Manuscrits anciens de Tombouctou : Un support pour la paix et la réconciliation au Mali

0

L’Ong Savama DCI, dans sa mission de sauvegarde et de  valorisation des Manuscrits anciens de Tombouctou, a démarché et obtenu auprès du Royaume de Grande Bretagne, un financement conséquent. Ce qui a permis de financer le projet : Inspiration de manuscrit anciens pour la réconciliation et la paix (IMARP) au Mali. Ce projet, faut-il le rappeler, a été lancé le 21 février 2022, au Mémorial Modibo Keita, sous la présidence du ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, représenté par son secrétaire général, Hamane Demba Cissé. Y étaient également présents plusieurs hauts responsables du monde de la culture du pays.

Après le lancement du projet, des conférences-débats ont été prévues dans les espaces scolaires et universitaires. Il en est ainsi de la conférence débat s’est tenue le 3 mars 2022, à l’Institut Cheick Zayed, sis sur la colline de Badalabougou. Elle était la deuxième du genre.

Avant de permettre à l’un des conférenciers du jour de présenter sa communication, il y a eu d’abord des discours, pour marquer l’ouverture officielle de ladite conférence débat. Elle était animée par l’enseignant-chercheur, Abdoul Karim Amadou  et Ismaël Z. Barrazi.

Dans sa communication Abdoul Karim Amadou a fait une historique approfondie de la crise malienne, à la lumière de ces manuscrits anciens, inspiré d’un ouvrage d’Ousmane Danfodio. Un érudit qui a fortement contribué à la formation politique de l’empire de Sokoto, qui s’étendait du Burkina Faso jusqu’au Cameroun. « L’ouvrage intitulé : «  Soul Alk », constitue un instrument éduco-politique. Il met l’accent sur les principes de bonne gouvernance  pour les gouvernants. L’ouvrage met, aussi en relief, l’éthique et la morale » a avancé Abdoul Karim Amadou.

Il a également précisé que l’ouvrage fait ressortir 10 principes liés à la bonne gestion de la cité. Pour ce faire, le conférencier dira que Ousmane Danfodio demande de prendre le prophète Mohamet (PSL), comme modèle en matière de comportement. Dans le même livre, il a fait 8 recommandations de bonne conduite dans la vie.

Le deuxième conférencier, Ismaël Z. Barrazi a présenté sa communication en arabe sur le livre d’Abdoulaye Danfodio. Intitulé : « Obtention du souhait à propos des mœurs et vertus », cet ouvrage de référence, dans son introduction, précise qu’il est une contraction du grand érudit de Tombouctou, Cheick Sidy Moctar Al Kabir.

Ayant pris part à cette conférence débat en tant que participant, le Dr Hamidou Magassa a donné ses impressions. Selon lui, la rencontre a tenu toutes ses promesses, parce qu’elle a permis de vulgariser les manuscrits anciens de Tombouctou dans les milieux scolaires et universitaires. « En tout cas, j’étais satisfait de la conférence. Parce qu’elle est l’une des meilleurs à laquelle j’ai pris part » a avoué  l’enseignant-chercheur Hamidou Magassa.

Les étudiants de leur côté, s sont également dits satisfaits de la tenue de cette conférence débat organisée par l’ONG Savama DCI et son partenaire financier.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here