5e édition du salon international de la fiction, des Arts visuels et du gaming : faire du digital le fer de lance de l’industrie créative

0

L’agence de communication global Futurcom Planète organise du 26 au 27 novembre à l’hôtel de l’Amitié la 5e édition du salon international de la fiction, des arts visuels et du gaming. L’annonce a été faite par son directeur général, Mohamed Coulibaly, au cours d’un point de presse qu’il a animé le mardi 23 novembre dans les locaux d’Orange Digital Center.

Pour cette 5e édition du salon international de la fiction, des arts visuels et du gaming 03 sections sont retenues. Il s’agit des arts visuels, de la fiction et enfin les jeux vidéo et E-sport. Il existe une quinzaine de stations (stands) par section. Des stations que peuvent visiter les participants au salon. Le thème de cette 5e édition est : le digital, fédérateur des industries créatives.

Le choix de ce thème s’explique par le fait que la digitalisation a permis aux industries créatives de multiplier leurs chiffres d’affaires, a justifié Mohamed Coulibaly, directeur général de l’agence de communication Futurcom Planète. « Autrefois, tu as acheté des consoles et des CD. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui puisque les consoles sont créées avec l’achat digital », a-t-il expliqué, soulignant que le digital est une planète commune.

Ce qui lui fait dire que c’est une opportunité pour les créateurs maliens et africains de vendre la culture africaine. Puisque, souligne-t-il, depuis la diffusion de Black Panthère tous les pays au monde s’intéressent désormais à la culture africaine. Le but du salon est d’encadrer et de motiver les jeunes maliens afin de professionnaliser les jeux vidéo au Mali.

L’émergence du digital a permis le développement de tout un écosystème qui ont apporté de la valeur aux industries créatives, a renchéri Ahoua Idrissa Ly CEO Digital Frameworks. Avant d’ajouter que l’industrie du jeu est devenue un véritable eldorado d’exposition. L’objectif du salon, d’après elle, est d’éveiller les consciences. Car il s’agit de sensibiliser les créateurs sur les toutes opportunités qu’offrent le digital. Cela afin de maximiser leurs activités, a-t-elle expliqué.

En plus des découvertes et compétitions, le salon sera l’occasion de mettre en place un véritable réseau. Parallèlement à la compétition, des panels et conférences seront organisés afin d’expliquer au public l’opportunité qu’offre le digital aux maliens. Ces panels seront animés par des experts venus du Mali et un partout à travers le monde dont Dawala, l’artiste musicien.

Plus d’un millier de personnes sont attendus au salon. Il sera une occasion de détecter les pépites maliennes, les encadrer cela dans l’optique de former l’équipe E-Sport du Mali. Il faut rappeler que l’évènement qui est sponsorisé par Orange Mali et Yaro Oil est parrainé par le ministère de la Communication, de l’Economie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Sous le haut patronage du ministère de la Communication, de l’Economie numérique et de la Modernisation de l’Administration.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here