Protection des hautes personnalités au sommet de Bamako : « Plus de 700 éléments ont été formés »

0

L’information a été donnée par le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général,  Salif Traoré, au cours de sa rencontre avec les responsables de  la sécurité du 27ème sommet Afrique-France, qui se tiendra dans notre pays, (Mali) du 13 au 14 janvier 2017. Ladite rencontre, a regroupé des responsables tels que : Colonel-major  Moussa Ag Infahi, directeur général de la Police nationale ; Frédérick Clavier, Ambassadeur, chargé de l’organisation du sommet de Bamako pour la paix et la sécurité ; M. Abdoullah Coulibaly, Président de la commission d’organisation ; du représentant du ministre de la défense et des anciens combattants et du représentant du chef d’Etat.

La tenue du 27ème sommet Afrique-France s’approche à grands pas. Plus de 37 chefs d’Etat confirmés. Pour que ce sommet se tienne dans les meilleures conditions, le ministre de la sécurité et de la protection civile a initié une rencontre avec tous les acteurs de la sécurité afin d’échanger sur l’état d’avancement du plan stratégique mis en place par les responsables de sécurité. Pour le ministre, il n y a pas de sécurité parfaite, mais ils vont prendre toutes les dispositions idoines pour que tout ce passe bien et dans les meilleures conditions. Pour cela, une force impressionnante a été mobilisée. Le département bénéficie de l’appui de l’armée et des forces françaises. Avec ça, le général Salif Traoré pense que les choses vont se penser dans les meilleures conditions. L’avantage de ce sommet, c’es qu’il va se tenir pendant des jours fériés, donc un plan de sécurité a été mis en place qui sera à partir de la semaine prochaine médiatisé pour que la population comprenne qu’il y a des itinéraires qu’il faut éviter, qu’il y a des zones qu’il faudra éviter pendant ces deux jours permettant à nos hôtes d’être dans un environnement serein et paisible. « Nous allons mobilisés pas moins de 10000 personnes pour sécuriser Bamako et environs pendant les deux jours », précise le ministre. Par ailleurs, le ministre avait au préalable introduit que le sommet c’est demain, car les répétitions qui vont commencer seront comme ce qui vont se faire le 13 janvier. Il ya quelques temps, un travail a été initié à l’issue duquel, des tâches ont été assignées à des responsables de sécurité et de la défense. Ce travail pour le ministre a été fait. 6 sessions de formations ont été organisées avec une phase de consolidation et depuis lors, des exercices de simulations sont en cours ; les agents de protection rapprochés sont renforcés par la sécurité présidentielle. Ce travail a également vu la formation de plus de 700 éléments pour la protection de hautes personnalités. Des éléments ont été également préparés pour conduire les véhicules présidentiels. En ce qui concerne les dispositifs pour des points sensibles, il n y a plus de souci par rapport à ça.« Très raisonnable, nous sommes prêts pour ce qui concerne le plan sécuritaire », affirme le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général Salit Traoré.

 

D_KEITA

Source :L’Annonce

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER