

  2. ” … Pour la deuxième année consécutive, monsieur Youssouf N’Golo Kéita, conseiller communal en commune IV du District de Bamako a fait parler son cœur, à travers le don de cinquante parcelles de lots, à usage d’habitation, à plusieurs femmes en situation difficile, notamment des veuves des militaires… ” … ” …///…

    :
    Bravo et Félicitations… !
    Il n’y a plus qu’à leur accorder des aides financières pour construire leurs maisons.
    Je suis sûr l’ÉTAT Malien va s’y employer.
    Ce serait que Justice.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here