Emission « Waraba » : Les arts martiaux et disciplines assimilées désormais sur vos écrans

0

La grande salle du Palais des sport de Bamako a abrité, le dimanche 10 avril, la cérémonie de   lancement de l’émission ‘’Waraba’. C’était en présence  du représentant du ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo, parrain de l’événement,  Karim Sangaré, Aliou Souleymane de la Direction Nationale des Sports,  la Directrice du Palais des Sports, Mme Sy Fatoumata Baby, des responsables sportifs et, naturellement, des grands maitres pratiquants des arts martiaux et des haltérophiles  du Mali. L’idée de « Waraba » est née du souci d’un jeune du  journal les Echos, Sory Ibrahim Konaté, de  permettre  au grand public de mieux connaître et apprécier les  vertus des arts martiaux et disciplines assimilées au-delà de leur aspect physique à travers une émission hebdomadaire qui sera diffusée sur Renouveau TV.

Pour ce premier numéro de Waraba, le monde des arts martiaux,  de l’haltérophilie et d’autres disciplines avaient répondu massivement présent, notamment le Tchuk sun, avec le grand maitre Diallo, le Self défense avec Maitre Broi, le Vovinam viet, avec Maitre Boubacar Diarra, le Kick Boxing , avec maitre Issa Traoré, et les champions du Mali en Haltérophilie communément appelé le « Développé poussé », avec des durs à cuire capables de  soulever des poids de plus de 200kg.

Après l’exécution de l’hymne national du Mali, les grands maîtres des arts martiaux,  leurs élèves et les « développés pousseurs » ont gratifié le public d’un spectacle de niveau international, fait de maniement de sabres comme de bâtons, ainsi que les autres instruments de combat. Des pratiquants de l’haltérophilie, du haut de leurs montagnes de muscles, ont littéralement subjugué l’assistance à travers des démonstrations de bras de fer.

Dans son discours d’ouverture de la cérémonie, le représentant du ministre des Sports, Karim Sangaré, a profité de l’occasion pour dire tout le bien qu’il pense de ces genres d’initiatives. C’est pourquoi, il a vivement  salué l’initiateur de cette émission, le confrère Sory I. Konaté. Tout en  souhaitant plein succès à la poursuite de l’émission, Waraba, le représentant du ministre des Sports, a assuré Sory Ibrahim Konaté du soutien du département pour l’accompagner dans cette aventure.

Il faut surtout retenir que le journaliste Sory Ibrahim Konaté  et son équipe de tournage se déplaceront dans un des quartiers  de Bamako, une fois par semaine, pour réaliser une émission sur l’une des nombreuses disciplines des arts martiaux. Emission à regarder sur le Renouveau Télévision.

Mohamed Naman Keita

Commentaires via Facebook :

PARTAGER